Une université de Cleveland et Boulevard Arts publient une application HoloLens de visite virtuelle de la Galerie Courtauld de Londres et du British Museum

Le 1er août 2017, l’Université Case Western Reserve de Cleveland et la société Boulevard Arts, basée à New York, ont  annoncé la publication d’une nouvelle application gratuite sur la plateforme Microsoft HoloLens qui permet des visites virtuelles de la Galerie Courtauld de Londres et du British Museum.

boulevard hololens-museum-app

Les utilisateurs qui utilisent le casque de la réalité mixte de Microsoft HoloLens peuvent ainsi explorer 18 œuvres de la galerie Courtauld et du British Museum, peu importe leur localisation dans le monde.

Boulevard Arts, Inc., une plate-forme d’art et de culture immersive, a collaboré avec l‘Université Case Western Reserve pour développer l’application. C’est la seconde offre Hololens de l’Université CWRU après HoloAnatomy, publiée l’année dernière avec Cleveland Clinic. Boulevard a déjà réalisé huit expériences de réalité virtuelle dans les secteurs arts et culture, visibles sur Samsung Gear VR et Oculus Rift avec Touch Controllers.

Le professeur adjoint d'histoire de l'art Holly Witchey de l'Université CWRU essaie la nouvelle application HoloLens art museum. aux côtés de Mark Griswold, directeur des projets Hololens de l'université. (c) CWRU et  Boulevard
Le professeur adjoint d’histoire de l’art Holly Witchey de l’Université CWRU essaie la nouvelle application HoloLens art museum. aux côtés de Mark Griswold, directeur des projets Hololens de l’université. (c) CWRU et Boulevard

« Boulevard a été fondé sur la vision que nous voulions démocratiser l’accès à l’art et à la culture » a déclaré la co-fondatrice et CEO Elizabeth Reede« Nous voulons offrir au public du monde entier une façon d’accéder à ces expériences afin qu’elles puissent avoir leur propre expérience ».

Elizabeth Reede, ancienne conservatrice de musée, s’est rendu compte que les perspectives de la réalité mixte disponibles via Microsoft HoloLens pourraient fournir un moyen de rapprocher les gens du monde de l’art, par le biais de la technologie.

Vidéo de l’expérience:

Une visite virtuelle collective

Les utilisateurs de l’application CWRU-Boulevard doté d’un appareil HoloLens peuvent voir des hologrammes de peintures et d’objets historiques, et faire cette exploration avec d’autres personnes, qu’ils soient dans le même espace physique ou qu’ils soient connectés virtuellement.

boulevard-feat british museum

Chacune des 18 œuvres d’art présentées dans l’application est accompagnée d’un cartel et d’une narration audio. 2 experts accompagnent la visite: Neil Gaiman, auteur de « Mythologie nordique » et d’autres livres populaires, raconte les objets de The Courtauld Gallery, et Patricia Wheatley, responsable de la diffusion du British Museum, fait de même pour son établissement.

« Je peux regarder quelque chose de complètement différent d’une autre personne utilisant également l’application avec moi, et je peux lui dire Venez ici, regardez cela » explique Elizabeth Reede. « Cela permet de ressentir le lieu comme si vous y étiez là et cela permet une forme d’apprentissage collaboratif. »

SOURCES: Boulevard Arts, CWRU

Date de première publication: 4/08/2017

À-lire-sur-le-site-du-CLIC1

Dans le cadre de sa nouvelle exposition, le Yorkshire Museum propose de visiter un camp Viking en réalité virtuelle

En mai 2017, le British Museum lance sa première visite virtuelle de salles avec Oculus

Le British Museum permet l’exploration d’une petite partie de sa collection en réalité virtuelle sur Oculus Rift

14 bibliothèques mondiales d’art s’associent pour diffuser en ligne plus de 30 millions de documents

Avec HoloLens, Microsoft soutient la création d’un «Musée virtuel» durant le New-York Armory Show

Au Bellevue Arts Museum, le casque Hololens permet aux visiteurs d’interagir avec une installation virtuelle

Durant un week-end, Samsung et le British Museum ont proposé un voyage à l’âge du bronze en réalité virtuelle

Laisser un commentaire