La webapp « Paris avant-après » prolonge l’exposition « Paris 1910-1937. Promenade dans les collections Albert-Kahn »

Le Département des Hauts-de-Seine vient de lancer l’application mobile «Paris avant-après» qui propose au public des promenades photographiques pour découvrir le Paris du XXe siècle, guidé par 50 autochromes géolocalisées du musée départemental Albert-Kahn. Cette visite de Paris en 5 parcours accompagne l ‘exposition «Paris, 1910-1937. Promenades dans les collections Albert-Kahn» organisée à la Cité de l’architecture et du patrimoine du 16 septembre 2020 au 11 janvier 2021.

2 expositions autour des autochromes

A la rentrée 2020/21, et en attendant la réouverture du musée Albert Kahn, le Département des Hauts de Seine présente deux expositions autour des autochromes, issus de sa collection :
. « Paris, 1910-1937. Promenades dans les collections Albert-Kahn » du 16 septembre 2020 au 11 janvier 2021, à la Cité de l’architecture et du patrimoine et en coproduction avec l’institution culturelle.
. « Globe-Trotters, les opérateurs d’Albert Kahn autour du monde (1909-1930) » du 12 septembre 2020 au 21 mai 2021, aux parcs départementaux de Sceaux, des Chanteraines à Gennevilliers et au Domaine de Madame Elisabeth à Versailles.

Parcours guidés ou libre

Pour accompagner « Paris, 1910-1937. Promenades dans les collections Albert-Kahn », le département a décidé de produire et mettre à disposition gratuite l’application mobile « Paris avant-après, promenades photographiques dans le Paris d’Albert Kahn » qui propose au public une découverte photographique du Paris du XXe siècle, guidé par 50 autochromes géolocalisées du musée départemental Albert-Kahn.

4 parcours thématiques sont proposés : Paris sur Seine, Paris Populaire, Paris Pittoresque, Paris Patrimoine. 4 vidéos d’époque en noir et blanc complètent ces 4 parcours thématiques d’une durée de 30 minutes environ et d’une distance de 2 à 2,5 km.

Un parcours libre permet de découvrir les autochromes les plus proches autour de soi.

Un avant-après (une autochrome et une photo contemporaine) permet de constater les changements ou la permanence de l’architecture parisienne depuis le siècle dernier.

L’application incite aussi le public à réaliser des photos contemporaines des lieux parisiens avec un filtre « autochrome » et à les partager sur Instagram avec les hashtag #parisavantapres #autochrome et @museealbertkahn.

Objectifs et enjeux

Comme l’explique Monica Craignou, Cheffe de la cellule projets et développement numérique, Mission Vallée Culture / PACT au département des Hauts de Seine, « ce projet a été initié avec plusieurs objectifs:

. faire découvrir la collection « Paris » du Musée Départemental Albert Kahn in situ en géolocalisant les autochromes

. Inciter le public à photographier le Paris d’aujourd’hui en reprenant le même cadre que les autochromes, partager les « avant/après » via les RS et développer une communauté digitale.

. Prolonger, après la fin de l’expo, la découverte des collections Paris en continuant d’alimenter l’application de nouvelles autochromes jusqu’à la réouverture du musée en 2021″.

Les enjeux de ce projet sont triples :

. Favoriser l’engagement du public autour de la collection Paris et plus largement des Archives de la Planète en les incitant à devenir eux-mêmes des photographes documentaristes

. Faire vivre le musée et ses collections à l’extérieur du site

. Attirer de nouveaux publics.

L’application « Paris avant-après » est une webapp, qui ne nécessite pas de téléchargement de ses contenus. L’application a été développée par la société Opixido, pour un budget de 19 000€ HT.

Rendez-vous sur parisavantapres.hauts-de-seine.fr ou scannez le QR code.

SOURCE: Département des Hauts de Seine

PHOTOS: Département des Hauts de Seine, @Collection Archives de la Planète – Musée départemental Albert-Kahn / Département des Hauts-de-Seine

Date de Première publication: 08/10/2020

Le Département des Hauts de Seine et Opixido sont membres du Clic France 

À-lire-sur-le-site-du-CLIC13

Le musée Albert Kahn offre ses « archives de la Planète » en open content sur la toile

[OPINION] « Partager la parole au musée », la Fédération des Ecomusées et Musées de Société s’exprime sur le mouvement « Black Lives Matter »

Covid-19 / Visite virtuelle sur les Expositions universelles et animations sur les réseaux sociaux, le département des Hauts de Seine mobilisent ses lieux culturels

Pour célébrer son 220e anniversaire, la Bibliothèque du Congrès Américain publie l’application LOC Collections

Une application mobile et des visites audioguidées accompagnent le 1er Printemps de la Sculpture des Hauts-de-Seine

Fabre & the City, la nouvelle web série et application mobile du musée Fabre de Montpellier

Laisser un commentaire