Pour sa nouvelle exposition, le Musée espagnol de Mataro a mis en place un dispositif mobile qui associe pour la première fois la reconnaissance visuel à Wikipedia. Les visiteurs peuvent grâce à leurs mobiles trouver des informations sur les peintures présentées dans l’exposition Mar de Fons. Une initiative qui optimise chaque technologie pour assurer un nouvel outil d’aide à la visite.

Un dispositif 3 en 1 !

Les visiteurs peuvent interagir avec les oeuvres grâce à leur smartphone ou tablette. L’application créée permet la reconnaissance directe des oeuvres d’art combinant éléments virtuels dans un contexte réel. Une fois l’oeuvre reconnue, des informations complémentaires viennent s’afficher en sur-impression sur l’écran. Le visiteur peut ainsi en apprendre plus sur l’artiste ou sur d’autres oeuvres via des articles en catalan issus de Wikipedia. Cette expérience de réalité augmentée a été intégrée dans la scénographie de l’exposition.

Belle initiative pour un petit musée : car le Mataro est une institution culturelle locale qui débute dans les technologies numériques. Les commissaires de l’exposition ont d’ailleurs souhaiter rendre pédagogique ce dispositif en simplifiant son utilisation.

Le visiteur commissaire

L’exposition pourra également évoluer avec les contributions faites par le public via la page Facebook du musée. Les internautes peuvent par exemple voter pour une oeuvre qu’ils souhaitent voir exposée. Ils peuvent également y partager et soumettre au vote leur propres créations (peintures, photographies ou vidéos) autour de la mer, thématique de l’exposition. Une manière de faire participer le public et le placer dans le costume du commissaire ! (article à lire)

Avec ce dispositif numérique, le musée Mataro a dépassé ses objectifs en se faisant connaître au-delà de la ville. Des associations locales travaillent d’ailleurs à la traduction des textes catalan de Wikipedia pour étoffer les contenus proposés par l’application.

Un exemple pertinent pour lequel différents outils ont été intégrés et optimisées selon les besoins et moyens d’un musée local. Une expérience  inédite pour améliorer la médiation et la communication d’une exposition.

Retrouvez le site du Musée de Mataro

Auteur : Simon Hübe

A lire sur le site du CLIC France :
30.12.2011 – SmArtapps équipe la Tour Eiffel de son premier guide mobile avec réalité augmentée
17.05.2011 - Wikipédia et les lieux culturels : une stratégie gagnante pour les musées
16.02.2011 - Le chateau de Versailles ouvre sa grille à Wikimédia