La Grande Halle de la Villette présente JAM CAPSULE, une nouvelle expérience culturelle immersive, sonore et visuelle

Du 23 juin au 12 septembre 2020, JAM CAPSULE s’installe à la Grande Halle de la Villette et invite le public à vivre une expérience culturelle immersive sonore et visuelle « unique au monde ». JAM CAPSULE est un dispositif scénographique monumental immersif créé pour des auteurs et artistes souhaitant présenter leurs œuvres numériques au public dans un format inédit. Pour sa première édition, le dispositif d’une surface couverte en vidéo-projection de 2.500 mètres carrés, avec son spatialisé, présente 5 expositions d’environ 50 minutes chacune, consacrées à l’environnement, au Japon, à Maria Callas, à l’Opéra de Paris et  aux chefs-d’oeuvre des peintres flamands.

« Installé pour tout l’été dans la Grande Halle de La Villette, JAM CAPSULE est un édifice éphémère oblongue en toile et à l’envergure colossale. Cette étonnante cellule géante de 12 mètres de hauteur, 40 mètres de long et 25 mètres de large abrite en son sein l’un des plus importants dispositifs scénographiques immersifs au monde. JAM CAPSULE est aussi un espace culturel inédit ouvert à tous les publics pour comprendre, apprendre et appréhender la culture autrement. Au-delà de l’expérience immersive, JAM CAPSULE conçoit un modèle culturel unique au monde qui conjugue matière à penser et contenus à s’émerveiller » expliquent les initiateurs du projet.

La Jam Capsule

Lancé en juin 2020, JAM CAPSULE est un dispositif scénographique monumental de forme oblongue
principalement composé de toile et de pont technique.

Le public y pénètre pour y découvrir, de façon immersive, des expositions visuelles et sonores réalisées avec des vidéoprojecteurs 4k et un dispositif acoustique spatialisé.

Ce dispositif technique peut être déployé partout, en région et dans le monde. Son format peut varier
en respectant son homothétie.

JAM CAPSULE, conçue par THE JAM PROJECT, est dotée d’un dispositif de vidéoprojection 4K et d’un
système audio spatialisé de haute qualité.

Elle permet à chaque visiteur de “plonger” dans une
œuvre se déployant sur 2 500 mètres carrés sur les murs et le sol.

Dimensions de la JAM CAPSULE
Longueur : 40 mètres
Largeur : 25 mètres
Hauteur : 12 mètres
Surface de vidéoprojection : 2 500 mètres carrés

« Grâce aux technologies les plus avancées en matière d’expérience immersive, la singularité des œuvres artistiques se révèle et donne de la matière à penser. Les capsules appréhendent les différentes formes d’art, de la danse à la musique, de la peinture au cinéma. Elles nous emmènent dans un voyage riche émotionnellement et intellectuellement » JAM CAPSULE.

  • Une nouvelle manière d’apprendre et de se cultiver…

Avec JAM CAPSULE, les auteurs et artistes disposent d’un nouvel espace de travail expérimental immersif et mobile.

Toutes les thématiques peuvent y être exposées : l’art, l’environnement, le patrimoine, la nature,
l’histoire, la société, la solidarité, etc. Le principe à l’origine du mot “JAM” est de croiser les talents souhaitant collaborer sur une thématique commune, pour concevoir une œuvre exigeante et singulière, en toute liberté. Les auteurs de toutes les disciplines y sont donc les bienvenus : musiciens, peintres, architectes, sculpteurs, écrivains, scientifiques ou cinéastes.

« Le choix du mot « capsule » permet de nommer un format de création ; ce n’est ni un film, ni un documentaire, ni une exposition d’œuvre au sens classique du terme » JAM PROJECT.

  • La programmation de l’été 2020

Pour l’édition JAM CAPSULE 2020, la durée des capsules peut être de 50 minutes (pour une capsule longue) ou de 5 à 7 minutes (pour une capsule courte).

Pour cette 1ère édition, le public peut découvrir les 5 expositions « capsules longues » suivantes d’environ 50 minutes chacune :
. “LEGACY, le courage de la vérité” de Yann ARTHUS BERTRAND,
. “MARIA BY CALLAS, l’expérience” de Tom VOLF,
. “LA SCÈNE INFINIE” de la 3e Scène de L’Opéra national de Paris.
. “JAPON, Un autre regard” de Pierre GOISMIER et GEDEON Programmes,
. “JARDINS MYSTIQUES, promenade dans les chefs-d’oeuvre des peintres flamands” de Tom VOLF.

ainsi que 2 expositions capsules courtes:

. “ITÉRATION” de Lek & Sowat et Nano Ville Film
. “IA”, L’ENFANCE DE L’ART”, d’Obvious.

● “LEGACY, le courage de la vérité” de Yann ARTHUS BERTRAN

Avec LEGACY, le réalisateur et photographe Yann Arthus Bertrand souhaite faire partager une nouvelle fois tout ce qu’il a reçu « pendant les 40 dernières années à être le témoin des beautés de la terre et des dommages que nous lui infligeons ». Yann Arthus-Bertrand présente pour la première fois l’ensemble de ses images les plus graphiques filmées depuis plus de 10 ans aux quatre coins du monde.

Plongé au milieu de cette capsule immersive, le public redécouvre d’une manière inédite, sur les musiques d’Armand Amar, les lignes noires et blanches des salines du lac Magadi au Kenya, les façades immenses des buildings de New York ou de Hong Kong, mais aussi les décors presque irréels du sud de l’Algérie ou des glaciers du Svalbard.

● “MARIA BY CALLAS, l’expérience” de Tom VOLF

Pour ce nouveau volet du projet multifacette Maria by Callas* de Tom Volf, c’est une rencontre exceptionnelle avec la plus grande voix du siècle qui est proposée avec JAM CAPSULE. Conçue entièrement à partir d’archives et en collaboration avec le Fonds de dotation Maria Callas, l’expérience Maria by Callas plonge le visiteur dans l’univers de la diva.

Supervisée par Tom Volf, auteur, réalisateur, commissaire de l’exposition éponyme et expert reconnu de la cantatrice, cette scénographie immersive avec des projections géantes permet de redécouvrir ses plus grands airs, de ressentir intensément l’émotion que laisse filtrer sa voix, mais aussi son visage et ses expressions pour la première fois mises au cœur d’une telle conception.

● “LA SCÈNE INFINIE” de la 3e Scène de L’Opéra national de Paris

Scène digitale de l’Opéra national de Paris, la 3e Scène propose six court-métrages de sa collection, mis en espace de manière inédite. Le public peut ainsi découvrir les regards d’artistes contemporains venus de tous les horizons pour un voyage au cœur de l’univers de l’opéra et du ballet.

Réalisée par des photographes, cinéastes, écrivains, dessinateurs, plasticiens, compositeurs ou encore
chorégraphes, la collection de films de la 3e Scène est une confrontation et un dialogue entre les genres. De la danse classique à la danse contemporaine, du chant au dessin, du documentaire à la fiction ou encore de l’animation à la 3D, l’œuvre foisonnante de la 3e Scène s’adresse à tous les publics et répondra à toutes les curiosités.

Les courts métrages proposés: « Clinamen » d’Hugo Arcier, « Vibrato » de Sébastien Laudenbach, « Nephtali » de Glen Keane, « Le Lac Perdu » de Claude Lévêque, « L’Entretien » de Félix de Givry et Ugo Bienvenu
et « Les Indes Galantes » de Clément Cogitore.

● “JAPON, Un autre regard” de Pierre GOISMIER et GEDEON Programmes

C’est une vision du Japon tout en contraste, entre projection monumentale des plus belles images aériennes des neiges de l’île d’Hokkaido et des eaux turquoise d’Okinawa. C’est aussi une redécouverte du Japon, au plus près des japonais dans la singularité́ de leurs créations, de leurs activités.

Cette expérience visuelle plonge le spectateur au cœur du volcan du Mont Unzen mais aussi au côté du fondeur de sabre. Le visiteur partage l’expérience d’un plongeur sous un mètre de glace ou celle d’un producteur de wasabi. Il rencontre une très jeune karateka et accompagne une jeune maiko à sa première cérémonie de thé…

GEDEON Programmes a tourné, en coproduction avec la NHK, pendant plus de 2 ans des images 4K de très haute qualité qui ont permis aujourd’hui la réalisation de ce spectacle immersif. Cette expérience documentaire invite le public à ressentir le Japon et à partager le savoir-faire de japonais aux parcours singuliers a été réalisée par Pierre Goismier et produite par GEDEON Programmes.

● “JARDINS MYSTIQUES, promenade dans les chefs-d’oeuvre des peintres flamands” de
Tom VOLF

L’exposition propose une expérience immersive dans un monde entre imaginaire et réalité et un voyage dans le temps et l’espace à l’intérieur des plus grands chefs-d’œuvre des maîtres flamands. Les paysages édéniques de L’agneau mystique de Van Eyck, l’univers féérique du Jardin des délices de Bosch, les flammes du Jugement dernier de Van der Weyden, d’immenses polyptyques déconstruits pour être reconstruits de façon inédite.

En collaboration étroite avec les plus grands musées internationaux, c’est plus d’une trentaine d’oeuvres qui sont présentées ici dans une qualité inédite avec de nouvelles numérisations en très haute définition, permettant de découvrir des détails jamais vus auparavant. Grâce à une approche inédite du motion design réalisée par The JAM PROJECT, Jardins Mystiques plonge le visiteur au cœur des images prenant vie sous ses yeux, au coeur de l’action avec les
personnages fantastiques et les décors hyper-réalistes.

CAPSULES COURTES (intermède de 7 minutes)

● “ITÉRATION” de Lek & Sowat et Nano Ville Film

Itération est une expérience kaléidoscopique en plusieurs temps, fruit de la collaboration entre Lek &
Sowat et les artistes Elliott Causse, Raphaël Guez, Hector de Lacroix et Yeuz, réunis sous la bannière
de Nano Ville Film. Pensée comme une installation évolutive, Itérations, rassemblera différents travaux des artistes remaniés dans un environnement 3D dynamique qui changera à mesure qu’ils découvrent et affinent leur connaissance des nouvelles technologies mises à leur disposition.

● “IA”, L’ENFANCE DE L’ART”, d’Obvious

Dans cette expérience immersive, Obvious raconte son parcours : de l’envie de monter un projet partagé par trois amis d’enfance, et des discussions philosophiques tardives sur leur canapé, à leur entrée fracassante dans le monde de l’art. En mélangeant tradition et nouvelles technologies, Obvious pose des questions actuelles, interrogeant sur la place grandissante que prend l’intelligence artificielle dans nos procédés et dans nos interactions, jusque dans les industries les plus créatives.

En décrivant un nouveau processus créatif unique et atypique, ce film interroge sur la relation entre un artiste et son outil et sur la nature même de l’art. Obvious est un collectif d’artistes qui travaille avec des algorithmes d’intelligence artificielle à des fins artistiques. Leur travail a été mis en lumière suite au succès de leur première série de portraits classiques, dont l’un a été vendu aux enchères chez Christie’s pour près
d’un demi-million de dollars, et la réalisation d’une série d’estampes revisitant la tradition japonaise
de l’ukiyo-e.

  • Médiation culturelle avec un chatbot

Soucieux de rendre sa programmation accessible et pédagogique, THE JAM PROJECT a développé une médiation entièrement digitalisée et consultable à tout moment. Elle apparaît sous la forme d’un chatbot, mis à disposition du public sur le site jamcapsule.fr.

Les visiteurs sont donc invités à converser avec «i-Jam», médiateur en ligne des expositions. Agent conversationnel bilingue, cet outil digital interactif et pédagogique, conçu par Ask Mona, accompagne ceux qui veulent en savoir plus sur les 5 expositions. Outre les informations pratiques qu’il est en mesure de renseigner, il peut répondre à toutes les questions relatives aux contenus diffusés.

Pour quelles raisons les Japonais entretiennent un lien aussi étroit avec leurs traditions ? Pourquoi
Maria Callas a-t-elle perdu sa voix quelques années avant sa mort ? Quelle responsabilité avons-nous
en tant que citoyens du monde dans la préservation écologique ? Comment les peintres flamands
rendent-ils leurs peintures aussi réalistes, presque palpables ? Qu’ont en commun le krump, une danse
urbaine originaire de Los Angeles, Disney et l’Opéra national de Paris ?

  • THE JAM PROJECT

Fondé par ATHEM, THE JAM PROJECT est un atelier parisien dédié à la production, la scénographie et
la création appliquées au secteur culturel. Sa particularité est de favoriser les collaborations artistiques
interdisciplinaires inattendues afin de provoquer la conjonction d’un hasard heureux et créer des
œuvres singulières et audacieuses.

Avec cette exposition immersive, le Parc de la Villette poursuit ses expérimentations culturelles. Depuis 5 ans, La Villette a renforcé sa politique d’expositions d’envergure dans la Grande Halle en accueillant, entre autres : 100% L’expo, la Grande Galerie du Foot et Soccer Party Club, l’exposition James Bond 50 ans de style Bond, Afriques Capitales, Toutânkhamon – Le Trésor du Pharaon … et deux expositions numériques immersives « Imagine Van Gogh », « TeamLab : au-delà des limites ». Ce sont au total plus de 2,5 millions visiteurs qui ont découvert l’ensemble des expositions de La Villette, depuis 5 ans.

Informations pratiques

JAM CAPSULE
du 23 juin au 12 septembre 2020
Grande Halle de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
Billetterie en ligne : jamcapsule.fr
Tarifs de 15 à 18€

SOURCES: Jam Project

PHOTOS: Jam Project (c) Thomas Brémond

Date de première publication: 23/06/2020

Clic-separateur(A LIRE SUR LE SITE DU CLIC) (3)

Après Tokyo et Shanghai, le collectif teamLab ouvre un espace permanent multi-expositions à Macao

Le collectif japonais Teamlab installe sa nouvelle expérience immersive au Musée d’Art Asiatique de SF

Shanghai, Hambourg et Macao … le collectif japonais Teamlab étend sa toile dans le monde de l’art immersif

Au premier trimestre 2020, le Théâtre d’art numérique de Dubaï immergera les visiteurs dans les chefs-d’œuvre de Van Gogh, Monet et Kandinsky

Week-end du 15 et 16 février 2020 : Bruxelles capitale européenne des expositions numériques et/ou immersives ?

Avec l’exposition française « cités millénaires », un musée de Washington offre une visite immersive de 4 joyaux du patrimoine de l’humanité

Le MODA, premier centre permanent d’art numérique en Asie du Sud Est, a ouvert à Bangkok le 15 janvier 2020

DOSSIER / Expériences immersives artistiques en format XXL: la bataille mondiale est lancée 

Le musée Van Gogh d’Amsterdam s’invite à Londres avec son exposition immersive Meet Vincent

Laisser un commentaire