Les sciences naturelles pour tous grace à la Smithsonian Institution

La Smithsonian Institution, principale institution muséale américaine, multiplie les initiatives numériques pour rendre la culture plus accessible. C’était déjà le cas dans le secteur des arts. C’est au tour des sciences notamment naturelles avec deux nouvelles initiatives particulièrement innovantes.

200 000 photos en libre accès

La SI vient de lancer un nouveau site web, Smithsonian Wild, qui rassemble, agrège et documente les fonds photographiques et vidéo des experts et chercheurs de l’institution, spécialisés dans l’observation et la sauvegarde des espèces animales en danger. Plus de 200 000 photos ainsi que des séquences vidéo sur plus de 200 espèces de mammifères et d’oiseaux, provenant de 9 missions biologiques et scientifiques (Chine, Kenya, Malaysie, Perou, Thailande, USA) sont déjà mises en ligne.

si-wild

Magie du 2.0, les photos peuvent être commentées et partagées via les réseaux sociaux flicker, twitter et facebook. Mission éducative de la SI oblige : chaque cliché est lié à une fiche documentaire hébergée par plusieurs sites web de réferences comme « Encyclopedia of Life », « the International Union for Conservation of Nature » et les pages du « National Museum of Natural History » appartenant à la SI.

Un cluedo géant de la science

Au même moment, la Smithsonian Institution annonçait son partenariat avec le MIT pour lancer un jeu d’investigation autour de la science. Le 4 avril prochain, les deux partenaires lanceront VANISHED, une opération online et offline de 8 semaines destinée à sensibiliser les enfants aux enjeux de préservation de l’environnement. Cette opération unique -une sorte de cluedo géant– permettra aux jeunes enquêteurs de résoudre des énigmes et de remplir des missions en ligne, de visiter des musées et collecter des indices et de rechercher des informations dans leur environnement.

vanished-web

L’objectif est également de faire comprendre les méthodes des scientifiques en organisant des rencontres avec les chercheurs biologistes, vulcanologues, anthropologue et entomologistes ainsi que des étudiants du MIT. Les chercheurs en herbes et leurs enseignants pourront s’inscrire en ligne à partir du 21 mars. « VANISHED fournira aux enfants de véritables énigmes scientifiques à résoudre à la manière des séries télé policières à succès. En même temps l’initiative doit permettre aux jeunes de comprendre l’activité et la démarche des scientifique de manière amusante et implicante. » explique  Scot Osterweil du MIT Education Arcade. Durant la mission, les participants pourront dialoguer avec les chercheurs par vidéoconférence, participeront à des forums en ligne modérés par des étudiants du MIT et s’affronteront dans des jeux en ligne.

si-vanished

Les musées et lieux scientifiques du réseau Smithsonian ouvriront également leurs portes aux jeunes et proposeront des activités en rapport avec les énigmes proposées en ligne. Seront impliqués les musées suivants : The Field Museum de Chicago et 17 musées de la SI, parmi lesquels Aerospace Museum of California, the Museum of the Rockies ou le Kansas Cosmospher. Comme l’explique une des responsables Education de la SI  » un projet comme celui-ci permet de démontrer le pouvoir de la collaboration et le rôle joué par les musées pour inspirer les futurs scientifiques. » A l’issue des 8 semaines, les documents recueillis et les activités réalisées permettront de concevoir des outils pédagogiques qui seront déployés dans les différents musées de la SI et mis à la disposition de la communauté éducative. Les deux partenaires mettront également ces documents en accès libres afin de permettre la conception d’outils pédagogiques numériques open source.

SI Wild

VANISHED

A lire aussi sur ce site :

. la Fondation gates soutient les initiatives éducatives de la Smithsonian Institution

. Innovations et déploiements numériques au Smithsonian : acte II

Laisser un commentaire