Avec l’exposition française « cités millénaires », un musée de Washington offre une visite immersive de 4 joyaux du patrimoine de l’humanité

Du 25 janvier au 25 octobre 2020, le musée national d’art asiatique de la Smithsonian, Sackler Gallery, à Washington, accueille l’exposition numérique Française « Cités millénaires, un voyage virtuel de Palmyre à Mossoul ». C’est la première présentation sur le continent américain de l’exposition virtuelle organisée par l’Institut du monde arabe, Paris, et créée en collaboration avec Iconem et l’UNESCO. 

Avec cette exposition immersive, la galerie Sackler (28) de la Freer Gallery of Art permet ainsi de voyager dans trois villes du Moyen-Orient – Palmyre et Alep en Syrie et Mossoul en Irak et d’en (re)découvrir les monuments iconiques, récemment dévastés par la guerre.

« ‘Age Old Cities’ est une exposition historique, non seulement pour son utilisation innovante de la technologie numérique dans le contexte d’un musée, mais aussi pour l’histoire poignante qu’il raconte », a déclaré Chase F. Robinson, la directrice de Dame Jillian Sackler du Arthur M Galerie Sackler et Freer Gallery of Art« Cette exposition raconte l’histoire déchirante de la destruction culturelle – et de la résilience – dans ces villes, et nous sommes fiers d’être le lieu inaugural de l’exposition aux États-Unis. Palmyre, Mossoul et Alep sont les pierres angulaires de la culture mondiale, et c’est notre responsabilité partagée de veiller à ce que ces villes soient préservées pour continuer à raconter leur riche histoire et inspirer les générations futures. »

« Au-delà des pierres, ce patrimoine est un bien commun, et sa sauvegarde est la responsabilité de tous », a déclaré Jack Lang, président de l’Institut du monde arabe« Les citoyens de toutes confessions, les archéologues et les conservateurs ont tous travaillé et continuent de travailler aujourd’hui main dans la main pour abriter, protéger et reconstruire. »

Initialement présentée à Paris, à l’IMA (du 10 octobre 2018 au 17 février 2019) puis à Bonn (Allemagne), l’exposition itinérante « Age Old Cities » propose des projections à grande échelle et des reconstructions numériques (plus de 3.3 mètres de haut) de monuments emblématiques et de structures anciennes passant des ruines à leur ancienne gloire.

L’exposition invite les visiteurs au cœur de chacune des trois villes avec des projections à grande échelle d’images dynamiques et des reconstructions en 3D de monuments endommagés. Les projections passent progressivement de la destruction à la reconstruction progressive. Pour contextualiser les sites, les visiteurs peuvent également admirer des projections de photographies historiques des monuments. Plusieurs vidéos tout au long de l’exposition présentent des entrevues avec des résidents, ainsi qu’avec des archéologues et des conservateurs qui travaillent à grands risques personnels pour protéger et préserver ces sites. D’autres vidéos explorent des parties uniques des villes telles que les souks (marchés) d’Alep ou le tombeau des Trois Frères à Palmyre (une chambre funéraire souterraine transformée en base d’opérations de l’Etat islamique).

Les images uniques (mixant archives et reconstitution 3D)  de cette expérience immersive soulignent « l’importance cruciale du patrimoine culturel et de la préservation architecturale ainsi que le rôle vital que la reconstruction numérique peut jouer dans la sauvegarde du passé ».

L’exposition met en évidence la dévastation de ces sites historiques mais « offre également l’espoir de leur reconstruction et de leur réhabilitation ».

« En incluant le témoignage des Irakiens et des Syriens, l’installation souligne l’importance de la place dans la préservation de la mémoire historique et architecturale » explique le musée de Washington.

Une riche programmation culturelle

Tout au long de l’exposition, le musée proposera une série de programmes centrés sur chaque ville. La programmation comprendra des conférences et des présentations sur le patrimoine architectural et l’actualité, des programmes familiaux et des programmes cinématographiques et musicaux connexes pour améliorer l’expérience du visiteur, explorer davantage les riches cultures de ces villes, ainsi que les défis et les opportunités de la restauration culturelle et les politiques publiques.

L’exposition « Age Old Cities: A Virtual Journey from Palmyra to Mosul » est présentée pour la première fois aux Etats-Unis, à Washington et pourrait « itinérer » dans d’autres villes américaines.

L’exposition a été créée par l’Institut du Monde Arabe et créé en collaboration avec la société Iconem, spécialisé dans numérisation des sites du patrimoine culturel en 3D et en partenariat avec l’UNESCO et Ubisoft, avec le soutien de l’Université de Lausanne et de L’Oeuvre d’Orient.


 

Logos de l'Institut du Monde Arabe, iconem, UNESCO, Ubiscoft, UNIL et L'Oevre d'Orient

L’exposition française « Cités Millénaires » est la seconde exposition numérique actuellement présentée aux Etats-Unis, avec l’exposition en réalité mixte autour du Mont Saint Michel, proposée par Microsoft, à Seattle. (Lire l’article du CLIC France: A Seattle, le Mont-Saint-Michel se visite grâce à une maquette et un casque hololens 2)

Site web de l’exposition de Washington

SOURCE: Institut du Monde Arabe, Freer Gallery of Art

PHOTOS: Institut du Monde Arabe, Iconem, DOA – MAFL, La mécanique du plastique

Date de première publication: 24/01/2020

À-lire-sur-le-site-du-CLIC1

. La start up française Iconem numérise en 3D et publie sur le web les modélisations des sites archéologiques syriens menacés

Détruite par Daech, l’arche de Palmyre sera bientôt reconstruite en 3D taille réelle et exposée à Londres et NY

DOSSIER / Tour de France 2018 des nouveaux dispositifs numériques muséaux et patrimoniaux permanents 

A Seattle, le Mont-Saint-Michel se visite grâce à une maquette et un casque hololens 2

Laisser un commentaire