Le Metropolitan Museum of Art de New York et la Semitour signent un accord pour la “restitution numérique” de 2 statues médiévales

Partager :
Temps de lecture : 3 min

Un accord unique entre le Metropolitan Museum of Art de New York et la société française Semitour, connue pour ses fac-similés et reproductions d’art, comme ceux de Lascaux IV, a été signé mercredi 15 février 2023 au MET Museum de New York. L’accord porte sur la reproduction de deux joyaux de l’art de la Renaissance française provenant du château de Biron, exposés depuis 1908 au prestigieux Metropolitan Museum of Art de New York.

Dans le cadre de la restauration du Château de Biron, Semitour a souhaité disposer de reproductions des sculptures originales afin qu’elles puissent à nouveau être exposées dans leur demeure d’origine. La filiale de Semitour, L’Atelier des Fac-similés Périgord, a proposé une solution technologique innovante et sécurisée.

Les deux statues du XVIe siècle sont “La Piéta avec les donateurs” et “la mise au Tombeau du Christ”.

L’équipe de la Semitour, des Ateliers du Périgord et du Met Museum devant “La Pieta”.

En 1907, les deux statues furent acheté par John Pierpont Morgan, l’un des hommes les plus riches du monde et président à l’époque du Metropolitan Museum. Le généreux collectionneur les  Ca au musée qui les conserve depuis plus de 100 ans.

Les 2 statues resteront visibles au Département d’Art Médiéval du MET dans la Galerie 306. Mais des moulages ou reproductions seront “restitués” et installés dans la remarquable chapelle à deux étages du Château de Biron où ils étaient hébergés de 1515 à 1907.

Dans les années 1950, la Dordogne et le château de Biron avaient négocié pendant quatre ans avec le Met dans un vain effort pour récupérer les statues. En 2018, les responsables périgourdins ont relancé les discussions avec le Met. Quatre ans plus tard, des tests technologiques sont entrepris, avant la signature de l’accord le 15 février 2023, à New York.

“Ce type d’accord inhabituel garantit que les œuvres d’art peuvent exister dans deux endroits, même si notre musée semble être l’endroit le plus sûr pour conserver les sculptures pour leur préservation à long terme”, a déclaré C. Griffith Mann, conservateur d’art médiéval au Met.

  • “Restitution” numérique

En utilisant des scanners 3D pour créer des jumeaux numériques des sculptures, les artisans pourront créer des répliques sans avoir à déplacer ou à perturber les originaux monumentaux.

“En réalisant un moulage numérique, nous pouvons utiliser des techniques non invasives pour produire des copies identiques. 90 % du travail artistique consistera à reproduire des signes d’usure, comme la patine des originaux en marbre vieillissant – bien que les deux statues soient considérées comme exceptionnellement bien conservées. Quand vous verrez ces fac-similés de Biron, vous ressentirez sûrement la même émotion que si vous étiez devant les originaux” a expliqué Francis Rigenbach, directeur de l’atelier périgourdin, à l’origine des répliques de la grotte de Lascaux.

Les répliques, qui seront présentées à leur emplacement d’origine dans la chapelle Biron, coûteront environ 350 000 euros a précisé Francis Rigenbach.

L’installation des 2 répliques au Château de Biron est prévue avant la fin de l’année 2023.

A propos de SEMITOUR

Créée en 1998, Semitour s’est vu confier par le Conseil Départemental de la Dordogne les grands sites culturels et de loisirs du Périgord/Dordogne. www.semitour.com

A propos du Château de Biron 

Siège d’une des quatre Baronnies du Périgord, le Château de Biron occupe une position stratégique aux confins du Périgord et de l’Agenais, non loin de la ville fortifiée de Monpazier. Son histoire est liée à celle d’une famille – les Gontaut-Biron – qui fut baronnie dès le Moyen Âge (XIe siècle) pendant huit siècles jusqu’à ce qu’en 1938 le marquis de Biron tombe en ruine et soit contraint de vendre son château. Endommagé et reconstruit à plusieurs reprises au fil des siècles, le château appartient depuis 1978 au département de la Dordogne, qui l’a déclaré monument historique. Le Château est ouvert à la visite sous la supervision de la société Semitour. www.chateau-biron.fr

SOURCES: Semitour, Château de Biron

PHOTOS: Semitour, Met Museum

PHOTO du carrousel: la mise au tombeau du Christ. Photo: Guss Powell / Met Museum

Date de première publication: 17/02/2023

Semitour est membre du CLIC

rnci 24 replay

Laisser un commentaire