Covid-19 / La National Gallery London et Nikon s’associent pour enrichir l’expérience visiteur pendant le confinement

Le jeudi 5 novembre 2020, le premier jour du re-confinement en Grande Bretagne, et alors même alors que le musée mise à nouveau sur les moyens numériques pour permettre à son public de regarder, utiliser et réagir avec l’art, la National Gallery de Londres annonce un nouveau partenariat avec Nikon, autour des contenus numériques.

Dans le cadre de cette première collaboration de ce type pour la National Gallery, durant les 12 prochains mois, les équipes du musée et de Nikon vont travailler sur un large programme de contenu en ligne visant à « inciter le public à s’inspirer par l’une des plus grandes collections d’art au monde, et aussi à explorer les synergies entre la photographie et les beaux-arts ».

Le Dr Gabriele Finaldi, directeur de la National Gallery, a déclaré: « Lorsque la National Gallery a dû fermer ses portes pour la première fois pendant 111 jours en raison de la pandémie, notre programmation numérique et notre communauté en ligne ont prospéré – ouvertes 24h / 24 et 7j / 7 avec de l’art gratuit pour tout le monde, n’importe où en ligne. Avec nos portes temporairement fermées pour la deuxième fois, notre activité en ligne est d’une importance vitale. Nous sommes ravis que Nikon nous rejoigne en tant que tout premier partenaire de contenu numérique. C’est une période critique pour les arts; un secteur que nous savons être une ressource inestimable pour notre bien-être mental. Le soutien d’entreprises comme Nikon signifie que nous pouvons continuer à proposer des œuvres d’art au plus grand nombre ».

  • La photo du mois

Le premier contenu produit dans le cadre de cette coopération, publiée le 5 novembre 2020, est naturellement la dernière édition de la série « Picture of the Month ». L’image du mois remonte à 1942, lorsque chaque mois un seul tableau était rapporté à la National Gallery de Trafalgar Square depuis la mine d’ardoise galloise désaffectée dans laquelle la collection était conservée pendant la Seconde Guerre mondiale.

« Picture of the Month » est une initiative numérique qui propose un tableau différent sous les projecteurs chaque mois, sélectionnée par un vote du public.

Image: Jan van Kessel l’Ancien, ‘Insectes avec Aubépine commune et Forget-Me-Not’, 1654

L’image du mois de novembre 2020 est l’œuvre de 1654 Papillons, papillons de nuit et insectes avec des sprays d’aubépine commune et de Forget-Me-Not par Jan van Kessel l’Ancien (1626-1679) (photo ci-dessus), qui est explorée en profondeur sur le Site Web de la National Gallery, avec notamment deux courts métrages.

  • Des films sur la conservation des œuvres

La coopération proposera également une nouvelle série de films présentant le travail du département de conservation et des discussions régulières animées par des conservateurs seront disponibles sur toutes les plateformes sociales du musée.

En outre, une série d’événements numériques gratuits seront offerts aux membres de la National Gallery, animés par des enseignants du musée et Nikon organisera également des événements avec ses experts. Les deux séries se concentreront sur divers aspects de la collection.

En travaillant ainsi ensemble, la National Gallery et Nikon espèrent obtenir « une couverture mondiale sans précédent afin d’utiliser leurs plateformes en ligne pour inspirer et informer sur l’art ».

Julian Harvie, responsable du marketing pour Nikon Europe du Nord, a déclaré: « Nikon est ravi de soutenir la National Gallery en tant que partenaire de contenu numérique pour l’année à venir. En tant que marque qui permet l’art photographique au plus haut niveau, nous sommes fiers de travailler avec une institution aussi emblématique pour inspirer et éduquer notre public en ligne, en regardant mieux vers le passé pour renforcer notre vision créative aujourd’hui ».

  • Contenus spéciaux pendant le confinement

Pendant le re-confinement en Grande Bretagne, la National Gallery restera ouverte en ligne, continuant à faire entrer la galerie du pays dans les foyers , offrant à tout le monde un accès au grand art. 

. le vendredi 6 novembre, publication du dernier volet de la série vidéo de méditation de cinq minutes, une manière de découvrir lentement «Un champ de blé, avec des cyprès» de Van Gogh (1889). Tous les épisodes précédents sont disponibles sur nationalgallery.org.uk/stories/5-minute-meditations

. prochainement, après Titien, Velasquez et Holbein, un nouvel épisode de la série One painting, many voices se concentrant sur l’œuvre « Men of the Docks » de George Bellows (1912).

. quatre films récemment publiés mettant en vedette le London Philharmonic Orchestra jouant dans la National Gallery vide avec de la musique de chambre sélectionnée pour correspondre aux peintures. Ces films sont en l’honneur de Dame Myra Hess, la pianiste qui a organisé les célèbres concerts de midi de la Galerie pendant la Seconde Guerre mondiale.

. et un large éventail d’événements en ligne (gratuits ou payants), tels que des conférences, notamment Staging Artemisia: The artist’s life in performance, pendant laquelle des interprètes, des créateurs de théâtre et des musiciens discutent de la façon dont ils ont raconté l’histoire d’Artemisia Gentileschi à travers l’opéra et le théâtre (6 novembre 2020, payant), des sessions créatives telles que Talk and Draw (le 20 novembre, gratuit, axé sur «Men of the Docks» de George Bellows) et des cours Stories of Art (11, 18, 25 novembre, payant).

La National Gallery  est l’une des plus grandes galeries d’art au monde. Fondée par le Parlement en 1824, la galerie abrite la collection nationale de peintures dans la tradition de l’Europe occidentale de la fin du 13e au début du 20e siècle. La collection comprend des œuvres de Bellini, Cézanne, Degas, Leonardo, Monet, Raphael, Rembrandt, Renoir, Rubens, Titian, Turner, Van Dyck, Van Gogh et Velázquez. www.nationalgallery.org.uk

Laisser un commentaire