Le Muséum d’histoire naturelle lance le fonds de dotation « Muséum pour la Planète », déjà doté d’1 million d’euros

Partager :

Le 3mai 2021, le Muséum national d’Histoire naturelle a annoncé la création d’un Fonds de dotation intitulé Muséum pour la Planète ayant pour objectif de financer durablement les projets scientifiques, patrimoniaux et de sensibilisation qui lui sont attachés. Quatre axes différents composent ce Fonds de dotation : « Biodiversité et Recherche », « Jardins et Patrimoine », « Collections », « Pédagogie et Société ». À ce jour, la dotation de ce Fonds est déjà proche d’un million d’euros.

Ouvert tant aux entreprises qu’aux particuliers, le Fonds de dotation Muséum pour la Planète a pour objectif de contribuer à la préservation de la biodiversité pour les générations futures. Il vise à perpétuer les actions et le rayonnement du Muséum national d’Histoire naturelle tout en favorisant la rencontre avec de nouveaux publics.

« En complétant et en diversifiant les sources de financement existantes du Muséum et afin de supporter de manière durable ses projets, le Fonds de dotation Muséum pour la Planète s’affirme comme un outil philanthropique pérenne, qui s’inscrit dans une véritable logique de solidarité intergénérationnelle » explique le Museum.

  • Un outil philanthropique pour soutenir durablement les missions d’intérêt général du Muséum

Des personnalités de la société civile particulièrement sensibles aux enjeux environnementaux, et issues du monde de l’entreprise et du monde associatif ont accepté de s’associer à Bruno David, président du Muséum national d’Histoire naturelle, au sein de cette nouvelle structure.

Habilité à recevoir des dons et des legs pour alimenter son capital, le Fonds permettra de financer les actions de l’établissement.

Les donateurs pourront faire le choix d’orienter leur soutien vers un axe précis à travers des fonds collectifs dont les 4 thèmes ont été définis par le Conseil d’Administration du Fonds : « Biodiversité et Recherche », « Jardins et Patrimoine », « Collections » et « Pédagogie et Société ».

Il s’agira ainsi, par exemple, de financer et soutenir la recherche, la sauvegarde d’espèces animales et végétales menacées, le développement des jardins du Muséum, la préservation et l’enrichissement des collections naturalistes, la préservation des bâtiments historiques ou encore la sensibilisation du public à l’avenir de notre planète, y compris en dehors des murs du Muséum.

En complément des fonds collectifs, des fonds nominatifs dédiés pourront être créés permettant à des entreprises ou des particuliers d’associer durablement leur nom à un projet spécifique.

« Loin d’être uniquement ancré dans le passé, le Muséum est d’abord une institution dynamique qui œuvre à inventorier et à protéger le vivant et qui inscrit ses réflexions au cœur du débat public. Il a plus que jamais un devoir d’éveiller les consciences sur le risque environnemental et d’alerter sur le déclin de la biodiversité. Le Muséum s’y emploie résolument et en appelle à la responsabilité de tous pour l’accompagner dans cette mission. En soutenant le Fonds de dotation Muséum pour la Planète, vous agissez dans une démarche de long terme pour perpétuer notre vocation : celle de protéger la biodiversité ; celle d’émerveiller pour instruire » explique Bruno David, Président du Fonds de dotation Muséum pour la Planète et du Muséum national d’Histoire naturelle.

  • Près d’1 million d’euros déjà collectés

Deux dons importants ont d’ores et déjà été effectués :

. le premier par un particulier, qui, avec un don de 600 000 € a souhaité soutenir l’axe « Biodiversité et Recherche » ;

. le second par la maison de haute joaillerie Van Cleef & Arpels qui souhaite quant à elle soutenir le programme « Jardins et Patrimoine ». Le Muséum et Van Cleef & Arpels sont actuellement en partenariat autour de l’exposition « Pierres précieuses » au sein de la Grande Galerie de l’Évolution.

De gauche à droite – © MNHN – L. Bessol;  © MNHN – P. Lafaite; © MNHN – A. Latzoura
  • Les deux premiers projets concrets soutenus par le Fonds Muséum pour la Planète

Afin de répondre à deux enjeux phares de l’institution, le Fonds de dotation accompagne déjà le Muséum dans plusieurs projets concrets.

Le premier autour de l’axe « Pédagogie et Société » permet à travers un concept d’exposition Pop-up Biodiversité de partager avec les publics ses riches collections et le travail de ses chercheurs en mettant à leur disposition des modules pédagogiques complets, clés en main et facilement manipulables.

Le second autour de son axe « Jardins et Patrimoine » permet de lancer un plan de conservation et d’embellissement de son patrimoine paysager à travers des plantations d’arbres sur plusieurs sites du Muséum en France. Il s’agit, tantôt d’enrichir les collections d’arbres tantôt de restaurer des ensembles paysagers historiques.

Plaquette de présentation du Fonds de Dotation

Le Muséum en quelques chiffres clés

. 2 500 personnes dont 570 chercheurs

. 3,2 millions de visiteurs par an

. 13 sites en France

. 67 millions de spécimens abrités dans les réserves et les galeries

. 10 millions de spécimens informatisés ou numérisés.

SOURCE: MNHN (CP)

PHOTOS: MNHN

PHOTO du carousel: une des sculptures de l’exposition « Fragiles colosses. Michel Bassompierre » dans les jardins du MNHN à Paris du 30 avril au 30 août 2021

Le MNHN et Van Cleef and Arpels sont membres du Clic France

Partager :

Laisser un commentaire