Naissance d’aria, le nouveau site mobile et chatbot de l’Opéra national de Paris

Le jeudi 9 avril 2020, l’Opéra national de Paris met en ligne aria, son nouveau site mobile gratuit, pour permettre à un public jeune et curieux de mieux connaître l’Opéra, l’art lyrique et la danse par une série de modules courts et ludiques. Accessible sur mobile et tablette, le site sera disponible partout dans le monde en version française et anglaise sur aria.operadeparis.fr.

Initialement prévu le mardi 17 décembre 2019, la sortie du site aria avait déjà dû être reportée au 14 janvier 2020 en raison des mouvements sociaux. L’Opéra de Paris n’a pas souhaité attendre la fin du confinement pour lancer aria. Au contraire, cette période peut s’avérer propice à son utilisation en France et dans le Monde.

« Dans un ton léger, la plateforme aria, dotée d’une intelligence artificielle, dialogue avec les utilisateurs et leur propose d’explorer gratuitement en quelques minutes un thème lié à l’opéra et au ballet : des pas de danse aux différentes voix en passant par les instruments de l’orchestre ou les coulisses de la fabrication d’un spectacle. aria rapproche aussi l’opéra et la danse et d’autres arts tels que le cinéma et la littérature, mais aussi d’autres domaines plus inattendus comme la pop-culture, la musique électronique ou le rugby.

  • Pourquoi aria ? 

Dans une démarche constante d’ouverture et de renouvellement des publics, l’Opéra national de Paris
a décidé de concevoir et mettre en ligne aria, une plateforme numérique « pour s’initier à l’opéra et à la danse ».

Pensé pour un public jeune et curieux de mieux connaitre l’Opéra, le site mobile gratuit propose d’explorer en quelques minutes un thème: des pas de danse aux voix à l’opéra en passant par les instruments de l’orchestre ou les coulisses de la fabrication d’un spectacle.

« Une promesse de découverte qui saura également captiver les publics de l’Opéra, invités à redécouvrir les arts lyriques et chorégraphiques autrement » explique l’Opéra de Paris.

  • Découvrir l’univers de l’opéra et du ballet

Au fil des semaines, aria présentera avec des modules vidéos courts les grandes œuvres lyriques et chorégraphiques (histoire, personnages, clés de lecture musicales ou de mise en scène…) mais aussi les coulisses des spectacles: les lumières, les costumes, les décors où l’on découvre la richesse des mises en scène et des métiers qui leur donnent vie.

Ce format court a pour vocation de donner envie de découvrir les œuvres ou se préparer à un spectacle de ballet ou d’opéra.

Une centaine de thèmes sont disponibles en français et anglais, et de nouveaux contenus seront publiés chaque semaine.

Afin de renouveler l’expérience, aria proposera également chaque année de nouvelles fonctionnalités.

  • aria et l’intelligence artificielle

Tout au long de l’expérience, avec son chatbot, aria accompagne l’utilisateur dans sa découverte, propose des contenus personnalisés en fonction des goûts de l’utilisateur et des anecdotes autour de l’opéra avec un ton léger et décalé.

aria présente l’opéra et le ballet en les rapprochant d’autres arts tels que le cinéma et la littérature, mais aussi en créant des ponts avec les références pop-culture ou encore d’autres domaines inattendus, de la musique électronique au rugby.

  • Des parcours interactifs

Inspirée des codes des réseaux sociaux, aria met l’interactivité au cœur du parcours: à travers de nombreux formats de quiz, l’utilisateur peut s’impliquer et participer à la découverte.

Chaque thème parcouru permet de gagner des points d’expérience pour suivre sa progression.

Au fil de son exploration, l’utilisateur reçoit des badges: selon les contenus parcourus, il est alors «À la pointe du tutu», détenteur de «L’accord parfait» ou bien en possession du titre «L’électronique, c’est chic».

  • Des places de spectacles à gagner

Tous les mois, les utilisateurs actifs peuvent tenter de gagner des places de spectacles « pour mettre la théorie en pratique dans les salles ».

À la sortie du site, des lots seront à gagner à travers un jeu «instant gagnant» parmi les 100 premiers
utilisateurs qui débloqueront un badge de progression.

  • Un projet entièrement mécéné

Le projet a vu le jour grâce à l’implication des partenaires de l’Opéra national de Paris et au soutien du Ministère de la Culture.

HUAWEI TECHNOLOGIES, mécène fondateur

« Nous sommes très fiers de ce partenariat avec l’Opéra de Paris, qui a pour ambition de faire rayonner la culture française auprès du plus grand nombre grâce au numérique, de manière interactive et pédagogique » déclare Linda Han, Vice-Présidente Affaires publiques de Huawei, en charge de la France.

Spécialiste des technologies de la communication, Huawei France s’est engagé auprès de l’Opéra national
de Paris dès le début du projet aria, « sur des valeurs partagées de transmission de la culture et
d’inclusion par le numérique ». Le groupe Huawei a déjà accompagné des projets français dans les domaines de l’éducation et de la culture.

KEYRUS, partenaire

Acteur international spécialiste de la data et du digital, Keyrus a pour mission d’aider les entreprises à tirer
profit du paradigme de la donnée et du numérique pour accroître leur performance, faciliter et accélérer
leur transformation et générer de nouveaux leviers de croissance. Keyrus a mis à disposition ses compétences pour accompagner l’Opéra national de Paris dans la mise en place d’un chatbot pour incarner la parole d’aria et permettre aux utilisateurs d’interagir avec elle.

SOURCE: Opéra de Paris 

PHOTOS: Opéra de Paris 

Date de première publication: 09/04/2020

L’Opéra de Paris est membre du Clic France

À-lire-sur-le-site-du-CLIC133

L’Opéra de Paris lance à son tour un « escape game » au Palais Garnier, sur les pas du fantôme

L’Opéra de Paris et Huawei s’associent pour créer l’Academie digitale, une nouvelle plateforme en ligne

Pour sa deuxième saison, la 3e Scène de l’Opéra de Paris étend sa présence digitale sur facebook et via une application

Huit sites du CMN offrent un chatbot développé par Ask Mona Studio dans le cadre de l’Incubateur du patrimoine

Le chatbot Ask Mona et le CMN proposent une visite augmentée de la Villa Savoye

Laisser un commentaire