Virginie Audusseau, GVAM: « La transformation numérique des services d’audioguide s’accélère en france »

Partager :

La France est l’une des principales destinations touristiques au monde pour profiter de l’art et de la culture, mais en raison de la crise de la COVID-19, elle est confrontée au défi des nouvelles solutions numériques qui permettent aux espaces culturels de se transformer et de survivre dans cette situation extraordinaire. C’est dans ce contexte que la société espagnole GVAM propose des services d’audioguide aux musées et monuments qui souhaitent enrichir l’expérience des visiteurs grâce à l’utilisation de nouvelles technologies et en répondant ainsi aux besoins actuels de visite. Pour connaître l’état actuel du secteur culturel en France, nous avons interviewé Virginie Audusseau, responsable du développement commercial chez GVAM France.

Virginie Audusseau apporte à GVAM des années d’expérience professionnelle dans le domaine du tourisme, ayant travaillé notamment pour les entreprises TripAdvisor et Booking.com.

Quels sont les défis dans l’expérience muséale des visiteurs et des touristes ? 

En France, les lieux culturels et touristiques sont encore aujourd’hui fermés à cause de la crise sanitaire de la COVID-19. Malheureusement, cela fait plus de six mois que les musées français font face au défi colossal de continuer à faire découvrir leurs collections alors que leurs portes sont verrouillées.

Dans ce contexte difficile, une question se pose quant à la médiation culturelle actuelle, qui se veut encore traditionnelle et limitée, se retrouvant aujourd’hui contrainte d’évoluer pour répondre aux nouveaux besoins. Une opportunité se présente devant les institutions pour repenser leurs services de visite et pour moderniser l’offre muséale afin de promouvoir leurs trésors non seulement dans l’environnement particulier actuel mais également pour répondre aux besoins du futur.

« GVAM répond aux besoins actuels des musées grâce à son appétence pour l’innovation technologique et sa capacité à créer de nouvelles solutions numériques »

Quel est l’état de la numérisation des services d’audioguide en France ?

La transformation digitale du service d’audioguide dans les musées commence à se démocratiser en France, et je pense que la pandémie mondiale aura permis son accélération dans les grands lieux culturels et touristiques, comme les moins grands d’ailleurs. Nous l’avons vu à la suite du 1er confinement avec un nombre de musées proposant aux visiteurs de télécharger l’audioguide directement sur leur téléphone portable, au lieu d’utiliser le dispositif d’audioguide traditionnel en location sur place. Le public a besoin d’être rassuré aujourd’hui quant à l’hygiène des dispositifs et les visiteurs préfèrent utiliser leur propre téléphone s’ils en ont la possibilité.

On nous demande de plus en plus de développer des solutions digitales comme des applications ou des PWA (Progressive Web APP) pour accueillir le contenu des collections puisqu’ils représentent des compagnons de visite très facile d’utilisation et qu’ils sont évolutifs : un point important de nos jours pour continuer d’adapter l’expérience de visite.

Quelles perspectives ou tendances voyez-vous dans les musées depuis la pandémie ?

Je pense que la pandémie aura permis une évolution de l’offre de la médiation culturelle grâce à sa digitalisation. En France, je vois que de plus en plus de musées proposant de nouvelles solutions de visite auprès de leurs publics. Cela se traduit par exemple par la mise en place de visites guidées virtuelles, qui sont en forte demande. Celles-ci sont simple à mettre en place pour les sites culturels et ont beaucoup d’avantages : elles offrent l’opportunité d’acquérir de nouveaux marchés : domestique (dû aux restrictions ou à la distance) et internationaux.  Elles augmentent aussi la rentabilité des expositions avec de nouvelles propositions, de nouveaux publics, de nouveaux formats, et ce, à travers le monde.

Nous avons également développé une application de visite spécifique au jeune public pour réduire les tâches opérationnelles des musées et pour offrir une visite interactive, digitalisée et adaptée aux jeunes visiteurs. Comme on le voit déjà, une numérisation du service d’audioguide va s’opérer pour toutes visites culturelles et touristiques. J’observe également une croissance de l’activité des musées sur les réseaux sociaux : le contenu multimédia proposé est aujourd’hui non seulement plus important, mais également plus varié et plus interactif qu’avant la pandémie. Encore une fois, la tendance est à la digitalisation.

En quoi GVAM est-il différent des autres entreprises technologiques destinées aux musées ?

Je pense que GVAM se différencie sur 3 points : le premier concerne son appétence pour l’innovation technologique et de ce fait, sa capacité à créer de nouvelles solutions digitales  répondant efficacement aux besoins des institutions culturelles. Le deuxième point est sa vision créative et globale des services d’audioguide, couplée avec des années d’expérience dans le domaine, qui offrent aux musées, non seulement une solution de visite adaptée mais également l’accès à différents services annexes comme par exemple,  l’analyse de données statistiques complètes pour personnaliser le service et maximiser le gain apporté par les visiteurs. C’est un point important avec la capacité de toujours apprendre du marché et de faire évoluer ces solutions de visite.

Enfin, nous avons signé un partenariat stratégique avec Nell & Associés, une agence spécialisée dans la médiation numérique, pour offrir à nos clients des solutions complètes intégrant des contenus de visite réalisés par des experts.

Quels avantages les services de GVAM apportent-ils à la gestion d’audience ?

GVAM apporte plusieurs solutions. Tout d’abord, les musées ont accès à toutes les données et à l’analyse des profils des visiteurs, de leurs intérêts et de leur visite en détails, ce qui permet aux institutions culturelles de communiquer spécifiquement avec chaque audience pendant la visite.

Ainsi, l’envoi de recommandations et de promotions peuvent être envoyé aux visiteurs selon leur profil. Un autre avantage concerne les actions de cross-selling qui peuvent être réalisées pendant la visite et avec l’envoi d’un mail souvenir incluant des statistiques, photos, etc… de leur visite tout en faisant la promotion d’autres visites ou événements.

Quelle valeur GVAM peut-il offrir à l’expérience des touristes et des visiteurs des musées et des institutions culturelles ?

Notre objectif est de proposer aux institutions culturelles un service d’audioguide non seulement fiable au quotidien, mais aussi de mettre à disposition un écosystème de solutions annexes pour maximiser le service d’audioguide. Les prémisses principales pour atteindre cet objectif sont la robustesse, la modularité et l’évolutivité des solutions.

A titre d’exemple, nous travaillons depuis des années avec les sites du patrimoine national espagnol comme l’Alhambra, et avec des grands musées comme El Prado ou Thyssen Bornemisza pour lesquels nous avons modernisé le service d’audioguide, passant de modèles d’audioguide classiques et limitants à des solutions numériques et évolutives. Ces aspects offrent des expériences de visite totalement différentes au public. On passe ainsi d’un dispositif lourd proposant une description audio d’une œuvre ou d’un lieu à un contenu multimédia, varié et interactif.

« Que ce soit grâce à la réalité augmentée ou la réalité virtuelle en passant par de simples parcours de visite du musée, l’expérience des visiteurs est sensiblement améliorée et mémorable. »

Je pense aussi que l’expérience de visite ne se termine pas forcément lorsque les visiteurs quittent le musée. Leurs souvenirs peuvent être maintenus, ce qui représente un élément clé pour encourager le partage de l’expérience et la recommandation active auprès des proches. Cette solution est très simple mais efficace pour fidéliser les visiteurs et en  acquérir de nouveaux.

C’est le cas, par exemple, de l’expérience proposée au stade du Camp Nou du FC Barcelone où tous les visiteurs reçoivent un mail à la suite de leur visite avec des photos, des vidéos et une description de ce qu’ils ont découvert dans le stade pour partager avec leur famille et leurs amis.

Bande-annonce vidéo de GVAM :

www.gvam.es/fr/

www.linkedin.com/company/gvam/

SOURCES: CLIC France, GVAM

PHOTOS: GVAM

Date de première publication: 15/04/2021

GVAM est membre du Clic France

Partager :

Leave a Comment