La galerie des Offices de Florence et l’Indiana University vont numériser en 3D et diffuser en ligne 1 250 sculptures classiques du 15ème siècle

L’Indiana University et le musée de la galerie des Offices de Florence ont annoncé leur coopération pour créer une collection numériques 3-D en ligne de plus de 1 000 sculptures classiques datant du 15ème siècle. Une initiative unique qui ambitionne de donner au public la possibilité de découvrir et manipuler en 3D les célèbres œuvres d’art grec et romain sans quitter son salon.

galerie offices IU 3d 5

Le mercredi 25 mai 2016, à Florence, le président de l’Indiana University Michael McRobbie et le directeur du musée des Offices Eike Schmidt ont rendu public cette coopération qui permettra de numériser l’intégralité de la collection de sculptures antiques du musée, soit 1 250 pièces et de mettre cette collection numérique en ligne gratuitement.

« C’est un projet historique extrêmement ambitieux, qui va générer des opportunités sans précédent pour accroître les recherches scientifiques mais également l’interaction du public avec l’une des plus grandes institutions culturelles du monde et ses collections légendaires », a déclaré Michael McRobbie« Il n’est pas exagéré d’évoquer l’impact culturel et éducatif de cette collaboration extraordinaire et inventive. L’expertise de l’Université dans l’art et la culture antique, ainsi que notre expertise technologique, seront mis à profit pour mettre en lumière de manière  virtuelle une collection des oeuvres classiques de l’Antiquité qui a inspiré quelques-uns des plus grands génies artistiques dans l’histoire de l’art occidental ».

« Le scan numérique systématique des sculptures antiques appartenant à la collection archéologique Uffizi apportera une nouvelle perspective à la recherche », a déclaré Eike Schmidt. « Elle permettra la reconstruction numérique de la polychromie d’origin mais également une restauration virtuelle avec une exactitude jusqu’ici impensable. En outre, une telle cartographie détaillée agira comme une «copie de sauvegarde» virtuelle des statues antiques et permettra la jouissance globale et éternelle de ces chefs d’oeuvres ».

Le Laboratoire du patrimoine virtuel mondial de Université de l’Indiana sera en charge du projet de numérisation. UCLA a d’ailleurs été la première université du monde à créer un laboratoire qui utilise l’ordinateur 3-D pour modéliser les trésors du patrimoine.

galerie offices IU 3d 2galerie offices IU 3d 4

Le Vice-président de l’Université, en charge des affaires publiques Mark Land a affirmé que le laboratoire avait été créé afin de « promouvoir l’usage des outils numériques 3-D pour découvrir de nouvelles façons le patrimoine et la culture ».

galerie offices IU 3d 1

Le Directeur du Laboratoire du patrimoine virtuel mondial Bernard Frischer dirigera le projet italien. Son expérience en matière de patrimoine, d’informatique, et d’archéologie sera largement mise à contribution. Frischer a été l’ un des premiers universitaires à utiliser la modélisation 3D pour reconstruire des sites du patrimoine culturel et a supervisé un certain nombre de grands projets de modélisation, y compris Rome Reborn, une re-création virtuelle de toute la ville de Rome antique sous l’Empire d’Aurelien. Au cours des dernières années, il a notamment dirigé la création d’un modèle de restauration 3-D de la Villa Adriana, l’une des villas impériales de l’Empire romain les plus connues et les mieux conservées.

« C’est un grand honneur d’être sollicité par un musée de la stature des Offices afin de numériser toute sa collection de sculpture antique », a déclaré Bernard Frischer. « il a précisé que le projet représentait l’étape suivante dans la vie du laboratoire virtuel du patrimoine de l’UI et lui permettait d’appliquer les leçons apprises lors de la numérisation de plusieurs célèbres statues antiques dans les Musées du Vatican, du Dresden State Museums et du Virginia Museum of fine Arts ».

Coopération multi-façettes

Le projet de coopération de cinq ans entre l’ Université d’Indiana et l’Uffizi comprendra notamment la formation des étudiants en histoire de l’ art dans les techniques de capture de données 3-D, la modélisation numérique des statues et leur publication en ligne interactive; et la publication des modèles 3-D sur plusieurs sites en ligne, y compris sur la base de données de conservation du ministère italien de la culture, sur le site public de l’Uffizi et sur la plateforme de sculpture numérique du Laboratoire virtuel du patrimoine mondial.

Modélisation 3D d’une copie d’une sculpture du musée des Offices:

Two wrestlers in combat
by Geoffrey Marchal
on Sketchfab

Un autre objectif du projet sera de lancer une nouvelle relation de collaboration entre les Uffizi et le nouveau musée Sidney et Lois Eskenazi de l’université d’Indiana qui pourraient inclure des prêts mutuels d’œuvres d’art, le développement d’expositions conjointes temporaires et la création de visites virtuelle de la galerie.

Dans ce domaine, des projets sont déjà en cours: la création d’une expérience de réalité virtuelle de la Tribuna, l’ une des galeries les plus importantes du Uffizi est ainsi en préparation. Et cette galerie pourrait être le sujet d’une première exposition commune entre les deux musées, en utilisant notamment la technologie de la réalité virtuelle.

(c) Wikipedia
(c) Wikipedia

La Galerie des Offices comprend principalement des sculptures de la Renaissance conçues par des artistes célèbres comme Sandro Botticelli, Michel-Ange, Caravaggio, da Vinci, Fra Angelico, Raphael et Titien. Les 1.250 œuvres d’art ont été largement rassemblé par la famille des Médicis du 15e au 18e siècles. La collection inclut notamment quelques-unes des antiquités classiques les plus admirés de l’histoire de l’art. La galerie est censée détenir le troisième plus grande collection mondiale de l’art grec et romain. Avec 1,5 millions de visiteurs annuels, c’est un des musées les plus visités d’Italie.

Le projet de numérisation commencera dans les semaines prochaines. Les modélisations 3D seront mises à disposition du public à l’occasion du bicentenaire de l’Indiana University en 2020.

SOURCES: Indiana University, Galerie des Offices

Date de première publication: 30/05/2016

Photos: Galerie Degli Uffizi, UI

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Le projet E-Cathédrale ambitionne de réaliser un modèle numérique complet de la cathédrale d’Amiens

Les grottes bouddhistes chinoises de Mogao se visitent maintenant à distance en haute définition et en immersion

La ville de Carhaix propose un voyage immersif à Pompéi, en partenariat avec un musée archéologique italien

Archeovision reconstitue en 3D Amarna, la cité disparue d’Akhenaton et lance un appel à contribution du public

La start up française Iconem numérise en 3D et publie sur le web les modélisations des sites archéologiques syriens menacés

Le site web MorphoSource permet de télécharger gratuitement et d’imprimer en 3D plus de 8 000 fossiles découverts dans le monde entier

Grâce à la numérisation et impression 3D, des artistes « restituent » à l’Egypte le buste de Néfertiti

La Sackler Gallery (Smithsonian) présente une nouvelle installation interactive 3D autour du Bouddha Cosmique

Le public peut maintenant imprimer chez lui en 3D et gratuitement des oeuvres de la collection du British Museum

Laisser un commentaire