Sauna, jardins, contenus sur tiktok, association à un orchestre symphonique … teamLab continue de diversifier ses expériences immersives

Partager :

Après l’annonce de l’ouverture d’un premier lieu permanent aux Pays-Bas, la création d’un dispositif de diffusion à domicile, le lancement d’une discothèque à Shanghai et la transformation d’une forêt, le collectif japonais d’art numérique teamLab continue d’étendre ses expériences immersives et d’en diversifier les publics et donc les revenus.

  • Immersion artistique dans un sauna

La dernière création des ingénieurs, artistes et architectes de teamLab est un labyrinthe de sept saunas immergés dans des vidéo projections artistiques, un lieu provisoire qui ouvre le 22 mars 2021.

En 2020, collectif basé à Tokyo a pris le contrôle d’un terrain vide dans le quartier bouillonnant de la capitale nipponne, Roppongi et y a aménagé un espace abritant des saunas et trois installations artistiques immersives.

« L’art est traditionnellement exposé dans des lieux luxueux comme des palais ou des musées – nous voulions créer un état d’esprit luxueux pour que les gens puissent en faire l’expérience. Personne ne va dans un musée d’art de cette façon parce que l’art est de l’art et le sauna est un sauna. Ce que nous voulions essayer, c’est combiner et offrir une expérience très différente – et une expérience très différente de cet art » a déclaré Takashi Kudo, porte-parole de teamLab.

«teamLab Reconnect» sera ouvert du 22 mars à la fin août 2021. Le lieu se compose de trois espaces conçus pour « revigorer les sens »: le sauna, un bain d’eau froide pour se rafraîchir et le bain d’art. Les nouvelles œuvres d’art sont toutes basées sur le thème des phénomènes surnaturels et sont conçues pour « combiner différentes sensations mentales et physiques en une seule expérience unifiée ».

Pour 44 $ (36.8 euros) en semaine et 53 $ (44.56 euros) le week-end, les visiteurs peuvent entrer et sortir des chambres chaudes et des douches froides, et se promener à l’intérieur des œuvres d’art vêtus de maillot de bain.

Malgré le coronavirus signifie, les saunas sont restés ouverts au Japon mais avec des règles sanitaires renforcées, un nombre de personne par salle réduit de 24 à 12 et une ventilation ajustée pour favoriser circulation de l’air. Des contraintes qui seront adoptés par le nouvel espace de teamLab.

Le lieu est ouvert de 10h à 23h, avec une dernière entrée à 21h30 (12h à 23h en semaine du 22 mars au 23 avril).

Reportage vidéo de Reuters:

Le lieu est décoré par des dizaines de grandes lampes en verre soufflé à la bouche en provenance d’Italie, qui changent lentement de couleur pour éclairer les couloirs sombres séparant les pièces. Des arômes tels que le thé vert torréfié ou le bouleau blanc flottent dans les saunas.

Pour médiatiser ce nouveau lieu, teamLab s’est associé à TikTok qui en est d’ailleurs le partenaire principal dans le nom complet «tiktok teamLab Reconnect».

teamLab offre d’ailleurs une réduction de 500 Yen (4 euros) aux abonnés TikTok souhaitant profiter du sauna.

Information sur le nouveau sauna de Tokyo et inscription en ligne sur le site web de teamLab

Le nouveau sauna de Roppongi n’est pas le premier. Depuis 2019, teamLab combine les saunas avec l’art numérique pour créer des expériences de sauna. Depuis l’ouverture de son sauna à Mifuneyama Rakuen à Kyushu en 2019, qui a remporté le SAUNACHELIN deux années de suite en 2019 et 2020, teamLab a continué à y ajouter de nouvelles œuvres d’art.

Depuis novembre 2020, teamLab est également associé au Mifuneyama Rakuen Hotel Rakan Bath pour exploiter un nouveau sauna. Teamlab: Ruins and Heritage: Rinkan Spa and Tea Ceremony est une « expérience d’art et de sauna dans l’histoire et la forêt » qui est proposée de manière permanente, mais cinq mois de l’année.

  • Coopération avec TikTok

Dans le cadre de cette coopération autour du nouveau sauna, TikTok et teamLab proposent également une nouvelle expérience « qui peut être vécue à la maison ».

teamLab a créé une nouvelle œuvre, « Every Life Survives in Fluctuating Space » qui n’est disponible que sur l’application TikTok « comme une œuvre pour un bain d’air extérieur », qui fait référence à l’une des expériences artistiques proposées dans le sauna.

Dans la création « Chaque vie survit dans un espace fluctuant », « les fleurs se fanent et meurent, le cycle de la vie et de la mort se poursuit pour l’éternité ». Les fleurs poussent selon la taille de l’espace dans lequel l’utilisateur se trouve.. Ainsi, à travers la caméra d’un smartphone connecté à l’application TikTok, des fleurs influencées par l’espace réel naissent et grandissent en temps réel et des lignes brillent sous l’influence de la lumière de l’espace réel où fleurissent les fleurs. Pour en accroitre le caractère viral, l’expérience peut évidemment être partagée avec le monde entier.

Avec cette expérience qui complète l’outil de diffusion d’oeuvres immersives sur grand écran domestique, teamLab renforce son offre « hors les murs » qui permet de transformer la maison ou tout autre endroit en espace d’art. Une stratégie visant à accroitre la notoriété de la marque et la diffusion de ses contenus afin de promouvoir la visite réelle dans ses espaces temporaires et permanents.

  • Nouvelle installation dans le jardin Kairakuen d’Ibaraki en mars 2021

Comme chaque année maintenant, le jardin japonais de la préfecture d’Ibaraki accueille à nouveau une exposition d’art numérique en plein air conçue par teamLab et proposée durant tout le mois de mars 2021.

Le jardin Kairakuen de la préfecture d’Ibaraki est considéré comme l’un des espaces les plus pittoresques du Japon, avec une histoire qui remonte à 1842. Rempli d’environ 3000 pruniers de 100 variétés différentes, le jardin s’illumine entre février et mars, lorsque les fleurs de prunier sont en pleine floraison.

équipeLabkairakuen

Cette année encore, la haute saison du jardin sera encore plus belle avec l’ajout d’une exposition numérique de teamLab.

Du 1er au 31 mars 2021, le collectif d’art teamLab transforme donc le jardin en un espace d’art interactif qui se déplace et change constamment en fonction du nombre de personnes qui le traversent. Pour éviter tout dommage aux plantes ou aux bâtiments, les installations utilisent la lumière comme médium.

L’événement se déroule après la tombée de la nuit, de 18h à 20h30 tous les jours, avec les dernières entrées à 20h.

L’exposition a lieu en conjonction avec le festival annuel Mito Plum Blossom, l’un des plus grands événements de l’est du Japon, qui célèbre cette année sa 125e édition.

L’admission générale pour l’exposition teamLab est de 1 500 ¥ (11.5 euros) pour les adultes, 800 ¥ (6.14 euros) pour les étudiants de 18 ans ou moins et gratuite pour les enfants de moins de 13 ans. Les billets sont disponibles à l’achat en ligne.

  • De nouvelles installations gratuites dans la ville de Tokyo

En parallèle de son expansion géographique nationale ou internationale, teamLab continue d’installer certaines de ses créations immersives dans des espaces publics de Tokyo.

Située à l’entrée du batiment de teamLab Planets, la nouvelle création totalement gratuite « L’univers des particules d’eau tombant du ciel » est une cascade numérique rappelant « l’univers des particules d’eau sur un rocher où les gens se rassemblent ». L’eau qui tombe change de débit en fonction de la proximité du spectateur avec l’art. La cascade numérique devrait être exposée jusqu’à la fin de l’exposition teamLab Planets, actuellement prévue pour la fin de 2022.

. Le grand magasin Ritzy Ginza Six abrite une pièce de teamLab similaire, « L’univers des particules d’eau sur le mur vivant ». L’œuvre d’art de 11 m de haut est présentée sur un mur du grand magasin et affiche une cascade LED qui tombe en permanence. L’œuvre change légèrement le matin et le soir.

. Une installation est également ptésente à l’intérieur de l’hôpital universitaire de médecine de Tokyo. « Fleurs et personnes – Tokyo, une année entière par an » est une boucle sans fin de pétales de roses flottant dans un ciel sombre. Cette œuvre d’art numérique, diffusée sur un écran horizontal grand format, présente différentes fleurs saisonnières changeant de couleurs et de formes au cours d’une année. Cette installation est une version réduite de la « Forêt de fleurs » présentée dans l’espace permanent du collectif, teamLab Borderless Tokyo.

. Situé à l’intérieur d’un autre shopping mall Kitte, juste en face de la gare de Tokyo, une autre œuvre d’art numérique en constante évolution représente « des fleurs qui poussent, fleurissent et enfin se fanent ». « Fleurs épanouies dans le temps » reflètent les changements saisonniers de la flore japonaise: des fleurs de cerisier en avril, des hortensias en juin et des pensées en octobre. L’œuvre sert également d’horloge: toutes les heures, les fleurs éclatent et se désagrègent.

  • Nouvelles créations pour teamLab Borderless Tokyo

A partir de mars 2021, les installations d’art numérique saisonnières du principal lieu permanent de teamLab présenteront des fleurs de sakura roses, des pivoines et d’autres paysages printaniers.

L’expérience numérique immersive de teamLab Borderless à Odaiba est en constante évolution car elle souhaite s’adapter à la façon dont les visiteurs du musée interagissent avec l’espace et surtout inciter ses visiteurs à revenir chaque année.

Depuis le 1er mars 2021, les expositions de teamLab Borderless reflétent ainsi la saison printanière avec une nouvelle gamme de fleurs et de paysages. 

teamLab
Une des nouvelles créations présentées à teamLab Borderless à partir de mars 2021

Pour célébrer la fleur emblématique de cerisier, la salle intitulée « Forêt des lampes résonnantes » verra ses lumières évoluer vers une couleur rose vif de mars à avril. La création « Memory of Topography » présentera également les fleurs de cerisier roses, ainsi que d’autres paysages printaniers tels que des fleurs de colza, de la lavande et même des rizières en terrasses vertes.

Dans le contexte du Covid-19, teamLab Borderless n’admet actuellement que la moitié du nombre habituel de visiteurs. De plus, toutes les surfaces à l’intérieur du musée ont reçu un revêtement antiviral. Les températures des visiteurs sont vérifiées à l’entrée tandis que tout le personnel et les visiteurs sont tenus de se désinfecter les mains et de porter un masque.

  • L’orchestre symphonique de Shanghai associé aux créations de teamLab

En novembre 2020, pour célébrer le premier anniversaire de l’ouverture du Borderless Shanghai, le second « musée » permanent du collectif japonais, des œuvres de compositeurs classiques tels que Bach, Beethoven et Debussy ont été interprétées par le Shanghai Symphony Orchestra au milieu des créations immersives et devant des visiteurs.

« Cherchant à repousser les limites de la musique classique », l’orchestre a envoyé une partie de ses musiciens dont un violoniste, un harpiste et un clarinettiste au cœur de diverses installations numériques, projetant des fleurs qui s’ouvrent, des poissons qui nagent et des animaux qui sautent.

Dans une salle présentant l’œuvre « Fall of Flowers », le harpiste Chen Lei a ainsi choisi d’interpréter « Song from a Secret Garden » de Rolf Lovland ainsi que de la musique des films du célèbre animateur japonais Miyazaki Hayao compte tenu du grand nombre d’enfants présents. Dai Le, la clarinettiste a choisi d’interpréter le joyeux « Somewhere Over the Rainbow » du film « le magicien d’Oz ».

Une musicienne de l’Orchestre symphonique de Shanghai au milieu d’un essaim de papillons numériques colorés. Photo: Orchestre symphonique de Shanghai

« Nous nous attendons à un avenir radieux pour la musique classique avec tout ce que nous pouvons faire. Combiner la musique classique avec d’autres genres artistiques et leur permettre de se rencontrer pour créer quelque chose de nouveau et d’unique, en retour introduira de nouvelles inspirations dans le monde classique », a déclaré Zhou Ping, président de l’Orchestre de la sympathie de Shanghai.

Les concerts événementiels comme celui-la sont la dernière tentative de l’orchestre pour atteindre un public plus large en « incorporant la musique classique dans la vie quotidienne des gens »

  • Un restaurant de ramen vegan de Kyoto décoré par teamLab

En mars 2020, le restaurant Vegan Ramen Uzu Kyoto a ouvert ses portes à Kyoto, en collaboration avec teamLab. En plus de la nourriture exempte de produits d’origine animale, le restaurant propose également de l’art numérique qui entoure les convives. 

L’expérience numérique immersive en noir et blanc proposée s’inspire de « Rotation réversible », qui est présentée en plus grahnd format au teamLab Borderless de Tokyo.

Rien d’autre ne vient orner les murs et les tables du restaurant, afin que les convives puissent regarder la création inspirée de la calligraphie japonaise se refléter sur la surface noire des tables.

Le restaurant propose 16 places, et l’ambiance dans la salle à manger change en fonction de son occupation. Dès qu’un convive prend une place vide, sa place est éclairée « afin qu’il fasse effectivement partie de l’expérience »

Le Vegan Ramen Uzu Kyoto fonctionne actuellement avec des heures d’ouverture plus courtes en raison de Covid-19. Le déjeuner est servi de 11h30 à 22h00 et le dîner de 18h00 à 10h00. Le restaurant n’accepte pas les enfants de moins de 6 ans.

SOURCE: teamLab, timeout.com, reuters

PHOTOS: teamLab

Date de première publication: 9/03/2021

Partager :

Laisser un commentaire