France, Ecosse, Etats-Unis … une galerie, un musée d’histoire et un musée d’art contemporain sont parmi les nouveaux utilisateurs de la technologie iBeacon / Bluetooth Low Energy (BLE). Retour sur ces expérimentations de nature très différente qui viennent prouver l’intérêt et le potentiel de cet outil de géolocalisation dans un contexte culturel.

Le iBeacon / Bluetooth Low Energy est une technologie de notification par localisation. La balise émet des ondes bluetooth et permet aux smartphones présents à proximité de recevoir des informations ciblées. La balise peut détecter une personne connectée sur 3 niveaux : très proche, de 5 à 10 mètres et enfin à environ 30 mètres. iBeacon a pour base technologique le bluetooth 4.0 et consomme ainsi très peu d’énergie.

Champ de mine numérique et projet humanitaire au New Museum (New York)

New Museum screen-shot-2014-03-31-at-2-07-13-pm

Au début du mois d’avril 2014, une exposition au New Museum de New York a utilisé la technologie de balise d’Apple pour démontrer l’horreur des mines terrestres. Entre 11 heures et 15 heures, le 4 Avril, l’événement a placé le public dans un « champ de mines numérique » via une application Smartphone téléchargeable appelée Sweeper et un casque. En visitant l’exposition, les visiteurs pouvaient déclencher une balise iBeacon à proximité de celle-ci. Dans ce cas, les visiteurs entendaient le bruit d’une explosion à travers leurs écouteurs, suivi d’un court extrait audio racontant l’histoire d’une personne touchée par les mines terrestres. L’événement était organisé par le Service de l’action antimines des Nations Unies, le photographe Marco Grob, et s’intégrait dans la Journée internationale des Nations Unies pour la sensibilisation aux mines. Les visiteurs ont également été invités à verser un don de 5 $ pour contribuer aux efforts pour débarrasser les pays sous-développés de mines cachées.

Visite géolocalisée du National Museum Wales

Le 15 avril 2014, le National Museum Wales (Amgueddfa Cymru) a annoncé le démarrage d’une expérimentation de la technologie BLE au National Slate Museum de Llanberis. 25 bornes iBeacons ont été placés dans le musée au cours des 4 dernières semaines et ont été connecté avec des contenus numériques spécifiques relatifs à la collection. Grâce au BLE, les visiteurs pourront recevoir des informations sur leurs appareils mobiles pendant qu’ils feront le tour du musée, ou des expositions.

Vidéo d’explication en anglais:

A l’issue de cette première phase du projet pilote, qui mesure l’impact technologique du iBeacon dans un musée, la deuxième étape du projet pilote examinera les usages possibles de cette technologie en matière d’éducation, de médiation et de multilinguisme.

Selon David Anderson, directeur général du National Museum Wales « Cette technologie pourrait changer le jeu et devrait placer l’utilisation de la technologie dans les musées à un niveau supérieur. Et je suis ravi que le musée national du Pays de Galles ouvre la voie. Nous explorons le potentiel de cette technologie pour créer un nouveau monde de services aux publics dans les secteurs de la culture, du patrimoine et des musées ».

A terme, si l’expérience est positive, l’institution muséale compte déployer la technologie sur d’autres sites culturels.

Cartel enrichi et analyse des comportements du public à la Galerie Sakura (Paris)

Sakura appli_Sakura_iBeacon

« Dans sa volonté de rendre l’art toujours plus accessible sans lui retirer son caractère exceptionnel et singulier, la Galerie Sakura propose une expérience 2.0 unique et encore inédite en France. La galerie lance sa propre application, bientôt disponible en téléchargement sur l’AppStore, et y intègre la technologie iBeacon – en partenariat avec une jeune start-up française ».

Ainsi plusieurs balises iBeacon ont été installée à proximité d’œuvres exposées. Cela permet à la Galerie de « recevoir des données sur les smartphones connectés, un retour de statistiques sur les points chauds et froids de la galerie par exemple, analyser le « trafic » des visiteurs et ajuster l’agencement en fonction de ces flus ». Ces balises peuvent également fournir des informations contextualisées (auteur, prix des œuvres) lorsque le visiteur se trouve à proximité d’une oeuvre.

Géolocalisation des visiteurs, analyses de leur comportement, cartel enrichi, personnalisation et contextualisation des informations de médiation, acticités ludo-éducatives, m-commerce … comme on peut le voir avec ces 3 nouveaux exemples, le champ des applications de la technologie iBeacon en matière culturelle est vaste et encore largement à défricher.

SOURCES: New Museum, museumwales.ac.uk, journaldugeek.com, 

Date de première publication: 17/04/2014

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Le musée National Geographic teste le iBeacon pour enrichir les visites de sa nouvelle exposition

L’application mobile de l’exposition Paris 1900 inclut la technologie coréenne de localisation TAPIR

Avec les technologies NFC et iBeacon, le Groninger Museum veut rendre unique l’expérience du visiteur

Les visiteurs de la Maison de Rubens à Anvers guidés par la technologie iBeacon

Google Maps Indoor débarque en France sur Android et Universcience se lance dans la géolocalisation