DOSSIER / Tour du monde des partenariats en matière de produits dérivés des musées et lieux de patrimoine (19/03/2021)

Partager :

Cité du Vin de Bordeaux et Zeta, Rijksmuseum et Van Gogh Museum d’Amsterdam, MCA de Chicago, MomA de NYC, MFA de Boston, Louvre Paris … les musées du monde multiplient les partenariats avec des marques populaires ou plus branchées. L’objectif est double : générer des recettes mais également rajeunir leur marque et attirer dans leur galerie les jeunes adultes qui ont plutôt l’habitude de les déserter. La préoccupation économique est d’autant plus forte aujourd’hui dans le contexte financier des institutions muséales victimes de la pandémie.

  • La Cité du Vin partenaire de Zèta, la marque de baskets produites à partir du marc de raisin (19/03/2021)

Le 18 mars 2021, à l’occasion de la Journée mondiale du recyclage, la Cité du Vin a annoncé son partenariat avec Zèta, la jeune marque bordelaise de baskets zéro-déchet, recyclées à partir du marc de raisin.

Zèta devient ainsi le fournisseur officiel de baskets des équipes d’accueil du lieu culturel. Et la Boutique de la Cité du Vin sera le seul point de vente physique de la marque.

Article Clic France: La Cité du Vin partenaire de Zèta, la marque de baskets produites à partir du marc de raisin

(Source: Cité du Vin)

  • CASETiFY s’associe avec le Musée du Louvre pour sa première capsule hi-tech sur les beaux-arts (22/02/2021)

Le 22 février 2021, le Musée du Louvre a annoncé son association à la marque d’accessoires technologiques CASETiFY.

« La collection Louvre x CASETiFY, qui s’inspire d’une sélection des œuvres d’art les plus célèbres de l’histoire, transporte des chefs-d’œuvre exclusifs des collections du Musée du Louvre, directement dans les mains d’une nouvelle génération, grâce à une collaboration spéciale. La collaboration entre le Musée du Louvre et CASETiFY permet d’introduire certaines des œuvres d’art les plus reconnues au monde dans les accessoires technologiques haut de gamme de la marque internationale » explique la marque.

La collection Louvre x CASETiFY débute par trois interprétations stylisées, mettant en scène la Joconde, la Vénus de Milo, La Grande Odalisque et La Liberté guidant le peuple.

Dans la série, les acheteurs peuvent choisir parmi des accessoires uniques conçus d’après les chefs-d’œuvre du musée, en plus des étuis personnalisables qui prennent, pour certains, l’apparence d’un « ticket de musée ».

Nouveauté dans la gamme de CASETiFY, la collection comprend également la première gourde collaborative de la marque, adaptant ainsi les œuvres sur une « toile » en acier inoxydable durable, vendue au détail entre 45 et 49 euros.

La sortie mondiale en ligne comprendra une vaste collection d’accessoires technologiques pour iPhone, AirPods, Grip Stands et blocs de recharge sans fil, dont les prix varient entre 20 et 72 euros.

« Comme beaucoup le savent, CASETiFY a été lancé en 2011 en tant que plate-forme axée sur les artistes, en recherchant des talents du monde entier pour créer les accessoires les plus uniques pour les dernières technologies », a déclaré le PDG et co-fondateur de CASETiFY, Wes Ng. « C’est un moment surréaliste pour nous de faire le tour du monde et collaborer avec le plus important musée et la maison permanente des plus grandes œuvres d’art que ce monde ait jamais vu. Nous espérons que cette collaboration touchera une nouvelle génération et inspirera les futurs créateurs du monde entier ».

La collection Louvre x CASETiFY rejoint la liste des marques partenaires exclusives du programme
CASETiFY Co-Lab. À partir du 23 février 2021, l’ensemble de la collection de la collaboration exclusive peut être acheté sur www.CASETiFY.com/louvre, avec des produits expédiés dans 180 pays, et accessible en magasin à la Pyramide du Musée du Louvre et en ligne sur www.boutique.louvre.fr, la nouvelle boutique en ligne du Louvre dédiée à la présentation des collaborations du Musée.

À propos de CASETiFY

Fondée en 2011, CASETiFY est reconnue comme la première et la plus grande plateforme mondiale pour la créativité et la personnalisation. Construit sur une mission de connexion des individus à travers leurs gadgets hi-tech, CASETiFY est maintenant la marque leader de la Gen Z en livrant des coques personnalisées à des millions de clients dans le monde entier. Aujourd’hui, CASETiFY propose des
accessoires élégants, fins et protégeant contre les chutes dans plus de 180 pays. La marque a lancé les premières collections d’accessoires technologiques de Sarah Jessica Parker et Pharrell William, des activations uniques en magasin avec Colette, Nordstrom et Anthropologie, des partenariats en ligne avec REVOLVE.com et ShopBop.com, ainsi que des collections de capsules technologiques avec Saint Laurent, Moncler, Vetements, DHL, The Pokémon Company, la marque de streetwear BAPE et le groupe mondial K-Pop BTS.

(Source: CASETiFY)

  • MoMA et Swatch collaborent pour lancer des montres en édition spéciale (18/02/2021)

Le 18 février 2021, le Museum of Modern Art MoMA de NYC a annoncé le lancement de modèles de montres en édition spéciale avec Swatch, la marque horlogère suisse, dans le cadre de sa série Museum Journey.

Les montres seront disponibles dans les magasins MoMA Design Stores mondiaux, store.moma.org, les magasins Swatch du monde entier et swatch.com à partir du 4 mars 2021.

L’assortiment comprend six créations uniques inspirées des œuvres d’art de la collection du MoMA, dont The Starry Night (1889), de Vincent van Gogh; Hope, II (1907–08), par Gustav Klimt; Le rêve (1910), par Henri Rousseau; Composition en ovale avec plans de couleur 1 (1914), par Piet Mondrian; La ville et le design, les merveilles de la vie sur Terre, Isamu Kurita (1966), de Tadanori Yokoo; et New York (1968), par Tadanori Yokoo.

Ces montres peuvent être achetées individuellement ou en édition collector. Swatch et le MoMA ont développé une boîte spéciale pour l’édition collector, inspirée de l’escalier de la lame (Blade Stair), une caractéristique architecturale importante du musée.

Swatch a également collaboré avec l’artiste Beatriz Milhazes pour inclure trois de ses œuvres de la collection du MoMA – Succulent Eggplants (1996), The Mirror (O Espelho) (2000) et Meu Bem (2008) – sur la plateforme Swatch X You. Swatch X You permet aux clients de créer leur propre style de montre personnalisé sur swatch.com et dans certains magasins Swatch.

De plus, une série limitée d’un dessin de chaque œuvre de Milhazes sera disponible dans les boutiques du MoMA à New York.

(Sources: MoMA, Swatch Group)

  • Le musée du Louvre lance une nouvelle boutique en ligne et annonce un partenariat de 4 ans avec avec Uniqlo (28/01/2021)

Le 28 janvier 2021, le Musée du Louvre a ouvert sa nouvelle boutique en ligne dédiée aux collaborations que le musée développe avec ses partenaires. Ce nouveau site propose une gamme de créations uniques, sélectionnées pour incarner la richesse du domaine du Louvre et de ses collections.

Le même jour, l’institution parisienne annonçait une coopération avec deux nouveaux partenaires Uniqlo et Maison Sarah Lavoine.

Article Clic France: Le musée du Louvre lance une nouvelle boutique en ligne et annonce un partenariat de 4 ans avec avec Uniqlo

(Musée du Louvre)

  • Vêtements pour enfants et objets décoratifs … le Museum d’Histoire naturelle de Londres accélère le développement de ses activités produits dérivés (01/2021)

Le 29 janvier 2021, le Natural History Museum (NHM) de Londres a annoncé le lancement de sa première collaboration pour créer et vendre des vêtements pour enfants avec la marque John Lewis ainsi que l’enrichissement de sa collection d’objets décoratifs inspirés par sa collection et vendus par la marque de design en ligne MADE.com.

De nouveau fermé temporairement, jusqu’au 8 mars 2021 au moins, le museum de Londres profite ainsi du confinement pour développer ses activités de produits dérivés et ainsi diversifier ses revenus.

Article Clic France: Vêtements pour enfants et objets décoratifs … le Museum d’Histoire naturelle de Londres accélère le développement de ses activités produits dérivés

(NHM London)

  • La famille Playmobil s’agrandit avec Rembrandt et Van Gogh 

Le 20 novembre 2020, le Rijksmuseum a annoncé sur ses réseaux sociaux: « nous avons deux nouveaux ajouts à notre famille #Playmobil : Vincent van Gogh et Rembrandt van Rijn! Nos deux amis partent à l’aventure pour retrouver leurs autoportraits au Rijksmuseum ».

La collection Playmobil du Rijksmuseum accueille donc 2 nouvelles figurines. L’autoportrait mondialement connu de Van Gogh, livré avec un chevalet, une palette de peintre et l’autoportrait de Rembrandt, livré avec un chevalet, l’autoportrait et un crayon. Ces 2 personnages sont vendus chacun au prix de 5,95 €.

Les nouveaux personnages, viennent compléter la collection Playmobil inspirée par les chefs d’œuvres du musée national et d’histoire des Pays-Bas. La collection est évidemment vendue sur la boutique en ligne du Rijksmuseum.

(Source: Rijksmuseum)

  • Joshua Vides lance des accessoires de mode et une édition limitée de Converse Chuck 70 dans le cadre de sa collaboration avec le MCA Chicago (octobre 2020)

Le 30 octobre 2020, le MCA Store du Museum of Contemporary Art Chicago a annoncé avoir uni ses forces avec le célèbre designer et artiste de streetwear Joshua Vides pour concevoir des accessoires de mode vendus à la boutique du musée mais également une collection Converse Chuck 70 peinte à la main, et les vendre aux enchères au profit du MCA.

La Converse Chuck 70 en série limitée imaginée par Joshua Vides sera exclusivement vendue sur le site Web Heritage Auctions du 6 au 13 novembre 2020. Les recettes de la vente seront versées au MCA.

La sortie de la sneaker fait partie d’une série d’événements qui sont inspirés par la nouvelle installation de l’artiste, Forever Hallway, actuellement présentée au musée, près du MCA Store.

 

« Je pense que Chicago gardera toujours une place spéciale lorsque je repense à ma carrière. Ma toute première sneaker sortie ici à ComplexCon en 2019 avec Converse et mon travail a ensuite porté sur l’installation chez MCA. Ces deux expériences ont permis à mon travail de vivre en dehors de sa portée initiale » explique Joshua Vides. « Créer Forever Hallway a été une expérience inoubliable. J’ai senti qu’il était tout à fait normal de travailler avec Converse pour sortir un Chuck 70 unique inspiré par l’installation que les gens peuvent apprécier ici. »

Les sneakers imaginés par Joshua Vides, la Converse Chuck 70, ont été fabriqués à partir d’une toile de 4 mètres sur 12 mètres peinte à la main par Joshua Vides dans son style artistique de croquis. La toile de chaque sneaker a ensuite été découpée, cousue et fabriquée en 30 paires uniques, chacune emballée dans une boîte personnalisée peinte à la bombe avec des détails personnalisés.

Heritage Auctions accueillera la vente aux enchères via sa plate-forme en ligne à partir du 6 novembre 2020 avec la clôture des enchères le 13 novembre 2020.

 

En plus de la sneaker en édition limitée, l’installation a également inspiré une série de produits dérivés vendus au MCA Store.

(Lire l’article du Clic France: Le designer Joshua Vides a imaginé une série limitée de Converse Chuck 70, vendue aux enchères au profit du musée MCA Chicago)

(Source: MCA Chicago)

. Daily Paper et le musée Van Gogh se réunissent pour une deuxième ligne de collaboration (septembre 2020)

Le 23 septembre 2020, le label de vêtements d’Amsterdam Daily Paper et le musée Van Gogh ont annoncé la conception et la commercialisation d’une nouvelle collection de vêtements présentant une sélection des chefs-d’œuvre de Vincent van Gogh, qui sortira le 2 octobre 2020.

Daily Paper et le musée Van Gogh voient dans ce partenariat « une chance d’explorer comment la mode et l’art peuvent rassembler des personnes d’horizons différents et apprendre les uns des autres ».

Collection spéciale automne / hiver

Après une première ligne lancée en février 2020, (Article du Clic France: La collection mode de Daily Paper et du Van Gogh Museum sera lancée dans le monde entier le samedi 15 février 2020), cette deuxième ligne présente des œuvres emblématiques telles que The Potato Eaters (1885) et Sunflowers (1889), aux côtés d’un certain nombre de peintures florales moins connues de Van Gogh. La nouvelle collection comprend des manteaux, des t-shirts, des pulls, des vestes et une gamme d’accessoires.

Cette collection automne / hiver sera disponible à partir de 12h00, le vendredi 2 octobre dans la boutique en ligne du musée Van Gogh, sur Dailypaperclothing.com, dans les magasins Daily Paper, la boutique du musée Van Gogh et d’autres détaillants sélectionnés dans le monde entier, au prix de 70 € à 280 €.

Kledingcollectie Daily Paper x Van Gogh Museum: Bodil showt het Van Jorbla t-shirt
Daily Paper x Van Gogh Museum, automne / hiver 2020. Photo: Christiaan van Leeuwen

La collaboration Daily Paper x Musée Van Gogh

Là où la première ligne de mode du Daily Paper x Van Gogh Museum explorait le design dans les œuvres de Van Gogh, cette deuxième ligne se concentre sur l’artiste lui-même. En établissant des parallèles entre la vie et la carrière de l’un des artistes les plus célèbres des Pays-Bas d’une part et celles des jeunes créateurs modernes d’autre part, Daily Paper et le musée Van Gogh espèrent engager et inspirer une nouvelle génération.

Ce partenariat entre le musée Van Gogh et le Daily Paper est lié à Van Gogh connects, un programme de recherche de quatre ans alimenté par le Fonds 21 qui examine comment le musée peut être et rester pertinent pour les jeunes issus de milieux biculturels. En savoir plus sur la collaboration Daily Paper

En savoir plus sur Van Gogh Connects
Kledingcollectie Daily Paper x Van Gogh Museum: Christian showt Veste de tournesol Van Jisi et Van Josha broek.
Daily Paper x Van Gogh Museum, automne / hiver 2020. Photo: Christiaan van Leeuwen.

Le vendredi 23 et 30 octobre 2020, en association avec De Beeldbrekers  - un groupe de jeunes aux origines biculturelles qui apportent leurs perspectives et leur expertise pour façonner un musée Van Gogh plus inclusif – les visiteurs sont invités à découvrir ce dernier partenariat entre le musée Van Gogh et le Daily Paper. Le musée proposera également des visites guidées des oeuvres de Van Gogh choisie en rapport avec la collection Daily Paper x Musée Van Gogh ainsi que des ateliers centrés sur les thèmes qui relient Daily Paper et le musée Van Gogh: croissance, persévérance, auto-éducation, muses et modèles. Hashtag: #DailyPaperxVanGoghMuseum En savoir plus sur De Beeldbrekers

(Sources: Daily Paper, Van Gogh Museum)

  • Le musée Van Gogh et Bloomon présentent l’édition Tournesol Flowergram

Le 22 septembre 2020, la société bloomon et le musée Van Gogh ont annoncé leur association pour présenter l’édition Flowergram Sunflower: un arrangement original de fleurs séchées inspiré des tournesols  (1889) – l’un des tableaux les plus emblématiques et les plus appréciés de Vincent van Gogh.

« Ensemble, Bloomon et le musée Van Gogh placent au propre et au figuré l’histoire du chef-d’œuvre de Van Gogh sur un piédestal ».

Vincent van Gogh et les tournesols

« Comme beaucoup de ses contemporains, Vincent van Gogh aimait peindre des fleurs. Pourtant, il était l’un des rares à avoir choisi le tournesol comme protagoniste de plusieurs de ses compositions florales. Pour Vincent, les tournesols étaient particulièrement significatifs en tant que symboles d’inspiration, d’amitié et de gratitude » explique le musée.

L’édition Tournesol Flowergram

L’édition Flowergram Sunflower est une sélection soigneusement composée de fleurs séchées inspirées des œuvres de Vincent van Gogh. Avec 12 tiges au total, la composition comprend de l’herbe de blé, des bleuets, des têtes de graines de nigelle et bien sûr des tournesols, de haute qualité et séchés exclusivement pour Bloomon. Le support en bois qui l’accompagne peut accueillir neuf fleurs séchées et permet d’exploiter la propre créativité de l’acheteur, pour créer une variété de compositions.

Le Flowergram est fait pour passer dans la boîte aux lettres et peut être livré à tout moment, et même offert en cadeau.

De bloomon flowergram is een plankje met gedroogde bloemen: tarwegras, korenbloemen, de zaaddoosjes van juffertjes en zonnebloemen

Prix: 19,95 € (NL) / 24,95 € (BE&DE). Carte personnelle avec commande en ligne (en option): 1,95 €

#bloomonxvangoghmuseum

 

À propos de Bloomon

bloomon est un fleuriste en ligne « pour un design floral unique en son genre ». Sa gamme florale se compose de fleurs fraîches de saison et de fleurs séchées composées de bouquets, dans une variété de formes et de styles. Les fleurs peuvent également être commandées par abonnement. En évitant les enchères et les grossistes pour acheter des fleurs directement auprès des producteurs, bloomon raccourcit considérablement la chaîne d’approvisionnement. Depuis le 15 juin 2020, tous les produits bloomon sont également climatiquement neutres, du producteur à la porte. bloomon est présent sur cinq marchés: les Pays-Bas, l’Allemagne, la Belgique, le Danemark et le Royaume-Uni. bloomon.nl

(bloomon, Van Gogh Museum)

. Le MOMA et Vans s’associent pour créer une gamme de chaussures et d’accessoires de mode inspirés par les œuvres de la collection

Le 14 septembre 2020, la société Vans et le MoMA de NYC ont annoncé leur collaboration pour lancer des chaussures et des vêtements en édition spéciale, célébrant la collection du musée et les œuvres d’artistes de premier plan. Cette série en deux parties démarre avec Salvador Dalí, Vasily Kandinsky et Claude Monet, suivie d’une deuxième sortie de produits, inspirés par d’autres artistes en novembre.

Après un partenariat avec le Van Gogh Museum, la marque Vans signe ainsi sa première collaboration avec l’un des plus grands musées au monde consacrés à l’art moderne et contemporain, le Museum of Modern Art (MoMA).

« Avec une passion commune pour inspirer l’expression individuelle à travers le monde », Vans et le MoMA se sont donc réunis pour lancer une série de produits en édition spéciale tout au long de l’automne 2020. Les artistes présentés reflètent la diversité de la collection du MoMA avec des œuvres de Salvador Dalí, Vasily Kandinsky, Claude Monet, Edvard Munch, Jackson Pollock, Lybov Popova et Faith Ringgold.

(Lire l’article du Clic France: Le MOMA et Vans s’associent pour créer une gamme de chaussures et d’accessoires de mode inspirés par les œuvres de la collection)

(Sources: Moma, Vans)

  • Produits dérivés: le musée du Louvre « embarque » à bord de la nouvelle DS 7, et y « intègre » certains de ses chefs d’oeuvres

Depuis son lancement en 2015, DS Automobiles est partenaire du musée du Louvre, « une collaboration fondée sur l’alliance entre héritage et modernité pour construire l’avenir ».

A partir de septembre 2020, le modèle DS 7 CROSSBACK est proposé en édition limitée exclusive « Louvre », dotée d’éléments distinctifs inspirés du musée et intégrant même 182 œuvres emblématiques sur le grand écran central, accompagnées de podcasts diffusés en cinq langues.

(Lire article du Clic France: Produits dérivés: le musée du Louvre « embarque » à bord de la nouvelle DS 7, et y « intègre » certains de ses chefs d’oeuvres)

(Source: Musée du Louvre, DS Automibiles)

  • UNIQLO et le MFA Boston lancent une troisième collection de t-shirts, inspirée des tirages Ukiyo-e des collections renommées d’art japonais du musée (juillet 2020)

Le 9 juillet 2020, UNIQLO et le Museum of Fine Arts, Boston (MFA) ont annoncé le lancement de la collection de t-shirts graphiques Edo Ukiyo-e UT, inspirée des gravures sur bois ukiyo-e des collections prééminentes d’art japonais du Musée.

Ukiyo-e, qui se traduit par «images du monde flottant», était un genre de peintures et d’estampes populaire au XIXe siècle, qui tirait leur sujet des paysages japonais et des modes et divertissements cosmopolites d’Edo (Tokyo moderne) . La nouvelle collection UNIQLO – la troisième développée en collaboration avec le MFA – incorpore des dessins d’œuvres de deux maîtres ukiyo-e , dont les légendaires trente-six vues du mont Fuji série de Katsushika Hokusai et paysages d’Utagawa Hiroshige.

Les t-shirts graphiques spécialement développés – proposés en six styles – font partie de la ligne UT (UNIQLO T-Shirt) d’UNIQLO, qui transforme les T-shirts en toiles d’art et d’expression de soi à travers une gamme de contenus culturels authentiques du monde entier. Les articles seront disponibles en ligne sur UNIQLO.com et seront vendus dans certains magasins UNIQLO du monde entier à partir du lundi 13 juillet.

Edo Ukiyo-e UT Collection | UNIQLO

Cette collaboration s’appuie sur un partenariat de 10 ans entre le Musée et UNIQLO – un partisan de longue date des arts et de la culture – qui était créé en 2017.

« Nous sommes extrêmement enthousiasmés par notre partenariat continu avec UNIQLO, une collaboration qui soutient la mission du MFA de rassembler l’art et les publics », a déclaré Debra LaKind, directrice principale de la propriété intellectuelle et du développement des affaires au MFA. « Nous croyons au pouvoir de l’art et sommes ravis d’élargir l’accès à notre célèbre collection japonaise. »

« Cette nouvelle collection UT poursuit le fier partenariat d’UNIQLO avec le MFA et la collection d’art japonais de renommée mondiale du Musée », a déclaré Nick Grover, directeur des partenariats de la marque d’UNIQLO. « La collection Ukiyo-e reflète les origines d’UNIQLO au Japon et notre travail continu pour rendre l’art accessible à tous. »

UNIQLO a travaillé avec les conservateurs du MFA pour sélectionner des dessins à partir d’œuvres de Hokusai et Hiroshige, tirées de la collection du Musée de plus de 50 000 gravures ukiyo-e, parmi les plus grandes et les plus belles au monde. 

La collection Edo Ukiyo-e est la troisième ligne de T-shirts d’UNIQLO développée en collaboration avec le MFA, suite à la sortie en août 2018 de la collection Katagami UT, inspirée des pochoirs katagami du Musée , et de la première collection Edo Ukiyo-e, sorti en août 2019 et présentant des créations d’œuvres de cinq maîtres ukiyo-e.

Depuis le lancement du partenariat d’UNIQLO avec la MFA à l’automne 2017, les éducateurs du Musée ont organisé une gamme d’activités artistiques gratuites et ouvertes au public dans les magasins de l’entreprise à travers le MassachusettsUNIQLO soutient également une variété de programmes célébrant l’art et la culture japonais au MFA, y compris le Boston Festival of Films from Japan, qui se tient chaque année en février.

Le Musée des beaux-arts de Boston (MFA) compte plus de 140 galeries affichant sa collection encyclopédique, qui comprend des œuvres représentatives de l’art des Amériques, de l’Europe, d’Asie, d’Afrique et d’Océanie, de la Grèce antique et de Rome, de l’Égypte ancienne, de la Nubie et du Proche-Orient mais également des estampes et dessins, de la photographie, du textile, des arts de la Mode et des instruments de musique. www.mfa.org/

(Source: MFA Boston)

SOURCES: musées

PHOTOS: musées

Date de première publication: 02/04/2020

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Produits dérivés: le musée du Louvre « embarque » à bord de la nouvelle DS 7, et y « intègre » certains de ses chefs d’oeuvres

Le British Museum renforce son partenariat avec Alibaba pour augmenter les ventes de produits dérivés sur Tmall, l’Amazon chinois

Mardi 5 juin 2018 : Atelier #38 du CLIC France sur le thème : « Boutiques, e-commerce et produits dérivés dans un contexte patrimonial » / compte-rendu

Après des macarons, des montres et des croisières, le musée du Louvre décline son logo et ses oeuvres avec la marque de prêt-à porter Off-White

Partager :

Laisser un commentaire