Le 12 juin 2021, l’Hôtel de la Marine renait avec un parcours patrimonial et une médiation immersive

Partager :

Le samedi 12 juin 2021, au terme d’une importante campagne de restauration et d’aménagement lancée en 2017, le Centre des monuments nationaux ouvrira largement au public les espaces patrimoniaux de l’Hôtel de la Marine. La cour d’honneur, la cour de l’Intendant avec la verrière transparente imaginée par l’architecte Hugh Dutton, le parcours patrimonial dans un appartement reconstitué tel qu’il était au 18ème siècle ainsi que la librairie boutique seront accessibles librement depuis la rue Royale ou la place de la Concorde. L’Hôtel de la Marine sera ainsi largement ouvert sur son environnement urbain afin de devenir un lieu de culture et de vie. Des outils de médiation innovants, mobiles et fixes, guideront les visiteurs. Le CMN en attend 700 000 dès 2022.

[VISITE CLIC] Une visite privée guidée, réservée aux membres du CLIC France, sera organisée le mercredi 23 juin 2021, de 9.30 à 10.30. Inscription réservée aux membres, par mail : visite@club-innovation-culture.fr avant le 21/06, 12.00.

Situé sur la place de la Concorde, entre les Champs-Élysées et les Tuileries, l’Hôtel de la Marine est un superbe ensemble architectural créé au XVIIIe siècle par Ange-Jacques Gabriel, premier architecte du roi Louis XV. Il abrita jusqu’en 1789 le Garde-Meuble de la Couronne avant de devenir, pendant plus de deux cents ans, et jusqu’en 2015, le siège de l’état-major de la Marine.

En 2021, un nouveau chapitre s’ouvre en deux temps pour ce lieu emblématique de la capitale, futur lieu de découverte, de promenade, de gastronomie et d’art accessible à tous grâce notamment à une médiation innovante. A partir du samedi 12 juin 2021, les appartements aménagés au XVIIIe par l’Intendant du Garde-Meuble et les salons d’apparat du XIXe siècle seront déjà ouverts à la visite.

L’espace d’accueil est situé dans la cour de l’Intendant d’où les visiteurs pourront accéder aux différents parcours qui leur sont offerts. Les visiteurs sont alors conviés à un voyage à travers le temps et les sens dans un grand palais du siècle des Lumières aux décors somptueux des XVIIIe et XIXe siècles, et présentant de précieux meubles et objets.

Dans un second temps, à l’automne 2021, l’ancien magasin des tapisseries du Garde-Meuble accueillera les galeries d’exposition de la Collection Al Thani qui sera présentée pour la première fois durablement au grand public. Il s’agit de l’une des plus prestigieuses collections d’art privées au monde composée d’une exceptionnelle variété d’œuvres de l’Antiquité à nos jours.

Avec la réouverture de l’Hôtel de la Marine, le Centre des monuments nationaux contribue donc à enrichir et à renouveler l’offre touristique parisienne avec ce monument offrant une vue imprenable sur la place de la Concorde.

  • Rendez-vous avec l’histoire 

Le Centre des monuments nationaux a assuré la maîtrise d’ouvrage pour l’ensemble du projet de l’Hôtel de la Marine. La restauration s’est effectue sous la maîtrise d’œuvre globale de Christophe Bottineau, Architecte en Chef des Monuments Historiques. La scénographie, la mise en lumière des façades intérieures et du balcon sur la place de la Concorde, la signalétique et le mobilier contemporain ont été confiés à l’agence Moatti-Rivière.

La première phase de travaux achevée à l’été 2018 a consisté en la restauration des façades et des couvertures de l’Hôtel de la Marine. Elle a permis de retrouver les dispositions d’origine du bâtiment, notamment dans les cours avec la réouverture de la galerie extérieure dans la cour de l’Intendant qui donne accès directement à la rue Royale et à la place de la Concorde.

Dès leur arrivée dans le monument, un nouveau signal architectural fort s’offrira aux visiteurs : une verrière pyramidale, transparente et lumineuse, tel un cristal, est venue coiffer la cour de l’Intendant.

Ce joyau de verre conçu par l’architecte Hugh Dutton, en collaboration avec Christophe Bottineau, Architecte en Chef des Monuments Historiques, grâce au mécénat des FONDATIONS VELUX et sous la maîtrise d’ouvrage du CMN, est constitué de verres feuilletés offrant une grande transparence accentuée par un habile jeu de miroirs disposés sur les façades supérieures et orientant la lumière au fond de la cour.

  • Le savoir-faire français au service de l’Hôtel de la Marine

Cette ambitieuse campagne de travaux de l’Hôtel a pu être mise en œuvre par le travail conjoint de différents corps de métiers du patrimoine afin d’en préserver la cohérence, de le restaurer et d’y intégrer de nouveaux usages. Parmi les entreprises spécialistes des métiers d’art œuvrant sur le chantier de restauration, on distingue :

Les ateliers Mathieu, lustres, Lubéron
. Alexandre Phelippeau, tapisseries, Paris
. Leyla Ahi, textiles, Paris
. Declercq, passementerie, Paris
. Atelier Mériguet-Carrère, peintures, Paris
. Joseph Achkar et Michel Charrière, décorateurs « Les ambassadeurs du XVIIIe », Paris
. Les SISMO, design mobilier « Des Créateurs au cœur des enjeux contemporains », Paris
. Chantal Sanier, « L’empreinte olfactive de l’Hôtel de la Marine », Paris.

  • Des appartements reconstitués 

Grâce à une politique de dépôts et de prêts ambitieuse, conduite avec le concours d’institutions prestigieuses, de nombreux meubles et objets d’origine ont pu retrouver leur place dans ces appartements.

Ainsi a-t-il été possible de procéder à un remeublement au plus près de l’état documenté par les inventaires anciens. Une attention particulière a été portée aux textiles. Le CMN a mené une campagne active de recherche de tissus anciens pour les rideaux et les garnitures des meubles. L’éclairage a été entièrement repensé et l’accent mis sur les éclairages indirects.

Des objets du quotidien ont également été mis en place afin de rendre aux appartements du Garde-Meuble leur aspect habité.

Lieu de réception et lieu de vie familiale, ces appartements sont un témoignage exceptionnel de l’excellence de l’architecture et du décor au xviii e siècle au cœur de Paris. C’est cette préciosité et cette rareté que le projet conduit par le Centre des monuments nationaux s’attache à évoquer.

L’Hôtel de la Marine est un lieu extrêmement riche tant d’un point de vue historique que d’un point de vue artistique.

Il conserve et présente maintenant aux visiteurs d’importants objets et décors d’époque : boiseries, peintures, tissus, lustres, papiers peints, miroirs, objets et meubles qui enrichiront la découverte des appartements des intendants restitués.

Ce voyage historique dans l’excellence des arts décoratifs est possible après un travail rigoureux d’identification de recherche et de localisation des meubles et des objets d’origine mené par le Centre des monuments nationaux, et grâce à la généreuse collaboration d’importants partenaires publics.

Parmi eux, le Mobilier national, le musée du Louvre, le musée des Arts décoratifs, le musée national du château de Versailles, le ministère des Armées et la Manufacture de Sèvres, ont réalisé de nombreux dépôts.

La scénographie et le mobilier ponctuent le parcours et accompagnent les visiteurs dans leur découverte du monument. Le parti retenu est celui d’objets contemporains qui évoquent l’apparat intrinsèquement lié à ce lieu chargé d’histoire. Dans la cour d’honneur, la scénographie met en valeur l’architecture du bâtiment.

Pour faire scintiller le sol de cette cour ouverte sur la ville, un tapis de lumière constitué de faisceaux d’éclairage à LED insérés dans le pavage invite ainsi les visiteurs à y passer un moment. 

  • Un dispositif de médiation immersif et innovant : le « Confident »

Le « Confident », un casque connecté interagissant avec la médiation des salles, proposera de nombreux contenus et constitue le fil rouge numérique de la visite.

Proposition du groupement Moatti-Rivière, et conçu spécifiquement pour l’Hôtel de la Marine par RSF, ce dispositif unique et immersif en son binaural a été produit en partenariat avec le Studio Radio France, sur la base de scenarii conçus par Didier Laval (Culture Instable), Anne Carles et Karine Chaunac (Arc-en-scène).

Il permet de redonner vie aux espaces et aux personnages qui ont fait l’histoire de l’Hôtel de la Marine.

Au fil de leur découverte du monument, les visiteurs peuvent se laisser guider par les voix des personnages, les contenus sonores se déclenchant automatiquement de pièce en pièce.

Selon leurs centres d’intérêt, les visiteurs peuvent choisir entre différents types de visite tant pour le « Grand tour » que pour le circuit « Salons et loggia ».

Le parcours « Grand tour » pourra être découvert au travers de la visite sonore « siècle des Lumières » pour une plongée dans l’atmosphère de l’Hôtel de la Marine au XVIIIe siècle, mais aussi « voyage dans le temps » pour traverser les époques et revivre les événements majeurs qui marquèrent le monument au cours de plus de 200 ans d’histoire.

Enfin, il sera possible de parcourir les espaces du « Grand tour » avec la visite sonore à destination des familles, qui permet aux parents et à leurs enfants d’interagir ensemble au fil des découvertes. Le circuit « Salons et loggia » pourra également être visité en famille sous cette forme, ou de manière plus classique, toujours dans le cadre d’une visite sonore.

  • Visite en son binaural

Ce casque connecté et véritable compagnon de visite, recourt à une technologie, le son binaural, permettant de redonner vie aux espaces et aux personnages qui ont fait l’histoire du lieu.

Il propose une expérience de médiation immersive et novatrice, une véritable plongée au cœur de l’histoire du monument. Avec ce casque pour seul équipement, le visiteur peut déambuler librement en se laissant guider par les voix des personnages.

Le contenu sonore se déclenche automatiquement de pièce en pièce. Pensé pour accompagner et guider naturellement le regard dans la découverte du monument, le son suit automatiquement les mouvements de la tête.

Le Confident a été conçu par le société RSF en collaboration avec Noise Makers.

Ce son binaural, appelé aussi « son 3D », est au plus proche de l’écoute naturelle et donne à entendre chaque source sonore – voix, instrument ou objet – à l’emplacement qui est le sien.

Le Confident permet d’alléger les dispositifs de médiation physiques (absence de panneaux de salle et de cartels d’œuvres) et de proposer une expérience immersive dans les appartements de l’Intendant qui sont les espaces les plus intimes de l’Hôtel de la Marine.

Les visiteurs sont donc conviés à un voyage dans le temps, se trouvant pour ainsi dire transportés dans un riche appartement du siècle des Lumières.

Dans les salons de réception, le Confident diffuse le son des dispositifs de médiation numériques fixes. Il offre également des introductions et des compléments d’information dissociés de ces dispositifs.

  • Un partenariat avec Radio France

Pour la réalisation de cet outil de médiation innovant, le CMN et Radio France se sont associés afin d’élaborer les contenus sonores de visite.

Le Studio Radio France a ainsi produit avec le CMN, en son binaural, des visites guidées du monument en s’appuyant sur des comédiens talentueux.

Les parcours sonores ont été réalisés sur la base de scenarii conçus par Didier Laval (Culture Instable), Anne Carles et Karine Chaunac (Arc-en-scène). Ce partenariat marque une avancée notable des synergies entre institutions afin de développer, dans la découverte du patrimoine, les usages de l’écoute et de l’innovation sonore.

  • D’autres dispositifs numériques fixes 

Dans la salle à manger d’honneur, les salons d’apparat et le bureau du chef d’état-major, des dispositifs de médiation numériques (connectés au confident mobile) permettant à chacun d’approfondir ses connaissances historiques sont insérés dans un mobilier contemporain qui entre en résonance avec le mobilier ancien et la lustrerie.

Dans la salle à manger d’honneur: 

– l’Hôtel de la Marine à la loupe propose une coupe animée du bâtiment nous plonge dans le quotidien du bâtiment au temps du Garde-Meuble;


– la table de l’urbanisme offre un film pour tout comprendre des transformations urbaines et architecturales de la place de la Concorde;


– la galerie des portraits donne la parole à des personnages emblématiques liés à l’histoire du monument.

Dans les salons d’apparat le salon d’honneur et le salon des amiraux: des « miroirs dansants » rotatifs redonnant vie aux bals du XIXe siècle et aux événements dont la place de la Concorde a été le théâtre.

Dans le salon d’honneur et le salon des amiraux, des « miroirs dansants » rotatifs redonnent vie aux galeries du Garde-Meuble, aux bals du XIXe siècle et aux événements dont la place de la Concorde, ancienne place Louis XV, a été le théâtre. 

Dans le bureau du chef d’état-major: « la table des marins » retrace les itinéraires de dix marins français remarquables. Cet outil numérique permet de se plonger dans les itinéraires de dix marins français remarquables du xvii e au xxe siècle. Le visiteur est invité à revivre voyages d’exploration, découvertes scientifiques, batailles navales…

L’ensemble de ces dispositifs sont proposés dans le cadre du respect des consignes sanitaires.

  • Une mise en scène olfactive

Une mise en scène olfactive renforce l’ambition immersive du parcours de visite. Grâce à un travail historique rigoureux, il s’agit de raviver la prégnance du parfum dans les intérieurs de la seconde moitié du XVIIIe siècle.

Deux dispositifs permettent la diffusion de fragrances exclusivement conçues pour l’Hôtel de la Marine : l’un dans la chambre des bains de Monsieur, l’autre dans la chambre de Madame. L’authenticité de ces fragrances reposent sur une exigence portée par Chantal Sanier : conception des formules à partir de matières naturelles, maîtrise des procédés en vogue au xviiie siècle et fabrication selon les règles de l’art.

  • Une médiation accessible à tous

Afin de favoriser la compréhension de l’Hôtel de la Marine et de son histoire par le plus grand nombre, la plupart des dispositifs de médiation sont traduits en huit langues (allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien, japonais, russe).

L’entrée du monument est gratuite et prioritaire pour toute personne en situation de handicap, sur présentation d’un justificatif, et pour un accompagnant.

Un guichet et un distributeur automatique adaptés à tous les visiteurs sont disponibles dans l’espace billetterie situé dans la cour de l’Intendant.

Services spécifiques en faveur de l’accessibilité: 

. visiteurs à mobilité réduite : les parcours de visite sont adaptés aux personnes se déplaçant en fauteuil (des fauteuils de prêt sont disponibles sur place).
. visiteurs non-voyants ou malvoyants : conformément à la législation, les chiens guides sont autorisés dans le monument. Le parcours de visite est disponible en audiodescription en langue française.
. visiteurs sourds ou malentendants : une web-application gratuite proposera un parcours de visite en langue des signes française (LSF) sous-titrée. Des tablettes de prêt sont disponibles auprès de la billetterie. Le monument dispose d’une couverture Wi-Fi intégrale.

L’Hôtel de la Marine bénéficie, comme tous les monuments du réseau, des actions mises en place par le CMN pour favoriser l’accès à la culture des publics du champ social.

  • Les entreprises impliquées dans la scénographie et la médiation

À la suite de l’appel d’offres publié en novembre 2016, l’agence Moatti-Rivière, accompagnée d’ILLUSIO (scénographie digitale), de LOCOMOTION (signalétique et graphisme), de 8’18 (éclairage), de SISMO (design mobilier), de VTIC (multimédia), a été retenue pour concevoir la scénographie de l’Hôtel de la Marine. D’autres entreprises les ont accompagné pour certains des dispositifs.

>> Maîtrise d’œuvre scénographie et contenus de médiation

. Moatti-Rivière : scénographie, aménagement, design, dispositifs de médiation et conception des contenus audiovisuels et multimédias, conception du confident

. Illusio : conception des dispositifs de médiation numérique et des contenus audiovisuels et multimédias, conception du confident

. Vtic : bureau d’études réseaux, conception du confident

. Locomotion : signalétique et graphisme

avec Agent M : graphisme

8’18 : concepteur lumière

Sismo : mobilier, design, design confident.

>> Parcours sonores

Réalisation des parcours sonores : Studio Radio France

Casque binaural :  RSF en collaboration avec Noise Makers

Ecriture des scénarios : Didier Laval (Culture Instable) et Arc-en-Scène

>> Dispositifs des salons et de la salle à manger (Miroirs dansants, Hotel de la Marine à la loupe, Table de l’urbanisme, Galerie des portraits)

Production et réalisation audiovisuelle : Mikros MPC

Production sonore : Studio Radio France

Agencement : Art Concept Service

Équipements multimédia : Videlio

Ecriture des scénarios : Didier Laval (Culture Instable)

  • Table des marins

Production et réalisation des contenus multimédias et sonores : Opixido

Agencement : Matières à penser

Équipements multimédia : ETC Audiovisuel

  • Les galeries d’exposition de la Collection Al Thani

A partir de l’automne 2021, l’ancienne galerie des tapisseries du Garde-Meuble et la salle anciennement affectée au centre opérationnel de la Marine, représentant un espace d’environ 400 m2, seront occupées par les galeries d’exposition de la Al Thani Collection.

Parmi les collections privées les plus prestigieuses au monde, la Collection Al Thani comprend un éventail exceptionnel d’œuvres d’art couvrant une longue période de l’Antiquité à nos jours.

Encyclopédique par sa portée et représentante d’une riche diversité de cultures et de civilisations, la Collection célèbre la créativité et le pouvoir universel de l’art à travers les âges. La Collection est présentée par la Al Thani Collection Foundation, une organisation à but non lucratif dont la mission principale est de favoriser et de promouvoir l’art et la culture. Elle accompagne des initiatives artistiques en apportant son soutien à des projets muséaux, à la réalisation d’expositions et de publications scientifiques qui mettent à l’honneur la richesse et la diversité des cultures.

Les galeries d’exposition de la Collection à l’Hôtel de la Marine sont nées d’un accord entre le Centre des monuments nationaux et la Al Thani Collection Foundation. L’Hôtel de la Marine accueillera les œuvres de la Collection au cours des 20 prochaines années, parallèlement à un programme d’expositions temporaires thématiques.

Les œuvres de la Collection Al Thani ont auparavant été présentées lors d’expositions temporaires dans de grandes institutions internationales, dont le Metropolitan Museum of Art de New York, le Victoria and Albert Museum de Londres, le musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg et le Musée national de Tokyo.

Les galeries d’exposition de l’Hôtel de la Marine seront accessibles dans le cadre du grand tour, mais aussi indépendamment grâce à une entrée spécifique.

Exposition inaugurale : Trésors de la Collection Al Thani

L’exposition inaugurale, qui débutera à l’automne 2021, mettra en lumière une riche diversité d’œuvres représentant de nombreuses civilisations et couvrant une période de plus de 5000 ans. Célébrant la force unificatrice de l’art à travers les cultures, l’exposition réunit des pièces maîtresses telles que la tête d’une figure royale d’Egypte ancienne sculptée dans du jaspe rouge (1475-1292 av. J.-C.), une sculpture chinoise en bronze d’un ours assis provenant de la dynastie Han (206 av. J.-C. – 25 apr. J.-C.), un pendentif en bois Maya (200-600 apr. J.-C.) ou encore la coupe de jade de l’empereur moghol Jahângîr (1569-1627).

  • Un lieu de vie

Une programmation événementielle sera élaborée pour satisfaire tous les types de publics (familles, amateurs de découvertes, passionnés d’architecture, gourmets, etc.).

Une offre pédagogique sera également développée après l’ouverture du monument. Un nouveau lieu de vie au cœur du quartier Concorde L’Hôtel de la Marine ne sera pas seulement un lieu de visite.

Outre les espaces patrimoniaux accessibles grâce à l’achat d’un billet, la cour d’honneur du bâtiment sera ouverte à tous sans droit d’entrée. Parisiens, habitants du quartier et touristes pourront traverser la cour, ouverte sur la rue Royale et sur la place de la Concorde, y flâner et y découvrir le monument restauré.

Les Parisiens et les piétons du monde entier sont ainsi invités à se réapproprier pleinement la place de la Concorde et son monument emblématique de l’art de vivre à la française.

  • Une librairie-boutique à l’offre variée

La librairie-boutique fait écho à l’histoire du monument, palais des Lumières où l’intendant du Garde-Meuble et son épouse recevaient dans leurs appartements les intellectuels de la capitale française et d’ailleurs.

Le mariage entre le XVIIIe et le XXIe siècle, véritable parti pris de la restauration du monument, se traduit dans l’offre de la librairie-boutique.

Une plongée dans le siècle des Lumières est proposée à travers de nombreux ouvrages et objets évoquant l’époque d’édification du monument : philosophie, littérature, mode et bijoux, gastronomie, arts de la table ou encore jeux et musique, autant de thèmes à découvrir dans ce lieu unique au cœur de Paris.

  • Les étages supérieurs consacrés au coworking

Situés aux 2e et 3e étages, les bureaux à caractère patrimonial de l’Hôtel de la Marine ont été restaurés avec soin. Dans leurs décors historiques, ils conjuguent leur passé prestigieux avec des aménagements modernes performants pour les adapter à leur nouvel usage.

Les bureaux des trois niveaux sont aussi largement modulables; lumineux et aérés, ils se prêtent bien à l’aménagement d’espaces partagés confortables. Par convention d’occupation conclue avec le Centre des monuments nationaux le 14 février 2020, la société de coworking Morning est devenue affectataire des 2e, 3e et 4e étages de l’Hôtel de la Marine.

S’inscrivant dans le projet d’ouverture du monument, Morning proposera 6 076 m2 en location à des entreprises en recherche d’espaces de travail. La société gérera ces espaces pour une période de quatorze ans renouvelable une fois pour dix ans.

  • Un lieu de dégustation et de gastronomie

Deux espaces de restauration – dans le cadre d’une concession attribuée à Moma Group – vont ouvrir en juin 2021.

. Au sud, Le Café Lapérouse – lieu de vie dédié aux plaisirs de la table et aux palais les plus fins ouvre dès le 12 juin 2021.

À la fois café, cave à vin, chocolatier et glacier, l’écrin sera décoré par Cordelia de Castellane – ambassadrice de l’Art de Vivre à la française – qui y envisage les intérieurs avec respect patromonial, bon goût et audace.

. Le restaurant est situé au nord de la cour d’honneur. Sa carte est confiée au chef Jean-François Piège et l’aménagement à l’agence Dorothée Delaye.

L’adresse fleurera bon le retour de la criée, les agrumes et le parfum de la méditerranée, dans une assiette ensoleillée où le chic s’envisage en toute simplicité.

Moma Group assure la maîtrise d’œuvre des aménagements avec le souci de créer des atmosphères en harmonie avec la scénographie générale du monument.

Avec une offre de restauration variée et de qualité, l’Hôtel de la Marine a vocation à devenir un lieu de vie et de plaisir pour des escapades culturelles en semaine ou le week-end. Il s’inscrira d’ailleurs dans l’itinéraire de la gastronomie conçu par la Région Île-de-France.

  • Un modèle économique innovant

Le CMN a élaboré un projet qui permet de faire revivre la magnificence de l’Hôtel de la Marine en pesant de manière très limitée sur les finances publiques.

Les subventions ont en effet représenté 10 millions d’euros sur un montant total d’opérations de 130 millions d’euros prévisionnels.

L’essentiel de ce montant provient d’un emprunt assis sur les recettes d’exploitation du monument. Ces recettes seront liées bien sûr à la fréquentation des espaces ouverts au public (billetterie, vente de livres et produits dérivés en boutique, redevances issues des différentes concessions du site), mais surtout de la location des espaces professionnels par Morning.

Le produit de cette location permet à lui seul de rembourser l’emprunt de 80 millions d’euros, capital comme intérêts, contracté par le CMN avec l’accord du Gouvernement.

Les anciens bureaux de la Marine situés aux 2e, 3e et 4e étages conservent donc un usage professionnel et sont proposés à la location, la Fédération Internationale de Football est l’un des locataires afin de contribuer à l’équilibre financier de l’exploitation. La convention d’occupation avec la société Morning, preneur unique pour les trois niveaux, a été signée le 14 février 2020 pour une durée de quatorze ans.

Budget global prévisionnel 130 M€, dont :

80 M € financés par emprunt bancaire
10 M € de participation exceptionnelle de l’État
20 M € de mécénat et autre ressources
20 M € de redevances publicitaires

Fréquentation attendue :
700 000 visiteurs par an dont 100 000 pour la galerie d’exposition. Le monument atteindra son autofinancement en exploitation dès l’année 2022

SOURCES: Hôtel de la Marine (DP)

PHOTOS: Hôtel de la Marine (CMN), ©Moatti-Riviere, Sinapses Conseils

Date de première publication: 11/06/2021

L’Hôtel de la Marine / le Centre des Monuments Nationaux et Opixido sont membres du CLIC France

Partager :

Laisser un commentaire