Sauvegarde du patrimoine hexagonal: le groupe Dassault consacrera 50 millions d’euros sur 10 ans et s’associe à 3 institutions françaises

Partager :

Le 3 juin 2021, la Fondation du patrimoine, la Fondation Notre-Dame et le Centre des monuments nationaux ont signé un accord de coopération avec le Groupe Dassault pour financer la sauvegarde de trésors du patrimoine français. L’objectif de ce partenariat est d’aider à la restauration d’éléments de patrimoine représentant un symbole historique ou culturel dans les territoires, en les rendant accessibles au plus grand nombre. Le Groupe Dassault a annoncé qu’il consacrera une somme de 50 millions d’euros sur 10 ans au patrimoine historique hexagonal. Cet apport financier du groupe familial pourra permettre de déclencher d’autres contributions financières publiques ou privées afin de réaliser les travaux nécessaires, ou leur accélération.

La famille Dassault (https://www.dassault.fr/) a décidé de soutenir le patrimoine français et de participer à sa sauvegarde en créant Dassault Histoire et Patrimoine, une association chargée de restaurer et de sauvegarder des dizaines de monuments en péril. L’association, dont l’appellation a été trouvée par Olivier Dassault, disparu le 7 mars 2021, disposera d’une dotation de 50 millions d’euros sur dix ans.

Signature de la convention le 3 juin 2021, avec de gauche à droite : Thierry Dassault, Président du Conseil de surveillance du Groupe Dassault – Laurent Dassault, Membre du Conseil de surveillance du Groupe Dassault – Robert Leblanc, Vice-président de la Fondation Notre-Dame – Marie-Hélène Habert, Directrice de la Communication et du Mécénat du Groupe Dassault – Philippe Bélaval, Président du Centre des monuments nationaux – Guillaume Poitrinal, Président de la Fondation du patrimoine. © Serge Dulud

Les signataires de la première convention signée par Dassault Histoire et Patrimoine sont la Fondation du patrimoine, le Centre des monuments nationaux et la Fondation Notre-Dame. Chacune de ces structures présentera chaque année une sélection de projets au Conseil de Surveillance du Groupe Dassault.

  • Les premiers projets soutenus en 2021

Dès cette année 2021, plusieurs sites vont profiter du soutien financier de la famille d’industriels français.

Parmi eux, le palais du Tau à Reims. Géré par le Centre des monuments nationaux (CMN), ce dernier doit faire l’objet de gros travaux de réaménagement et de modernisation. En février 2021, lors d’un déplacement à Reims, Roselyne Bachelot, la ministre de la Culture, avait annoncé que l’Etat débloquait 2,5 millions d’euros pour accompagner le réaménagement du palais du Tau.

Dassault Histoire et Patrimoine va également aider l’abbaye Sainte-Marie de Lagrasse, dans l’Aude et poursuivre son soutien à la rénovation de la maison natale de Charles de Gaulle à Lille.

Après le partenariat autour de la maison de Charles de Gaulle, d’autres projets de la Fondation du patrimoine seront prochainement identifiés et bénéficieront de ce programme dès 2021.

  • La restauration de la Maison natale Charles de Gaulle à Lille

D’ores et déjà, la Maison natale Charles de Gaulle à Lille, propriété du département du Nord et soutenue par la Fondation du patrimoine, a reçu un financement du Groupe Dassault.

Cette maison, située rue Princesse à Lille, est la demeure des grands-parents maternels de Charles de Gaulle, qui y a vu le jour en 1890.

Elle a été fermée pendant près d’un an pour une campagne de travaux d’envergure, afin d’être restaurée, redécorée et remeublée pour y accueillir un public encore plus nombreux. La réhabilitation et la décoration se sont appuyées sur des recherches historiques afin de ressembler le plus fidèlement possible à la maison qu’a connue Charles de Gaulle enfant. La Maison natale Charles de Gaulle a rouvert ses portes au public récemment.

(Projet détaillé)

« La Fondation du Patrimoine mobilise chaque année des ressources financières et l’énergie de ses bénévoles pour venir au secours de l’exceptionnel patrimoine français, notamment celui de nos villages. Nous sommes heureux et honorés que le Groupe Dassault ait choisi de nous accompagner dans le sauvetage de ces sites, à travers un partenariat établi sur la longue durée ». Guillaume Poitrinal, président de la Fondation du patrimoine.

  • Le mécénat du Groupe Dassault

Le Groupe Dassault partage avec le Centre des Monuments Nationaux, la Fondation Notre-Dame et la Fondation du patrimoine, un même goût pour l’art et ses métiers, le savoir-faire, l’architecture et plus particulièrement la transmission des savoirs.

L’entreprise s’engage ainsi aux côtés de ces trois institutions afin de participer à la conservation et à la mise en valeur des bâtiments historiques qui font la culture et la richesse du territoire.

Ce programme de soutien en faveur du patrimoine complète les autres actions de mécénat que le Groupe Dassault mène depuis de nombreuses années :

. L’innovation dans le domaine de la santé avec le financement de trois programmes de recherche à l’Institut Gustave Roussy (sur les cancers du sein, du colon et du poumon), et le Prix Marcel Dassault pour la recherche sur les maladies psychiatriques avec la Fondation Fondamentale.
. L’engagement et l’innovation avec le développement d’espaces numériques pour l’association « Sport dans la ville » et la mise au point d’un programme d’apprentissage de la lecture afin de réduire l’analphabétisme, avec l’association « Agir pour l’Ecole ».
. La passion et l’excellence avec l’organisation du grand prix international de chant lyrique avec le concours biennal « Paris Opéra Compétition ».

https://www.dassault.fr/mecenat

La filiale du groupe Dassault, Dassault Systèmes dispose également d’une fondation qui apporte son soutien à des projets autour de la culture et des sciences.

  • La Fondation du Patrimoine, « premier acteur de la générosité en faveur du patrimoine »

Depuis 1996, la Fondation du patrimoine aide tous les propriétaires, collectivités, particuliers ou associations, qui s’investissent pour rendre la France plus belle.

Grâce à ses délégations régionales et départementales et à ses bénévoles, elle mobilise mécènes, entreprises, donateurs individuels et partenaires publics pour soutenir la restauration du patrimoine local, qu’il soit culturel ou naturel. La friche industrielle devient médiathèque, l’ancienne prison devient école de photo, le mur d’enceinte devient chantier d’insertion, le théâtre reprend vie.

Depuis sa première édition en 2018, elle soutient la Mission Patrimoine portée par Stéphane Bern pour la sauvegarde du patrimoine en péril.

En 2019, la Fondation du patrimoine prenait l’initiative de lancer une collecte de dons pour la cathédrale Notre-Dame de Paris dès le soir de l’incendie le 15 avril. Elle collectait en un mois le montant record de 232 millions d’euros, grâce à la générosité de plus de 236 000 donateurs.

Chacun des 2 000 projets de restauration terminés en 2020 est porteur de retombées positives sur la vie locale, l’économie, les emplois dans le bâtiment, le tourisme et le commerce. 1 € apporté par la Fondation du patrimoine génère 21 € de retombées économiques induites. Au-delà de cet impact économique, la sauvegarde du patrimoine culturel et naturel a une portée symbolique forte, en redonnant aux habitants un sentiment de fierté et de beauté de leur cadre de vie.

SOURCES: Groupe Dassault, Fondation du Patrimoine (CP)

PHOTOS: Fondation du Patrimoine, Groupe Dassault

PHOTO du carousel: photo de la maison natale Charles de Gaulle

Date de première publication: 07/06/2021

Partager :

Laisser un commentaire