« Pass patrimoine » ou « passion monuments »: la bataille des pass monuments français est-elle ouverte ?

En octobre 2019, deux formules d’accès illimité à des monuments ont été lancées en France. Les deux pass se font en apparence concurrence, mais les acteurs et experts considèrent que la coexistence des deux offres est facteur d’émulation et de développement du marché.

Ces 2 offres sont le « pass patrimoine » lancé fin septembre 2019 par la société de billetterie Patrivia et la carte « passion monument », proposée par le Centre des monuments nationaux depuis le 24 octobre 2019.

  • « Pass patrimoine » de Patrivia : 400 monuments, sites et parcs en France et en Belgique pour 79 euros par an 

Le « pass patrimoine », cher à Stéphane Bern et soutenu par la Fondation du Patrimoine, permet depuis le 16 octobre 2019, d’accéder à près de 400 monuments, sites et parcs en France et en Belgique, selon la présentation sur son site web.

Deux offres sont déjà proposées: 79 euros à l’unité et 149 euros en formule duo. En 2020, un pass Famille viendra compléter l’offre. Ces pass servent également de « coupe-file ».

Dans une chronique diffusée le samedi 26 octobre 2019, France Infos remarque « la présence dans la liste de certains lieux qui sont de toute façon habituellement gratuits ».

Ce premier pass avait été annoncé le 26 septembre 2019, à l’occasion des Journées Européennes du patrimoine 2019.

(Lire l’article du CLIC France: A l’occasion des JEP 2019, un « pass patrimoine » annuel est lancé pour visiter gratuitement près de 400 monuments français et belges)

« Passion monuments » : 80 monuments pour 45 euros 

Le pass « passion monuments », est proposé par le Centre des Monuments Nationaux depuis le 24 octobre 2019. Il rend accessible de manière forfaitaire 80 des 100 sites gérés en France par le CMN.

« Du nord au sud, d’est en ouest, de la préhistoire au patrimoine du XXe siècle, découvrez le réseau du Centre des monuments nationaux« , indique le site internet. La carte « passion Monuments » ne propose qu’une seule formule d’abonnement à 45 euros pour une année de visites et n’est vendue qu’en ligne.

L’abonnement ouvre à ses titulaires, en accès illimité et sans réservation, les portes de 80 des monuments du réseau de l’établissement en visite libre. Il donne aussi accès dans des conditions privilégiées à un certain nombre de monuments gérés par des partenaires du programme tels que le Domaine de Chantilly, le château de Fontainebleau et les propriétés des adhérents VMF. Ce dispositif pourra être éventuellement étendu aux partenaires qui souhaitent s’y joindre.

Comme l’explique le CMN sur son site: « L’abonnement « Passion Monuments » est un service offert par le CMN pour favoriser l’accès au patrimoine de toutes les catégories de public et à qui il permettra un accès illimité et sans réservation à l’ensemble des monuments du réseau de l’établissement en visite libre.
Ce mode de fonctionnement offre la liberté de décider de sa visite à la dernière minute, et ainsi de profiter pleinement de la richesse et de la diversité du patrimoine français. »

Un ensemble d’avantages (réductions, invitations à des évènements spéciaux, programmation culturelle dédiée, journées privilèges avec la personne de son choix…) sera également proposé. En particulier, chaque nouvel abonné bénéficiera d’un abonnement gratuit au nouveau magazine digital P.A.J., dédié au Patrimoine, à l’Architecture et aux Jardins, créé à l’initiative de l’association VMF (sortie courant novembre 2019).

L’abonnement « Passion Monuments » permet enfin à ses titulaires de contribuer à la conservation du patrimoine puisque -explique le CMN- « l’ensemble des recettes, provenant de sa commercialisation, parviendront au Centre des monuments nationaux qui entretient, restaure et anime une centaine de sites patrimoniaux, à travers la France ».

Concurrence ou émulation ? 

L’arrivée concomitante de ces 2 offres d’abonnement annuel pour la visite de monuments suscite certaines réactions de média et d’observateurs qui reprochent à cette offre concurrente d’être peu lisible pour le public et les visiteurs de lieux de patrimoine.

Dans ce contexte de concurrence, ce sera donc « aux visiteurs de faire leur choix entre les différents outils qui leur sont offerts », résume Philippe Bélaval, président du centre des monuments nationaux, sur France Infos. « Chacun développe son activité. Il n’y a pas […] de volonté d’hégémonisme », se défend-il.

Lors de la table ronde organisée par le CLIC France le samedi 26 octobre 2019 sur le thème « Valorisation, médiation et financement … le numérique au service du patrimoine ? », deux des intervenants, Christian Clarke de Dromantin, et Romain Delaume, respectivement co-fondateurs de Patrivia et Dartagnans ont convenu que « la concurrence des offres d’abonnement annuel comme des offres de billetterie ne pouvait que stimuler le marché » de l’expérience culturelle.

Un marché « évalué à 10 milliards d’euros en France » selon Romain Delaume à comparer aux « 7 milliards d’euros du marché automobile » complète Christian Clarke de Dromantin. Comme le fait remarquer Romain Delaume, « la concurrence existe déjà puisqu’un touriste peut choisir entre plusieurs plateformes lorsqu’il réserve un billet d’avion ou un hébergement ».   

Signalons d’ailleurs que d’autres formules d’abonnement permettent déjà d’accéder à des monuments français.

L’exemple britannique 

Il existe de nombreux sites patrimoniaux à travers la Grande-Bretagne et de nombreuses options de laissez-passer patrimoniaux, annuels ou courte durée, parmi lesquelles choisir. Visite de l’Angleterre et du Pays de Galles, séjour uniquement en Écosse, châteaux ou cathédrales, voyage seul ou en famille, au moins 3 pass existent avec des offres différentes.

. English Heritage Overseas Pass. Disponible pour utilisation en Angleterre toute l’année. Validité de 9 ou 16 jours, ou à l’année. Plus de 100 sites différents en Angleterre, y compris mais non limité à Stonehenge, Dover Castle et Kenilworth Castle. 48 £ pour une personne pour 8 jours et 60£ pour un an (48£ pour les 18-25 ans). www.english-heritage.org.uk/

. National Trust Touring Pass. Disponible en Angleterre, au Pays de Galles et en Irlande du Nord toute l’année. Validité de 7 ou 14 jours, ou à l’année. Plus de 300 sites différents en Angleterre, au Pays de Galles et en Irlande du Nord, y compris, sans toutefois s’y limiter, Chartwell House, Stourhead & Waddesdon Manor. 33-38 £ pour 7 à 14 jours. 72£ pour 1 an (36£ pour moins de 26 ans) www.nationaltrust.org.uk

. Pass historique en Écosse. Disponible pour utilisation en Ecosse toute l’année. Disponibles pour 5 ou 14 jours consécutifs. 77 sites différents en Écosse, y compris, sans toutefois s’y limiter, le château d’Édimbourg, le château de Stirling, le château d’Urquhart et le village préhistorique de Skara Brae. www.historicenvironment.scot

SOURCES: Patrivia, CMN, France Infos

PHOTOS: Patrivia, CMN 

Photo carousel: site web chateau-beynac.com

Date de première publication: 28/10/2019

Le CMN et Dartagnans sont membres du CLIC France

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

A l’occasion des JEP 2019, un « pass patrimoine » annuel est lancé pour visiter gratuitement près de 400 monuments français et belges

Loto du Patrimoine 2019: 18 premiers sites historiques bénéficiaires annoncés

Le loto du patrimoine revient en 2019 avec une seconde édition étoffée et plus accessible

Huit sites du CMN offrent un chatbot développé par Ask Mona Studio dans le cadre de l’Incubateur du patrimoine

Laisser un commentaire