La Petite Galerie itinérante du musée du Louvre expose pour la première fois dans une usine de fonderie du Groupe PSA à Charleville-Mézières

Partager :

Avec la Fondation PSA, la Petite Galerie itinérante du musée du Louvre s’installe pour la première fois dans une usine de fonderie du Groupe PSA à Charleville-Mézières, du 1er au 30 octobre. Les salariés seront ensuite invités à poursuivre l’expérience au musée Rimbaud. La Fondation PSA et la Petite Galerie du musée du Louvre ont noué un partenariat de 5 ans.

Comme chaque année depuis maintenant quatre ans, la Petite Galerie, l’espace dédié à l’éducation artistique et culturelle du musée du Louvre, s’installe donc au cœur d’une usine du groupe PSA. Avec le soutien de la Fondation PSA, « Figure d’artiste », la dernière exposition de la Petite Galerie, présente ainsi des copies de certaines des œuvres du Louvre au sein de l’usine PSA. 

« Figure d’artiste »

Si c’est à la Renaissance que les artistes affirment leur indépendance et revendiquent la particularité de leur statut, la figure de l’artiste a une histoire beaucoup plus ancienne. La Petite Galerie du Louvre propose ainsi, pour sa 5e édition, d’explorer la manière dont le créateur est passé du statut d’artisan, pour la plupart du temps anonyme à l’époque antique, à celui d’artiste célébré, à partir de la Renaissance.

Pendant un mois, les salariés de l’usine PSA de Charleville-Mézières pourront découvrir des reproductions d’œuvres témoignant de la diversité et de la richesse des collections du Louvre. Comme chaque année, un médiateur du musée du Louvre animera aussi régulièrement des « Cafés Louvre », « moments d’échange convivial pour donner aux visiteurs des clés permettant de découvrir et mieux comprendre les œuvres d’art ».

Avec cette nouvelle itinérance qui débute par Charleville-Mézières, l’objectif est aussi d’amener le public à se rendre dans les musées de la Région, et notamment au musée Rimbaud avec lequel une collaboration est engagée.

« En dédiant un espace spécifique à l’éducation artistique et culturelle au cœur du palais, le musée du Louvre est fidèle à l’intention de ses fondateurs : créer un musée ouvert à tous depuis 1793. La Petite Galerie itinérante, qui sort des murs du palais du Louvre pour se rendre à la rencontre de tous les publics, s’inscrit dans la lignée de cette mission fondatrice. Et grâce à la Fondation PSA, la Petite Galerie itinérante s’installe chaque année au cœur d’une usine, permettant ainsi l’évasion quotidienne par l’art, sur le lieu de travail des salariés du groupe PSA », souligne Jean-Luc Martinez, président –directeur du musée du Louvre.

L’itinérance de la Petite Galerie du Louvre

La Petite Galerie itinérante se rend chaque année hors les murs du musée du Louvre à la rencontre des publics, sur leurs lieux de travail, d’étude, de vie, grâce à une exposition de reproductions d’œuvres.

« L’ambition est de susciter un intérêt pour l’art mais aussi de déclencher l’envie de franchir le seuil d’un musée qui reste parfois encore intimidant pour beaucoup » explique le musée du Louvre.

Afin de favoriser l’accès de tous à l’art et à la culture, depuis 2016, la Petite Galerie du Louvre s’est installée dans les usines du Groupe PSA : en 2016, sur le site industriel de Saint, en 2017 et 2018 sur le site industriel de Poissy et en 2019, sur le site industriel de Rennes. (Lire article du Clic France: L’exposition « archéologie en bulles » de la Petite Galerie du Louvre s’installe à l’usine PSA de Rennes)

« Chaque année, nous sommes heureux de collaborer avec le Louvre pour aller toujours plus loin dans les territoires et pour permettre à tous de découvrir les merveilleuses œuvres d’art du musée. Aller sur les lieux de travail et lieux de vie des Carolomacériens et Carolomacériennes et plus largement de toux ceux qui sont éloignés des grands centres d’art et de culture, c’est l’objectif de cette nouvelle exposition itinérante. C’est ainsi qu’après l’usine de Charleville, l’exposition poursuivra son périple à travers la France à la recherche de nouveaux publics à l’Université Reims Champagne Ardenne, à l’Astrolabe de Melun etc. » déclare Karine Hillaireau, Déléguée Générale de la Fondation PSA.

À chaque étape, les équipes du musée accompagnent l’exposition pour permettre son appropriation par le plus grand nombre. Depuis 2016, ce sont ainsi près de 25 000 personnes, sur 24 sites différents, qui ont pu découvrir les chefs-d’œuvre du musée du Louvre hors les murs, à travers la Petite Galerie itinérante.

La Petite Galerie du Louvre bénéficie du soutien de la Fondation PSA et du groupe Kinoshita, du Fonds Handicap & Société par Intégrance et de la Fondation d’entreprise ENGIE, de Madame Krystyna Campbell-Pretty et de la famille Campbell-Pretty.

SOURCES: Musée du Louvre, Fondation PSA

PHOTOS: Musée du Louvre, Fondation PSA

Date de première publication: 7/10/2020

Le Musée du Louvre est membre du Clic France

a-lire-sur-le-site-du-clic

« Une nuit au Louvre »: l’exposition Léonard de Vinci bientôt diffusée sur grand écran, dans plus de 60 pays

Le nouveau podcast enquête du Louvre est lancé avec « Le Radeau de la Méduse »

Art-thérapie: le musée du Louvre et le GHU Paris nouent un partenariat de médiation culturelle

La ville de Bordeaux s’associe avec le musée du Louvre pour un partenariat de 3 ans

L’exposition « archéologie en bulles » de la Petite Galerie du Louvre s’installe à l’usine PSA de Rennes

Le musée du Louvre accroche ses chefs d’oeuvres dans une galerie du centre commercial O’Parinor

Les habitants d’Aulnay et Sevran peuvent maintenant emprunter la reproduction d’un chef d’oeuvre du Louvre

Partager :

Laisser un commentaire