DOSSIER / Tour de France 2020 des nouveaux dispositifs innovants muséaux et patrimoniaux permanents (20/09/2020)

Une micro-folie au musée du château de Flers, un grand écran tactile et un tableau animé au musée d’histoire de Nantes, une ballade sonore à la Corderie Royale, un tableau tactile au musée Réattu, une application mobile à la Villa Majorelle de Nancy, un clip tourné au Château de Fontainebleau, une artothèque du Louvre à Melun, une nouvelle série web pour le musée de la Marine, une visite en réalité augmentée du muséoparc d’Alesia, une nouvelle exposition virtuelle d’UMA consacrée à la caricatures, une visite de Paris en réalité augmentée avec Histovery et Paris City Vision, une nouvelle billetterie à la Tour Eiffel … Dans ce dossier, le CLIC France propose un panorama des nouveaux dispositifs numériques,  muséaux et patrimoniaux, déployés en 2020.

N’hésitez pas à nous faire part de vos propres innovations à redaction@club-innovation-culture.fr.

  • Une micro-folie s’installe au musée du château de Flers (11/09/2020)

Il s’agit de la première Micro-Folie installée dans l’Orne. Elle est soutenue par la préfecture de l’Orne dans le cadre de la Dotation de la Politique de la Ville.

Dans ce cadre, Flers Agglo a confié à l’entreprise normande Contact STE, le soin de fournir et poser le mur d’image (9 moniteurs 55’’, LED Full HD à bord très fin, moins de 1.8mm) doté d’un pied de sol sur mesure et d’une sonorisation stéréo.

Des collections numériques qui enrichissent le musée

La collection du musée numérique des Micros-folies s’enrichit chaque année. Chaque collection contient en moyenne de 250 à 400 chefs-d’œuvre. Autant d’occasions d’inviter les publics à revenir !

En lien avec les Bains Douches Numériques de Flers Agglo, certaines actions seront menées pour ceux qui souhaitent développer leur créativité (designers, artistes, étudiants, bricoleurs…)

La Micro-Folie offrira également un espace de réalité virtuelle qui proposera une sélection de contenus immersifs à 360° : documentaires, spectacles…

Deux modes de visite

– Le mode visite libre : permet de laisser le musée numérique en libre accès à tous. Chacun peut suivre sa propre navigation, entre l’écran et sa tablette, en lisant les cartels conçus par les conservateurs des musées, en découvrant les secrets des tableaux, en jouant…

– Le mode conférencier : permet d’organiser des visites thématisées et programmées pour les groupes. Véritable outil d’éducation artistique et culturelle, le musée numérique devient un support de médiation incroyable pour les professeurs et les animateurs.

La Micro-Folie de Flers est en accès libre et gratuit :
– Public individuel : du mardi au dimanche de 14h à 18h en visite libre
– Groupes : tous les jours sur rendez-vous uniquement.

(Source: Contact STE, flers-agglo.fr Photos: Contact STE et flers-agglo.fr)

  • Un nouveau dispositif numérique sur l’histoire du château des ducs de Bretagne (09/2020)

Depuis le 5 juillet 2020, le château des ducs de Bretagne propose un nouveau dispositif numérique (grand écran tactile) sur l’histoire du Château. L’écran interactif, installé en salle 7, présente des modélisations 3D du château à ses différentes époques.

« Grâce à un travail important d’archéologues et d’historiens, les visiteurs du château des ducs de Bretagne vont avoir un nouveau dispositif pour en savoir encore plus sur l’histoire du monument et l’évolution de son architecture » explique le château.

Modélisation, plans, images d’archives, focus … un nouvel arsenal d’informations regroupées et vulgarisées sur le château des ducs de Bretagne est disponible depuis l’été 2020, dans le parcours permanent du musée.

« Grâce à un travail important d’archéologues et d’historiens, les visiteurs du château des ducs de Bretagne vont avoir un nouveau dispositif pour en savoir encore plus sur l’histoire du monument et l’évolution de son architecture » explique le Château.

Sur un grand écran tactile, le public peut passer en revue toutes les époques proposées ou bien une seule : à lui de choisir. Il peut même comparer les plans 3D entre eux : est-ce que cette tour existait ? avait-elle déjà cette hauteur ? de quand date tel bâtiment ? pourquoi avoir modifié plusieurs fois les remparts ? Vous l’aurez compris, le visiteur a accès à énormément d’informations, sans se perdre. Tout est à sa portée, avec de simples manipulations sur la table tactile.

Modélisations 3D fidèles

Les reconstitutions du monument sont réalisées avec le plus de précisions possibles. Un comité scientifique composé d’historiens, historiens de l’art et archéologues, a contribué grandement à la mise en image des recherches récentes. Le résultat final permet par exemple de rendre compte du premier château du 14ème siècle comme il n’a encore jamais été montré.

Après une visualisation de l’enceinte gallo-romaine de la ville sur laquelle le premier château vient s’appuyer, le dispositif propose une représentation du château du duc de Bretagne Jean IV au 14ème siècle, tout comme le château de la duchesse-reine Anne de Bretagne au 16ème siècle, sa transformation au 17ème siècle par le duc de Mercoeur, enfin le château au 19ème siècle, pour finir par le château aujourd’hui.

Loin des images souvent jugées froides de ce type de dispositif, le parti pris visuel est fort et différent : avec un effet aquarellé, l’évolution du château est racontée à travers différentes ambiances au fil des heures de la journée et des saisons.

La modélisation est un élément supplémentaire sur l’histoire du château et répond pleinement à la demande du public, toujours très friand sur ce sujet. Après avoir créé un film d’animation sur l’histoire du monument en 2011, mis en place un parcours en 17 étapes sur la vie quotidienne au château d’Anne de Bretagne à l’automne dernier, le musée élargit encore son offre pour satisfaire son public grâce à ce dispositif à l’été 2020.

Making off vidéo du projet:

Entièrement traduit en anglais et en espagnol, le contenu sera accessible aussi aux touristes étrangers.  Pour les visiteurs en visite guidée, le médiateur aura un accès différent et privilégié qui lui permettra d’approfondir son discours.

La modélisation a été réalisée par Cent Millions de Pixels et MG Design, deux entreprises régionales spécialisées dans la numérisation patrimoniale.

Le projet a été soutenu par LNA Santé.

(Lire article Clic France: Le château en 3D et un nouveau tableau animé enrichissent l’expérience de visite du musée d’Histoire de Nantes)

(Source: Musée d’Histoire de Nantes, 10/09/2020)

  • Une balade sonore à la Corderie Royale de Rochefort (07/2020)

Dans une alternance de voix et de témoignages, au gré d’une lecture d’Erik Orsenna qui fut longtemps le capitaine de cette embarcation de pierre, ou de témoignages de bateliers, de pêcheurs du dimanche ou de promeneurs insatiables de ce paysage toujours changeant, le visiteur ralentit le pas pour voguer à son tour dans les méandres de la Charente, direction… l’océan !

Balade sonore le long de la Corderie, dans les jardins et le long de la Charente.
Durée : 50 minutes / A partir de 7 ans
Matériel fourni : casque et MP3 contre dépôt de pièce d’identité
Tarifs : balade sonore seule : 5 € balade sonore + Corderie : 15 € (adulte)/12 € (enfant – de15 ans) balade sonore + Pass journée Arsenal des Mers : 25 € (adulte)/18 € (enfant – de 15 ans)

(Source: Corderie Royale de Rochefort, Akken)

  • Un nouveau tableau animé au cœur d’une œuvre du Château des ducs de Bretagne (07/2020)
© Cent Millions de Pixels

A partir de numérisation en très haute résolution, Cent Millions de Pixels produit des films scénarisés autour de l’histoire de chaque œuvre.

Cette plongée au milieu des environnements et personnages animés, des ambiances sonores accompagnées par la voix d’un narrateur donnent aux visiteurs de nouvelles clefs de compréhension sensibles de ces œuvres.

 

© David Gallard

Production: Cent Millions de Pixels

Sound design studio Sound 4 Museum https://www.sound4museum.com/

Enregistrement de la voix : studio scopitone http://www.scopitone.fr/

(Lire article Clic France: Le château en 3D et un nouveau tableau animé enrichissent l’expérience de visite du musée d’Histoire de Nantes)

(Source: Cent Millions de Pixels, 28/07/2020)

  • Un deuxième dispositif multisensoriel au Musée Réattu (Arles) (06/2020)

« Atelier de couture », une œuvre d’Antoine Raspal (l’oncle de Jacques Réattu) est mise en avant à Arles au musée Reattu, jusqu’à l’automne 2020 et fait l’objet d’un dispositif « image tactile à voir et à toucher », conçu par Polymorphe Design.

Si l’actualité sanitaire a nécessité de supprimer les boites à tissus, la transposition tactile du tableau est exposée pour les visiteurs déficients visuels et les autres, « et donne à percevoir la scène, ses personnages et la préciosité de ses motifs ».

Cette huile sur toile de petit format renseigne sur le travail dans un atelier de couture provençal de la seconde moitié du XVIIIe siècle.

Pour compléter l’accessibilité à l’œuvre, Julie MAZÉ (chargée de la médiation culturelle au musée Réattu) a rédigé l’audiodescription, enregistrée par les donneurs de voix de la Bibliothèque Sonore du Pays d’Arles, et a fait appel à Vivien FONTVIEILLE et à l’ASIP Vaucluse pour la mise en avant de cet œuvre en LSF.

Vidéo visionnable ici : https://vimeo.com/263852499 

(Source: Polymorphe Design http://www.polymorphe-design.fr/ )

  • Déjà plus de 6M de vues pour le nouveau clip d’Alan Walker tourné au Château de Fontainebleau ! (21/02/2020)

Le clip d’Alan Walker tournée au Château de Fontainebleau et publié sur Youtube le 17/02/2020 a déjà franchi le cap des 6 millions de vues.

« Marcheurs! Quand nous avons eu l’occasion de faire une version live d’Alone, Pt. II au château de Napoléon au château de Fontainebleau en France, non n’était pas une option. J’étais aussi époustouflé par le château fascinant que par les incroyables performances d’Ava. Merci à toutes les personnes impliquées! J’espère que vous aimez! » message d’Alan Walker sur Youtube.

Après Lana Del Rey, Aya Nakamura, Jack White, Pharrell Williams et Oxmo Puccino, le Château de Fontainebleau continue de faire résonner ses magnifiques décors au son des musiques actuelles ! 

Lien vers le clip sur Youtube

(Source: Château de Fontainebleau)

  • Nouvelle visite en réalité augmentée au Muséeoparc d’Alesia (15/02/2020)

Le Muséoparc d’Alesia – parc de Vercingétorix Côte-d’Or,qui a accueilli plus de 80 000 visiteurs pour sa saison 2019, innove en 2020. Depuis le 15 février 2020, pour sa réouverture 2020, le site historique propose un nouvel outil de médiation numérique, une visite en réalité augmentée.

Cette visite sur tablette propose de remonter le temps pour appréhender Alésia, la ville gallo-romaine, connaître son urbanisme et imaginer la vie quotidienne de ses habitants. La modélisation 3D permet de proposer cette visite exceptionnelle et de plonger le public dans l’univers de la ville gallo-romaine. À partir des vestiges encore visibles, l’utilisateur peut découvrir les élévations des bâtiments de cette époque.

A partir de juin 2020, les visiteurs pourront également jouer virtuellement à une enquête-découverte pour parcourir les vestiges de manière ludique. 7 points d’observation à 360°, accompagnés de 7 jeux archéologiques à faire en famille, révéleront Alésia de manière inédite.

L’application en réalité augmentée a été réalisée grâce à la complicité d’un conseil scientifique et au savoir-faire d’Ohrizon (anciennement 44 Screens) et Salisbury France.

Les vestiges gallo-romains, situés à 3 km du Centre d’interprétation, permettent d’imaginer la vie quotidienne des habitants du site. En déambulant dans les rues antiques, les visiteurs peuvent découvrir le centre monumental composé d’un sanctuaire, d’un théâtre et d’un forum fermé par une basilique, un étonnant édifice, dit monument d’Ucuetis, caractérisé par une cour et une salle souterraine creusée dans la roche, des îlots d’habitations dont subsistent de très belles caves.

Site web du Museoparc d’Alesia

(Source et photos: Museoparc d’Alesia)

  • Le Musée du Louvre ouvre deux artothèques dans la Ville de Melun (02/02/2020)

Début février, le Musée du Louvre a inauguré deux artothèques dans la Ville de Melun. Ce dispositif permet aux habitants d’emprunter gratuitement des reproductions de chefs-d’œuvre du musée afin de les accrocher chez eux.

Les 110 reproductions de tableaux, dessins et sculptures proposées avaient été préalablement choisies suite à un vote des habitants.

« Ce type de partenariat permet de créer de véritables dynamiques durables en mettant la culture au cœur des quartiers prioritaires, tant comme vecteur de l’épanouissement de ses habitants, que comme moteur de l’éducation des enfants et de l’insertion des jeunes » explique le musée.

Scénographie © jeformule

(Source:Musée du Louvre, Photo: © Musée du Louvre / Olivier Ouadah) 

  • Une application mobile pour la nouvelle Villa Majorelle (01/2020)

Après le musée des Beaux-Arts et le musée de l’École de Nancy, c’est la Villa Majorelle qui se dote d’une application de visite ludique, gratuite et personnalisable, développée par la société SmartApps.

 

 

 

Un projet axé sur l’accessibilité qui met au cœur de sa médiation les personnes présentant un handicap ainsi que les jeunes publics.

Pour les personnes sourdes et malentendantes, l’institution propose désormais un parcours en langue des signes (vidéos LSF) téléchargeable directement sur mobile. Le site nancéen offre aussi aux plus jeunes un parcours adapté et engageant, spécialement pensé pour les adolescents.

Disponible en français, anglais, allemand, langue des signes et audio description.

Smartphone et casque sont proposés à la location aux visiteurs non équipés : 3 € en plus du droit d’entrée + pièce d’identité

Application gratuite téléchargeable sur GooglePlay et AppStore.

(Source: SmartApps, Ville de Nancy)

  • Sortie de la 2e saison de la web-serie du Musée national de la Marine dédiée à sa transformation (21/01/2020)

Le 21 janvier 2020, est sortie la 2e saison de la web-serie du Musée national de la Marine dédiée à sa transformation. De l’aventure, des rebondissements, du suspense, un projet qui doit voir le jour en 2022, des nouveaux personnages, un casting de folie…

Le 1er épisode de cette 2e saison de la web-série, « Au coeur d’une métamorphose » est disponible ci-dessous.

« Alors que le tout dernier objet quitte le musée, une nouvelle étape commence au musée au son des marteaux piqueurs et des engins de chantier. Le musée entame sa métamorphose, les murs sont mis à nu, les espaces vidés de toutes vitrines ou cimaises prêts à accueillir le futur musée. Au centre de conservation et de ressource les oeuvres elles aussi se préparent pour leur grand retour. Cette deuxième saison vous plonge au coeur des travaux de rénovation du musée avec les différents acteurs de la rénovation. Avant d’entamer sa mue, le musée ouvre ses portes pour la conférence de presse de lancement des travaux l’occasion de présenter le projet architectural définitif, le projet muséographique et la nouvelle identité du musée. Le compte à rebours est lancé, les travaux peuvent commencer ! » explique le Musée de la Marine.

Lien vers le 1er épisode de la seconde saison de la web série

(Source: Musée de la Marine)

  • Un nouveau système de gestion de billetterie pour la Tour Eiffel (01/2020)

Un an et demi après avoir remporté l’appel d’offre de la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel, Vivaticket annonce le déploiement de sa solution de billetterie Vision.

Avec plus de 6 millions de visiteurs par an et des pics journaliers pouvant dépasser les 30 000 visites, la Tour Eiffel fait face à des enjeux de distribution et de commercialisation majeurs.

En décembre 2017, avec la volonté de toujours répondre au mieux aux nouveaux usages et pratiques de ses publics, elle décide de se doter d’une nouvelle solution de pilotage commercial. Son objectif est clair: transformer sa distribution de billets tout en assurant les fonctions essentielles de ventes de ses caisses et de son contrôle d’accès, grâce à une meilleure maîtrise de ses canaux de vente et une gestion optimisée de ses stocks.

(c) Société d’Exploitation de la Tour Eiffel

Au terme d’une consultation et d’une mise en concurrence de plus de 6 mois, la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel a choisi Vivaticket et la solution Vision pour accompagner les évolutions de sa gestion des publics.

Pour Vivaticket, c’est le début d’une aventure d’un an et demi qui mobilisera à temps plein une équipe projet constituée d’un directeur de projet, d’un chef de projet, d’un chef de produit, et demandera l’implication de plus de 60 collaborateurs développeurs, techniciens, formateurs, spécialistes IT et R&D. Plusieurs milliers de jours de travail, l’introduction de nouvelles méthodes de développement axées autour de cycles courts et une parfaite synergie entre l’ensemble des équipes ont permis de mener ce projet à bien.

Au programme du nouveau système en cours de déploiement:
• Un système de pilotage innovant répondant aux défis de l’optimisation et de l’automatisation des processus interne de la Tour Eiffel, capable de gérer de manière dynamique les stocks de billets entre un grand nombre de revendeurs et le transfert automatique d’un canal de diffusion à un autre.
• Des API agiles et librement interconnectables, offrant un interfaçage en temps réel à l’ensemble des outils de la Tour Eiffel, afin d’assurer la plus grande flexibilité et autonomie à l’orchestration des ventes au grand public et aux professionnels.
• De nombreuses campagnes de tests de montée en charge permettant de valider à chaque étape la performance et la fiabilité des solutions et de s’assurer de la capacité d’absorption de la connexion simultanée d’un grand nombre d’utilisateurs.
• Une gestion des annulations et remboursements en masse
• Des rapports spécifiques automatisés
• Et encore beaucoup d’autres développements à venir tels que l’intégration des moyens de paiements chinois avec WeChat et Alipay, prévue en 2020, ou encore l’optimisation des contrôles d’accès grâce à des scannettes légères dotées d’écrans de contrôle de billets.

Aujourd’hui, la nouvelle solution de billetterie développée par Vivaticket est utilisée par plus de 70 personnes au sein des équipes de la Tour Eiffel.

A propos de Vision
Le logiciel, développé en partenariat avec le Puy-du-Fou est le logiciel de référence du secteur de la billetterie. Il est exploité par d’importantes institutions du monde de la culture et des loisirs, dont le Parc Astérix, le musée Grévin, les Bateaux Mouches, La fondation Louis Vuitton, le Musée du Quai Branly, le Palais de Tokyo, le Jardin d’Acclimatation ou le musée Guimet.

A propos de Vivaticket
Vivaticket est un éditeur et intégrateur de solutions logicielles de billetterie et de contrôle d’accès à destination des entreprises opérant dans les secteurs de la culture, du loisir, du divertissement, du sport, et des foires et salons, dans le monde entier. Ses solutions logicielles sont reconnues pour leur richesse fonctionnelle, leur fiabilité́, mais aussi la possibilité́ d’assurer une gestion complète et intégrée de l’ensemble des activités commerciales des sites recevant du public. Vivaticket bénéficie aujourd’hui d’une présence globale, comptant plus de 2600 clients à travers 50 pays. Parmi ces clients figurent des références prestigieuses comme Walt Disney World, le Musée du Louvre ou l’équipe du FC Barcelone. La Société́, dont le siège est situé à Bologne (Italie), emploie 450 collaborateurs et dispose d’une présence dans 10 pays, en Europe, au Moyen-Orient, en Amérique du Nord, en Amérique latine ainsi que dans la région Asie-Pacifique.

(Source: Vivaticket)

  • Visite de Paris en réalité augmentée, avec Histovery et Paris City Vision (14/01/2020)

Depuis le 14 janvier 2020, Paris City Vision, l’opérateur des visites et excursions à Paris et en France, intégre à son Tour en bus de la capitale l’Histopad, le dispositif interactif de visite augmentée conçu par Histovery.

Dans leur bus, et grâce à une tablette géolocalisée par GPS, les voyageurs peuvent ainsi découvrir les monuments parisiens sous un angle nouveau.

Trailer de la nouvelle expérience:

Lire l’article du CLIC France: Les sociétés Paris City Vision et Histovery lancent le city tour augmenté de la capitale, en bus et avec histopad

(Source: Histovery)

  • Universal Museum of Art lance une nouvelle exposition virtuelle sur le thème « La Caricature: Une Arme de Diffusion Massive » (14/01/2020)

« La caricature trace les contours de l’Histoire. On la retrouve au détour d’une ruelle, dans l’atelier d’un jeune artiste, en pamphlets et feuillets distribués sous le manteau. D’abord considérée comme un art mineur, scandaleux et outrancier, la caricature en vient à perdre sa mauvaise réputation : elle devient un outil populaire adopté par les plus grands journaux ». A l’occasion de l’anniversaire de la tuerie de Charlie Hebdo, Universal Museum of Art UMA propose une nouvelle exposition virtuelle sur le thème « La Caricature: Une Arme de Diffusion Massive ». Pour ce projet, UMA s’est associé à la BNF.

Quel meilleur outil que le dessin humoristique pour prendre le pouls d’une société ? Arme de diffusion massive, elle se veut compréhensible par tous et vise à diffuser des idéaux par l’humour, les métamorphoses farfelues, artifices et détours. A travers la caricature, l’exposition permet de revivre de grands moments de l’Histoire :

. Une représentation du pouvoir depuis la Révolution

. Des caricatures sociales, souvent toujours actuelles plusieurs siècles plus tard

. Et la religion dans tout ça ? Le blasphème n’est jamais loin…

Accéder à l’exposition virtuelle

SOURCES: musées, institutions, presse

Photos: musées, institutions

Image carousel: ballade sonore à la Corderie de Rochefor (c) Akken

Date de première publication: 15/01/2020

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

DOSSIER / Tour de France 2019 des nouveaux dispositifs numériques muséaux et patrimoniaux permanents (10/12/2019)

DOSSIER / Tour de France 2018 des nouveaux dispositifs numériques muséaux et patrimoniaux permanents (30/12/2018)

. DOSSIER / Tour de France 2017 des nouveaux dispositifs numériques muséaux et patrimoniaux permanents (29/12/17)

. DOSSIER / Bandes-annonces d’exposition en France 2017 (21/12/2017)

. DOSSIER / Tour de France des expositions et de leurs dispositifs innovants en 2017 (29/12/2017)

Laisser un commentaire