Un designer a utilisé l’IA et Photoshop pour redonner vie à 54 empereurs romains

Partager :

L’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle permettaient déjà de transformer d’anciennes photos et vidéos. Ces technologies peuvent aujourd’hui redonner vie à des statues anciennes, transformant les bustes en pierre des empereurs romains en visages photoréalistes.

Ces portraits reconstitués sont la création du designer Daniel Voshart, qui décrit la série comme un projet de quarantaine « qui a un peu dérapé ». Spécialiste de la réalité virtuelle dans l’industrie cinématographique, les projets de travail de Voshart ont été suspendus à cause du COVID-19, et il a donc pu consacrer son temps libre à un de ses passe-temps: colorer de vieilles statues.

Il a terminé les reconstitutions de 54 premiers empereurs en juillet 2020, et le 20 août, il a publié de nouveaux portraits et mis en vente de nouvelles affiches sur la plateforme Etsy.

« Les interprétations artistiques sont, par nature, plus de l’art que de la science, mais j’ai fait un effort pour croiser leur apparence (cheveux, yeux, ethnicité, etc.) avec des textes historiques et des monnaies. Je me suis efforcé de les vieillir en fonction de l’année du décès – leur apparence avant toute maladie grave. Mon objectif n’était pas de romancer les empereurs ou de les faire paraître héroïques. Dans le choix du buste / sculptures, ma démarche a été de privilégier le buste réalisé du vivant de l’empereur. Sinon, j’ai préféré le buste fait avec le plus grand savoir-faire et où l’empereur était stéréotypiquement plus laid – ma théorie préférée étant que les artistes essayaient probablement de flatter leurs sujets » explique Daniel Voshart sur son blog.

Pour créer ses portraits, Daniel Voshart utilise une combinaison de différents logiciels. L’outil principal est un programme en ligne nommé ArtBreeder, qui utilise une méthode d’apprentissage automatique (intelligence artificielle) connue sous le nom de réseau antagoniste génératif (ou GAN) pour manipuler des portraits et des paysages. 

Le designer canadien a nourri ArtBreeder des images d’empereurs qu’il a collectées à partir de statues, de pièces de monnaie et de peintures, puis a peaufiné les portraits manuellement en fonction de descriptions historiques. Il a parfois introduit des images haute résolution de célébrités dans le GAN pour accroître le réalisme.

Soutien universitaire

Son travail séduit déjà les universitaires, qui ont salué la réinterprétation des portraits qui a « donné aux empereurs une profondeur et un réalisme nouveaux ».

Voshart discute maintenant avec un groupe de professeurs d’histoire et de doctorants qui lui ont donné des conseils pour amélioré certains des portraits. En guise de remerciement à ses « conseillers », Voshart a même utilisé une photo d’un professeur adjoint de l’USC qui ressemble un peu à l’empereur Numérien pour créer le portrait de l’ancien dirigeant.

Voshart a déclaré à The Verge qu’il avait initialement édité 300 exemplaires de son affiche des portraits d’empereurs romains, dans l’espoir qu’elles se vendraient dans un an. Elles ont été achetées en trois semaines.

« Je savais que l’histoire romaine était populaire et qu’il y avait un large public de passionné », dit Voshart. « Mais le succès public de mon projet reste une surprise ! »

Daniel Voshart explique en détail son projet sur son site web, son blog et son compte twitter.

SOURCES: Daniel Voshart, theverge.com, dailymail.co.uk, https://www.thetimes.co.uk/

PHOTOS: voshart.com

PHOTO CAROUSEL: Reconstitution AI des empereurs romains Auguste (à gauche) et Maximinus Thrax (à droite) avec leurs bustes.  Photo: Daniel Voshart

Date de première publication: 22/08/2020

À-lire-sur-le-site-du-CLIC133

Covid-19 / Le Musée des sciences de Boston dévoile une nouvelle expérience d’intelligence artificielle à propos du COVID-19

Covid-19 / Le Musée Regiment de l’Ontario (Oshawa) rouvre ses portes avec un assistant virtuel piloté par l’IA

Naissance d’aria, le nouveau site mobile et chatbot de l’Opéra national de Paris

La nouvelle fonction IA de Google Art & Culture permet de transformer une photo personnelle en œuvre d’art emblématique

Covid-19 / Pendant sa fermeture, la galerie Hastings Contemporary lance une visite guidée de ses salles avec un robot

Trois films d’archives des années 1890 – 1911 maintenant disponibles en 4K et en couleurs grâce à l’intelligence artificielle

Partager :

Laisser un commentaire