Le Louvre Abu Dhabi offre une nouvelle « installation musicale » interactive avec des palmiers chanteurs

Le Louvre Abu Dhabi continue d’innover et accueille une première mondiale: l’expérience « Singing Trees ». Du 25 février au 6 mars 2020, l’œuvre interactive, installée dans le parc extérieur du musée, permet aux visiteurs d’écouter le chant des palmiers et vise à attirer l’attention sur l’environnement naturel. L’initiative est le fruit d’un partenariat entre le musée, le Théâtre du Chatelet et le collectif artistique londonien Umberllium.

Dans l’espace extérieur en face du musée, les palmiers qui bordent la passerelle vers le Louvre Abu Dhabi sont équipés de ceintures non invasives qui « permettent aux arbres de chanter ensemble en chœur et de réagir aux visiteurs à mesure qu’ils se rapprochent ».

Le public peut même étreindre les arbres pour augmenter le volume de la musique jouée en anglais, arabe et français. Avec l’utilisation de capteurs de présence, le volume de ces morceaux augmente lorsque les visiteurs se rapprochent des arbres. Plus les gens interagissent avec les arbres en même temps, plus la musique résonne.

Les chansons incluent Ayyala, une chanson arabe traditionnelle qui reflète l’héritage artistique des Emirats Arabes Unis, Greensleeves, une chanson folklorique anglaise traditionnelle de la fin du 16e et la chanson médiévale française L’Amour de Moy. La chanson Ayyala a été enregistrée par des artistes locaux d’Abu Dhabi, et elle voyagera avec l’installation lorsqu’elle sera présentée à l’étranger.

L’installation est alimentée par des piles rechargeables et renouvelables. Les « ceintures » électroniques, non invasives, qui entourent les troncs ont été conçues à partir d’équipements basse consommation facilement recyclables et réutilisables. Les créateurs travaillent, autant que possible, avec des entreprises locales pour réduire l’empreinte carbone du projet et soutenir l’économie.

Une chorale de 30 palmiers dattiers chante ainsi à l’unisson dans le cadre de cette nouvelle installation interactive, accessible gratuitement sans ticket du musée.

Une première mondiale auLouvre Abu Dhabi

La création numérique a été imaginée par les artistes londoniens Umberllium, en collaboration avec l’IRCAM (Institut de recherche et coordination acoustique/musique, Centre Pompidou) et la productrice indépendante Katherine Jewkes. Elle s’installe sur le site de l’île de Saadiyat grâce à un partenariat avec le Théâtre du Châtelet de Paris.

Après Abu Dhabi, l’installation sera présentée dans les villes du monde entier avant d’être l’une des animations phares des Jeux Olympiques de Paris en 2024.

« Singing Trees parle de la mission du Louvre Abu Dhabi de fournir un espace éducatif et innovant où les visiteurs peuvent engager des dialogues autour des problèmes qui nous concernent tous », explique Manuel Rabaté, directeur du Louvre Abu Dhabi, à Time Out Dubai. « Prévue pour coïncider avec le Mois de l’innovation des EAU, la pièce explore comment les progrès technologiques peuvent nous rapprocher de la nature et améliorer notre compréhension de l’environnement ».

Umbrellium a déjà travaillé avec des institutions culturelles telles que le Barbican Center, pour lequel ils ont créé un environnement immersif avec la lumière.

Andrew Caleya Chetty, fondateur du collectif a déclaré: « Le rôle de l’art est pour moi un rôle de dialogue et d’investigation. Cela donne un objectif différent pour voir un problème. Nous essayons de faire participer tout le monde… Le travail que nous faisons sur la qualité de l’air consiste à permettre aux citoyens ou aux téléspectateurs de comprendre qu’ils ont un rôle dans le changement climatique et une simple action de leur part pourrait être comme un papillon qui bat ses ailes ».

Le projet a été rendu possible par l’aide financière de la Fondation Bloomberg Philanthropies.

L’installation coïncide avec le Mois de l’innovation des EAU, une initiative du gouvernement qui vise à promouvoir le développement de nouvelles technologies pour améliorer la qualité de vie dans le pays.

Singing Trees est présentée au Louvre Abu Dhabi jusqu’au samedi 7 mars 2020.

 

View this post on Instagram

 

Discover #SingingTrees from 25 February – 7 March, an innovative installation consisting of a choir of trees around the museum’s entrance that sing louder when you approach them🌴 Louvre Abu Dhabi is part of the world premiere, as the trees will visit major cities around the globe. In collaboration with Théâtre du Châtelet with the support of Bloomberg Philanthropies. . ‎ »اكتشف العمل التركيبي الأول من نوعه في العالم بعنوان «  »حين تُغنّي الأشجار » » من ٢٥ فراير حتى ٧ مارس. إذ ستغني أشجار نخيل عند مدخل المتحف، وسيعلو غناؤها أكثر عند اقترابك منها 🌴 ‎يطلق اللوفر أبوظبي هذا العمل للمرة الأولى ليجول العديد من مدن العالم الكبرى بعد ذلك. ‎بالتعاون مع مسرح شاتليه وبدعم من مؤسسة بلومبرغ الخيرية“

A post shared by Louvre Abu Dhabi (@louvreabudhabi) on

Une nouvelle exposition « l’art de la chevalerie, entre orient et occident » vient d’ouvrir ses portes au Louvre Abu Dhabi, présentant plus de 130 œuvres du Xe jusqu’au début du XVIe siècle, parmi lesquelles des armes spectaculaires, des armures exceptionnelles,du matériel d’équitation et de combat, ainsi que des manuscrits enluminés.

L’exposition, organisée par le Louvre Abu Dhabi, le musée de Cluny- musée national du Moyen Âge et l’Agence France-Muséums, est présentée du 19 février au 30 mai 2020.

SOURCES: Louvre Abu Dhabi, timeoutdubai.com, thenational.ae

PHOTOS: Louvre Abu Dhabi

Date de première publication: 26/02/2020

Le Centre des monuments nationaux et la start-up Akken invitent « Le confident connecté » au château de Vincennes

Le Musée Die Neue Sammlung publie une application qui permet aux visiteurs d’écouter les sons de divers objets de sa collection design

Imaginary Soundscape, l’application qui crée un environnement sonore inspiré par une image

The Encounter, une pièce jouée au théâtre de l’Odéon qui propose une expérience immersive sonore

La collection du Louvre Abu Dhabi se dévoile sur une « galerie de l’autoroute radioguidée »

Laisser un commentaire