D’avril à août 2022, le Centre Pompidou essaime ses activités artistiques sur le territoire francilien

Partager :

Dans le cadre de l’implantation du futur pôle francilien de conservation et de création – fabrique de l’art à Massy, le Centre Pompidou met en oeuvre depuis 2019, avec ses partenaires, une programmation de préfiguration artistique et culturelle dans toute la Région Île-de-France. En 2022, le Centre Pompidou et ses partenaires proposent plusieurs rendez-vous à la rencontre des publics franciliens. Le 21 mars 2022, l’institution a révélé ce programme ambitieux d’activités régionales proposées du 6 avril au 31 aout 2022 et qui s’articule autour de 3 initiatives « 1 jour, 1 oeuvre », le musée mobile et la restauration d’un rideau de scène.

  • « 1 jour, 1 oeuvre », à partir du 6 avril 2022

Programme de sensibilisation à l’art et à la création hors-les-murs, « 1 jour, 1 oeuvre » présentera l’oeuvre « Il ne faut pas voir la réalité telle que je suis » de Max Ernst, dans différents lieux franciliens, à partir du 6 avril 21022.

« 1 jour, 1 oeuvre » offre la possibilité de découvrir près de chez soi une oeuvre originale et majeure de l’art moderne et contemporain. Les oeuvres exposées peuvent être accueillies dans un théâtre de quartier, une salle des fêtes, un centre sportif… Elles proviennent toutes de la collection du Centre Pompidou, l’une des deux plus importantes au monde concernant les arts des 20e et 21e siècles.

Des conférences et ateliers gratuits pour les enfants à partir de 3 ans et leurs parents permettent d’appréhender l’oeuvre et l’artiste présentés.

Max Ernst, Il ne faut pas voir la réalité telle que je suis, 1923 © Adagp, Paris © Centre Pompidou, MNAM-CCI/ Bertrand Prévost/Dist. RMN-GP

Agenda
6 avril 2022 : Espace Lino Ventura à Massy. L’oeuvre de Max Ernst, « Il ne faut pas voir la réalité telle que je suis », est présentée par Véronique Sorano, cheffe du service de la restauration des oeuvres, Centre Pompidou
11 mai 2022 : Micro-Folie à Noisy-le-Sec
22 juin 2022 : Médiathèque, Les Temps Modernes à Taverny.

L’oeuvre fait partie d’un ensemble de peintures murales réalisées en 1923 par Max Ernst dans la maison qu’occupent Gala et Paul Éluard à Eaubonne près de Paris.

L’oeuvre illustre tant l’amitié profonde qui, au sortir de l’époque Dada, unit peintres et poètes que leur recherche d’un langage nouveau. Fruit de cette quête vers un autre réel, le surréalisme naît l’année suivante.

Max Ernst figure parmi les peintres qui appartiennent à ce mouvement et Paul Éluard parmi les poètes. Ce panneau, Il ne faut pas voir la réalité telle que je suis, est traversé par les thèmes du rêve, de la maternité et de la sexualité.

La femme représentée, liée à son ombre et à son double, indique peut-être le chemin mystérieux vers une réalité cachée.

Le titre est extrait d’un poème, appartenant au recueil « Capitale de la douleur » de Paul Eluard, attribué par Ernst lorsque l’ensemble fut démantelé. Les peintures ont été déposées sur toile en 1969 et appartiennent aujourd’hui à plusieurs musées à travers le monde.

 

  • Le MuMo x Centre Pompidou : tournée à partir du 25 juin 2022

Reporté en raison de la pandémie de COVID-19, le lancement du nouveau MuMo, camion musée mobile construit avec le soutien d’Art Explora et entièrement dédié au Centre Pompidou, aura lieu à Massy du 25 juin au 1er juillet 2022, avec l’exposition « Les animaux sortent de leur réserve ».

De nombreuses activités pédagogiques et de médiation seront proposées. Le MuMo x Centre Pompidou circulera ensuite à Angerville, Bois-Herpin, Mérobert, La Chapelle en Vexin et Villers en Arthies.

© Hérault Arnod Architectures et Krijn de Koning

À l’occasion de ses 10 ans, le MuMo (Musée Mobile) se dote d’un tout nouveau camion : le MuMo x Centre Pompidou en collaboration avec Art Explora qui sera inauguré à Massy du 25 juin au 1er juillet 2022.
Présent dans les quartiers Opéra et Villaine, le « camion-musée » circulera avec à son bord une exposition intitulée « Les animaux sortent de leur réserve » autour de laquelle visites, ateliers, rencontres et performances seront proposés gratuitement aux Massicois en ces premiers jours d’été.

Conçu par l’agence Hérault-Arnod architectes en coopération avec l’artiste Krijn de Koning, le MuMo x Centre Pompidou est issu de la collaboration entre le MuMo, dispositif unique qui sillonne la France et le monde à la rencontre des personnes éloignées de l’offre culturelle, le Centre Pompidou, fortement investi dans le développement de son action territoriale depuis plusieurs années et la fondation Art Explora qui oeuvre également pour le partage des arts et de la culture avec le plus grand nombre.

Le MuMo x Centre Pompidou est ainsi dédié à la présentation des oeuvres de la collection du Musée national d’art moderne/Centre Pompidou sur l’ensemble du territoire. Mécène de la construction du camion-musée, la fondation Art Explora mobilise aussi pour ce projet son réseau d’artistes, d’institutions et de bénévoles. Le Ministère de la Culture, le Fonds Milk For Good et la Fondation MACIF soutiennent également l’itinérance annuelle du MuMo x Centre Pompidou.

Exposition « Les animaux sortent de leur réserve »

Qu’ils vivent dans l’eau, sur terre ou dans les airs, qu’ils soient familiers ou sauvages, les animaux et leur diversité inspirent depuis toujours les artistes et demeurent un sujet attractif pour les enfants qui permet d’aborder des questions plus larges, à la manière des Fables de la Fontaine.

L’exposition « Les animaux sortent de leur réserve » plonge le public dans un imaginaire humoristique et poétique répondant à l’attachement qu’entretient l’homme à l’animal. Les artistes explorent ces relations à travers différents médiums : dessin, peinture, photographie, ou encore cinéma. Le public est invité à poser un premier regard sur la création et à s’interroger sur les multiples représentations du monde animal dans l’art moderne et contemporain. En mettant l’accent sur la ligne, le mouvement, la simplification, le cadrage, la narration, l’étrangeté ou le témoignage, les oeuvres proposent de nombreuses pistes pour questionner et échanger.

Les équipes de médiation qui accompagnent cette itinérance vont à la rencontre d’enfants et de jeunes, tissant des partenariats avec les écoles, les centres socioculturels, les associations du champ social et les instituts médico-éducatifs.

Agenda
25 juin – 1er juillet 2022 : ville de Massy
Inauguration week-end 25 et 26 juin à Massy
12 au 18 septembre 2022 : Angerville
(Inauguration d’une nouvelle exposition sur le thème de la lumière. Informations à venir)
19 au 21 septembre 2022 : Bois-Herpin
22 au 23 septembre 2022 : Mérobert
3 au 4 octobre 2022 : La Chapelle en Vexin
5 au 7 octobre 2022 : Villers en Arthies

  • Restauration du rideau de scène du ballet Parade, à partir du 24 août 2022

La Ville de Massy, l’Opéra de Massy, le Département de l’Essonne et le Centre Pompidou s’associent pour développer un programme d’actions culturelles liées à la campagne de restauration du rideau de scène du ballet Parade, ballet réaliste sur un thème de Jean Cocteau, musique d’Erik Satie, décors et costumes de Picasso, chorégraphie de Leonide Massine. Monté par Serge de Diaghilev pour les Ballets russes, et créé à Paris le 18 mai 1917 au Théâtre du Châtelet.

Née d’une collaboration entre différents artistes de disciplines diverses, Parade donne le thème de la saison 2022-2023 de ce programme de préfiguration : le collectif à l’oeuvre.

« Dans la période marquée par une crise sanitaire qui a imposé une fragilisation des lieux de culture, est né très fortement l’envie de se retrouver, de se réunir pour s’émerveiller ensemble. Cette saison, la question du corps en mouvement aura une place centrale, vecteur de la mobilité et de la liberté dont nous avons été privés pendant la pandémie » explique le Centre Pompidou.

Par le spectacle vivant et les arts plastiques, elle est une invitation à rêver autour du projet Parade, et d’une figure majeure de l’histoire de l’art, Pablo Picasso, avec notamment le spectacle du danseur et chorégraphe Kader Belarbi.

Rideau de scène du ballet Parade, 1917 Pablo Picasso
© Succession Picasso
© Centre Pompidou, MNAM-CCI/Christian Bahier et Philippe Migeat/Dist. RMN-GP

Agenda
24 – 31 août 2022
Présentation du rideau du ballet Parade à l’Opéra de Massy
Visite commentée : présentation du rideau et des enjeux de la restauration. Tous les jours à 16h (sauf le dimanche 28 et le lundi 29 aout), sur réservation. Durée : 45min

Rencontres
24 août 2022, 18h, Opéra de Massy
Histoire et analyse d’une oeuvre : le rideau de Parade par Pablo Picasso
Par Christian Briend, conservateur et chef du service des collections modernes, Centre Pompidou

26 août 2022, 18h, Opéra de Massy
Histoire d’une restauration
Par Véronique Sorano, cheffe du service de la restauration des oeuvres, Centre Pompidou
En partenariat avec l’Université Paris Saclay

26 – 28 août 2022, 18h, Opéra de Massy
Intervention de Kader Belarbi, danseur et chorégraphe et Christian Briend

31 août 2022, 20h
Soirée exceptionnelle avec l’Orchestre de Massy sous la direction de Constantin Rouits
« Picasso et les ballets russes ». Durée : 1h20 environ.

Présentation d’une oeuvre dans le cadre de l’opération « 1 jour, 1 oeuvre » à Sevran Photo: site web de la ville de Sevran
  • Le Centre Pompidou sur le territoire

Depuis sa création en 1977, le Centre Pompidou a pour ambition de partager avec le plus grand nombre l’art moderne et contemporain.

Présent en France avec le Centre Pompidou-Metz (2010) et le dispositif dédié à la petite enfance, « mille formes » à Clermont-Ferrand, le Centre Pompidou pérennise son action sur le territoire national et ses partenariats avec les collectivités ou institutions.

Il tisse des relations durables avec les acteurs culturels implantés localement, se fixant l’objectif de développer des actions à même de toucher des publics qui ne disposent pas d’un accès immédiat à la culture.

Cette démarche d’une « action territoriale » renforcée se traduit notamment par l’itinérance de dispositifs créés par des artistes, des événements, des expositions et ateliers itinérants pour le jeune public ou la création de nouveaux lieux culturels.

En Île-de-France, à Massy, grâce au partenariat avec la Région Île-de-France, le Département de l’Essonne, la Communauté d’agglomération Paris-Saclay, la Ville de Massy et le Ministère de la culture, le Centre Pompidou construira son futur pôle de conservation et de création – fabrique de l’art en 2026.

D’une superficie de 23 000 mètres carrés, conçu comme un modèle d’institution artistique innovant, celui-ci sera à la fois :
– un pôle d’excellence pour la conservation et la restauration des oeuvres de sa collection ;
– un lieu de diffusion culturelle et de création, profondément ancré dans son territoire.

En préfiguration de ce projet d’implantation à Massy et en collaboration avec les acteurs locaux, culturels, universitaires, scolaires et associatifs, le Centre Pompidou propose depuis 2019 une programmation qui irrigue l’ensemble du territoire de l’Île-de-France.

« Ces actions – qu’il s’agisse de présenter des oeuvres de la collection, de faire circuler des dispositifs de médiation, d’expérimenter de nouvelles pratiques artistiques ou de nouer des partenariats de recherche et de formation avec le monde universitaire – sont autant d’événements et d’occasions de partir à la rencontre des publics franciliens et de renforcer les liens avec les acteurs du territoire ». Centre Pompidou.

Présentation « 1 jour, 1 oeuvre » (juin 2018 – juin 2019)

https://www.ville-sevran.fr/actualites/1-jour-1-oeuvre-avec-le-centre-pompidou

SOURCE: Centre Pompidou (CP)

PHOTOS: Centre Pompidou

PHOTO du carousel: atelier jeunesse dans le cadre de l’opération « 1 jour, 1 oeuvre » à Sevran Photo: site web de la ville de Sevran

Date de première publication: 27/04/2022

Le Centre Pompidou et Art Explora sont membres du CLIC France

Partager :

Leave a Comment