A San Francisco puis Paris, l’exposition « Ramsès le Grand » associe objets précieux et expérience en réalité virtuelle

Partager :

Du 20 août 2022 au 12 février 2023, les musées des beaux-arts de San Francisco accueille la seconde étape de l’exposition itinérante internationale « Ramsès le Grand et l’or des pharaons ». Cet évènement est produit par la société World Heritage Exhibitions, une filiale de Cityneon Holdings, en partenariat avec le Conseil suprême des antiquités de la République arabe d’Égypte. L’exposition explore la vie et les réalisations de Ramsès II, connu aujourd’hui sous le nom de Ramsès le Grand. Elle présente plus de 180 objets, dont beaucoup ont été récemment découverts et n’ont jamais quitté l’Égypte auparavant, mais également des productions multimédias de pointe qui mettent an valeur l’opulence et la puissance de la civilisation égyptienne antique et une expérience VR qui permettra au public de visiter 2 monuments commandés par le pharaon. L’exposition sera présentée à Paris, au Parc de la Villette, au printemps 2023.

« Nous sommes ravis de partager ces trésors rarement vus de l’âge d’or égyptien avec le public de la région de la baie », a déclaré Thomas P. Campbell, directeur et PDG des musées des beaux-arts de San Francisco. « Ramsès le Grand et l’or des pharaons révèle la puissance et la splendeur de l’Égypte ancienne et développe l’histoire véhiculée dans notre propre collection d’art ancien. Une fois que l’exposition aura terminé sa tournée internationale, ces objets reviendront dans les musées égyptiens et ne voyageront probablement plus avant des décennies ».

  • L’officier militaire devenu pharaon

L’exposition « Ramsès le Grand et l’or des pharaons » se concentre sur la vie de l’éminent officier militaire Ramsès II, un prince héritier qui est finalement devenu l’un des rois les plus anciens d’Égypte au cours d’un règne de 67 ans. Connu à travers le temps sous le nom de Ramsès le Grand, il était le troisième pharaon de la dix-neuvième dynastie et est considéré comme le pharaon le plus puissant et le plus célèbre du Nouvel Empire – l’âge d’or de l’Égypte.

Le tombeau de Ramsès le Grand est situé dans la Vallée des Rois, la dernière demeure des pharaons du Nouvel Empire pendant plus de 500 ans. Ce tombeau a été pillé dans l’Antiquité et l’exposition « Ramsès le Grand et l’or des pharaons » comprend donc des objets provenant de tombes royales trouvées ailleurs en Égypte, pour donner une idée des objets extraordinaires que la tombe de Ramsès devait contenir.

« Ramsès II est considéré comme le plus grand roi qui ait jamais régné sur l’Égypte », déclare le secrétaire général égyptien du Conseil suprême des antiquités, le Dr Mostafa Waziri. « Cette exposition mettra en lumière les moments charnières qui ont valu au grand pharaon sa place dans l’histoire, tout en mettant les visiteurs face à face avec des objets égyptiens absolument époustouflants. Ramsès le Grand et l’or des pharaons est l’une des expositions les plus remarquables à avoir fait le tour du monde ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Première exposition sur Ramses depuis 30 ans 

L’exposition « Ramsès le Grand et l’or des pharaons » est la première exposition sur Ramsès le Grand depuis plus de 30 ans et la première jamais présentée à San Francisco.

Elle présente également la plus importante sélection d’œuvres d’art et de trésors liés à Ramsès le Grand à avoir jamais quitté l’Égypte, et notamment des statues royales, des sarcophages, des masques spectaculaires, de magnifiques bijoux et des trésors ornés de tombes révélant la fabuleuse richesse des pharaons. Parmi les pièces les plus prestigieuses, les visiteurs pourront admirer une bague de la XVIIIe dynastie, portant une inscription relative à la Reine Néfertiti (1370-1333 av. J.-C.) et un collier de l’ère de Ramsès VI (1140-1132 avant J.-C.),

Les visiteurs pourront aussi admirer des momies d’animaux récemment découvertes – dont celles de petits chats, de lionceaux et d’une mangouste – de la nécropole de Saqqarah, exposées pour la première fois, ainsi que des trésors découverts dans les tombes royales de Dahchour et de Tanis (dont beaucoup n’ont jamais voyagé aux États-Unis auparavant).

Ramsès le Grand et l’or des pharaons comprend des objets précieux en or et en argent de plusieurs autres périodes de l’histoire égyptienne pour présenter l’opulence de l’ancienne civilisation égyptienne et la beauté de ses trésors. Ils proviennent de tombes royales de l’Empire du Milieu (XIIe dynastie), environ 600 à 700 ans avant Ramsès, et des XXIe et XXIe dynasties, la troisième période intermédiaire de l’Égypte, soit environ 200 à 300 des années après lui.

  • Immersion par la scénographie et les contenus numériques

Les producteurs (à l’origine de l’exposition itinérante sur le Machu Pichu et l’or des incas) ont souhaité mettre l’accent sur l’expérience immersive par la scénographie et la mise en lumière. L’exposition intègre également de nombreux contenus numériques.

La photographie par drone, la vidéo projection, les productions multimédias contribuent ainsi à recréer la vie et les réalisations de Ramsès, y compris ses projets de construction monumentaux et son triomphe à la bataille de Kadesh (considérée comme la plus grande bataille de chars jamais menée).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’exposition propose également une composante VR, « Ramsès et Nefertari : Voyage vers Osiris », qui est installée dans la salle des peintures murales Piazzoni du musée.

Moyennant un ticket optionnel, l’expérience VR de 10 minutes propose une visite de deux des monuments les plus impressionnants de Ramsès, Abou Simbel et le tombeau de Nefertari, en plaçant le visiteur dans un fauteuil à mouvement cinématique.

L’expédition virtuelle est menée par l’incarnation fantomatique de l’illustre épouse de Ramsès, Nefertari, alors qu’elle tente de revenir dans l’au-delà et son mari aimant. En cours de route, Nefertari explique comment Ramsès a transformé l’Égypte en tant que général, architecte et gardien de l’ancienne religion égyptienne. Dans leurs fauteuils cinématiques, les téléspectateurs volent à travers les temples, les tempêtes de sable et se retrouvent face à face avec la momie de Ramsès.

À la fois éducative et ludique, cette expérience donne aux visiteurs un aperçu de la vie, des réalisations et des monuments époustouflants de Ramsès le Grand.

« C’est l’occasion de découvrir l’Égypte ancienne comme jamais auparavant », a expliqué le président de World Heritage Exhibitions, John Norman. « Les visiteurs verront non seulement des artefacts historiques inestimables, mais pourront également se transporter dans des temples égyptiens lors d’un voyage électrisant en réalité virtuelle à travers les sables du désert du Sahara. Nous sommes, une fois de plus, fiers d’offrir ces expériences immersives uniques aux visiteurs du monde entier. »

  • Première exposition pour la conservatrice en charge de l’art ancien

« Les rois avant et après Ramsès ont érigé des statues colossales d’eux-mêmes, mais aucune n’est plus grande ou plus nombreuse que celles commandées par Ramsès le Grand », a déclaré Renée Dreyfus, conservatrice émérite George et Judy Marcus et conservatrice en charge de l’art ancien aux Beaux-Arts. Musées de San Francisco. « Les temples qu’il a érigés, les statues qu’il a commandées, les monuments qu’il a inscrits dans toute l’Égypte et la Nubie, et le temple funéraire et le tombeau royal qu’il a construits étaient des rappels de sa puissance terrestre et de sa proximité avec les dieux ».

Cette exposition est donc la première organisée par Renée Dreyfus dans le cadre de sa nouvelle fonction de conservatrice charge de l’art ancien. Elle occupe le premier poste entièrement financé par un mécénat au De Young Museum de San Francisco. George et Judy Marcus, qui soutiennent depuis longtemps les musées des beaux-arts, ont généreusement fait un don pour établir ce poste. Cette dotation soutiendra le travail au sein du département Art ancien, y compris l’étude et la promotion de l’art ancien par les musées, mais également des expositions telles que « Ramsès le Grand et l’Or des Pharaons ». 

  • Paris après San Francisco

Après une exposition record sur Toutankhamon en 2019, la Grande Halle de La Villette à Paris sera la troisième étape de la tournée mondiale de l’exposition « Ramsès et l’or des pharaons » du 6 avril au 24 septembre 2023.

En 2019, l’exposition consacrée à Toutankhamon avait réuni plus de 150 pièces, dont une cinquantaine sortie pour la première fois d’Égypte. Elle avait permis au lieu culturel d’accueillir 1,42 million de visiteurs enregistrés, battant le record de fréquentation pour une exposition en France.

L’exposition est présentée en partenariat avec le Conseil suprême des antiquités de la République arabe d’Égypte. Le commissaire de l’exposition est Zahi Hawass, égyptologue de renommée mondiale et ancien ministre égyptien des Antiquités et secrétaire général du Conseil suprême des Antiquités d’Égypte. L’exposition est produite par World Heritage Exhibitions, une filiale de Cityneon Group, en partenariat avec le Houston Museum of Natural Science.

Itinérance de l’exposition

. Houston Museum of Natural Sciences, à Houston, Texas: 20 Novembre 2021 – 23 Mai 2022

. de Young Memorial Museum, à San Francisco, California: 20 Août 2022 – 12 Février 2023

. La Villette, à Paris, France : 6 avril au 24 septembre 2023

. London Exhibition Hall à Londres, dates à confirmer.

À propos des musées des Beaux-Arts de San Francisco

Les musées des Beaux-Arts de San Francisco supervisent le de Young, situé dans le Golden Gate Park, et la Légion d’honneur, dans le Lincoln Park. C’est la plus grande institution artistique publique de San Francisco et l’une des institutions artistiques les plus visitées des États-Unis. Le de Young est issu de l’exposition internationale California Midwinter de 1894 au Golden Gate Park et a été créé en tant que Memorial Museum en 1895. Il a ensuite été renommé en l’honneur de Michael H. de Young, qui a dirigé sa création. L’actuel bâtiment historique recouvert de cuivre, conçu par Herzog & de Meuron, a ouvert ses portes en octobre 2005. Reflétant une conversation active entre les cultures, les perspectives et les époques, les collections exposées comprennent la peinture, la sculpture et les arts décoratifs américains du 17ème au les 21e siècles ; les arts d’Afrique, d’Océanie et des Amériques ; costumes et arts textiles; et l’art moderne et contemporain international.

À propos de World Heritage Exhibitions (WHE)

World Heritage Exhibitions (WHE) est un leader mondial dans la production, la promotion et la conception d’expositions itinérantes. WHE est réputé pour produire un contenu muséal de la plus haute qualité qui captive, éduque et inspire les visiteurs du monde entier. Egypte antique, Titanic, Pompéi … les expositions produites par WHE ont été appréciées par plus de 30 millions de personnes, réparties sur six continents. www.worldheritageexhibitions.com/

À propos de Cityneon Group

Cityneon Group est un leader mondial des expériences immersives qui détient des partenariats mondiaux avec les plus grands studios tels que The Walt Disney Company et Marvel Entertainment pour « Marvel Avengers STATION » et « Marvel Avengers Station : Evolution »; 20th Century Studios pour « AVATAR : The Exhibition »; Hasbro pour « Transformers : The Experience »; NBCUniversal pour « Jurassic World : The Exhibition » et Lionsgate pour « The Hunger Games : The Exhibition ». Cityneon a également annoncé récemment un partenariat avec Warner Bros. Themed Entertainment pour produire deux nouvelles expériences artistiques pour la tournée mondiale inspirées par le monde sorcier et Harry Potter, dont le lancement est prévu en 2023. La société s’est également associée aux gouvernements du Pérou et d’Égypte pour créer des expériences originales et expositions sur « le Machu Picchu et les empires dorés du Pérou » et « Ramsès le Grand et l’or des pharaons » ainsi que les expériences « Pompéi : l’exposition », « Momies du monde : l’exposition » et « Victoria le tyrannosaure ». Ces expositions ont été présentées dans plus de 50 villes à ce jour dans le monde. L’entreprise génère 70 % de ses revenus de la vente de billets et le reste des autres activités, notamment l’expérience de réalité virtuelle (VR), les produits dérivés et le parrainage. Cityneon était cotée à la Bourse de Singapour depuis 2005 et a été privatisée en février 2019 par West Knighton Limited, une société entièrement détenue par le président exécutif et PDG du groupe de Cityneon, Ron Tan, ainsi que l’entrepreneur et investisseur de Hong Kong, Johnson Ko Chun Shun. En mai 2019, Cityneon a accueilli la banque chinoise CITIC Capital comme nouvel actionnaire, qui détient environ 9 % des actions de Cityneon. En avril 2021, Cityneon a accueilli de nouveaux investisseurs Seatown Holdings International, Doha Venture Capital du Qatar, qui détiendra désormais environ 4% du Groupe, et d’autres institutions financières et family offices à Singapour et en Chine. www.cityneongroup.com. 

SOURCES: World History Exhibitions, Cityneon, Fine Arts Museums  San Francisco

PHOTOS: World History Exhibitions

Date de première publication: 01/09/2022

Partager :

Leave a Comment