Covid-19 / Tour de France des initiatives musées & monuments dans un contexte de confinement (07/05/2020)

Marseille, Chambord, Nice, Nouméa, Alfortville, Colmar, Epinal, Montsereau, Nantes, Chantilly, Quimper, Saint Dié des Vosges, Brest, Caen, La Richardais,Tours, Pont-Aven, Pantin, Fromelles, Le Mans, Nîmes, Lille, Verdun, Marseille, Aix, Metz, Toulouse, Hauts de Seine, Caen, Lens, Alésia, Rouen, Grenoble, Nogent-sur-Seine, Le Bourget, Paris, Bordeaux, Valence, Lyon, Besançon, Tahiti, Saint Etienne, Nîmes …. dans toute la France, les musées et monuments ont peu à peu fermé leurs portes. Mais dans ce contexte de confinement, l’heure est plus que jamais au « hors les murs » et à la culture chez soi, par la valorisation et la diffusion des ressources numériques. Ces institutions rivalisent également d’imagination sur les réseaux sociaux. Hashtag spécifique, coloriages, énigmes, film en streaming, visite virtuelle d’exposition annulée, oeuvre qui fait du bien, blog du jardinier, ateliers pratiques, jeu sur twitter, podcast jeunesse, une oeuvre par jour, informations sur le covid … inspirez-vous de ces idées originales ! 

Les institutions couvertes: Les Abattoirs, Aquarium du Palais de la Porte Dorée, Arc de Triomphe Paris, Cathédrale Notre Dame de Paris, Centre d’art contemporain – La Traverse, Centre Pompidou, Centre Pompidou Metz, Château de l’Empéri, Château de Montsoreau, Cinémathèque Française, Cité de l’espace, CMN, CNAP, Couvent des Jacobins, Domaine de Chambord, Domaine de Chantilly, Fondation Cartier, Fondation Le Corbusier, Fondation Custodia, Fondation et Institut Giacometti, Forum des Images, FRAC Provence-Alpes-Côte D’Azur, galerie Lympia, INHA, INRAP, Jardin des Plantes, Louvre Lens, MAC Lyon, MAD, Magasins Généraux, maison de la Poésie, maison Européenne de la photographie, maison de Victor Hugo, mémorial de la Paix, mémorial de la Shoah, mémorial de Verdun, MNHN, Mucem, musée de l’Armée, musée d’art ancien et contemporain Epinal, musée d’Art moderne de Paris, musée d’art et d’histoire du Judaïsme, musée d’Arts de Nantes, musée des Arts et Métiers, musée de la bataille de Fromelles, musée des Beaux-Arts de Brest, musée des Beaux-Arts de Caen, musée des Beaux-Arts de Quimper, musée des Beaux-Arts de Tours, musée des Beaux-Arts de Lyon, musée Camille Claudel, musée de Cluny Paris, musée des Confluences, musée Granet, musée de Grenoble, Musée Guimet Paris, musée de l’image, musée Jacquemart André, musée du Louvre, musée Manoli, musée de la Marine, musée des Moulages, musée de Normandie, musée de Nouvelle Calédonie, musée d’Orsay, Musée Pierre Noël, musée des Plans-Reliefs, musée de Pont-Aven, musée du Quai Branly, musée Rodin, musée de la Romanité, musée Saint Raymond, Musée des Tissus Lyon, musée Unterlinden, musée de Valence, musées du Mans, Museoparc Alesia, Palais de la Découverte, Palais de la Porte Dorée, Paris Musées, PBA Lille, RMN-GP, Universcience.

Ce Tour de France est progressivement enrichi par vos idées et suggestions: redaction@club-innovation-culture.fr.

Photo carousel: capture d’écran de la « visite à domicile » du Domaine de Chantilly.

  • Les nouveaux podcasts de Paris Musées 

Paris Musées profite du confinement pour lancer de nouveaux contenus sonores en Podcast. Ce sont les premiers podcast de Paris Musées, d’autres suivront !

. Une série sur la future exposition Biard

À l’occasion de l’exposition consacrée au peintre François-Auguste Biard qui aura lieu à la réouverture de la Maison de Victor Hugo en novembre prochain, Vincent Gille, commissaire de l’exposition, présente l’histoire de cet artiste injustement méconnu. À travers plusieurs concepts-clés présentés sous la forme d’un abécédaire, ce podcast permet de redécouvrir sa vie et son travail.

Chaque mercredi sur la chaîne soundcloud de Paris Musées.

. Les « incontournables » du Musée d’Art Moderne de Paris

Cette série propose de voyager au cœur des œuvres emblématiques de la collection du Musée d’Art Moderne de Paris, grâce aux récits imaginés par l’écrivain et conteuse aveugle Claire Bartoli.

Les 3 premiers titres, « La Fée électricité » de Dufy, « La Danse » de Matisse et « Murs de peintures » de Buren, sont à écouter ici.

(Source: Paris Musées, 06/05/2020)

  • Le mémorial de Verdun met en ligne une visite virtuelle, en partie payante

En raison de la crise sanitaire mondiale, le Mémorial de Verdun a fermé ses portes le 15 mars 2020, comme tous les établissements culturels et touristiques français pour une durée encore indéterminée… Dans ce contexte, le Mémorial de Verdun a décidé de se déplacer au domicile du public.

A partir du 6 mai 2020, une visite virtuelle (en partie payante) permet de découvrir l’histoire de ce haut lieu d’histoire et de mémoire et la richesse de ses collections depuis un écran.

(Lire l’article du Clic France: Covid-19 / Le mémorial de Verdun met en ligne une nouvelle visite virtuelle, en partie payante)

(Mémorial de Verdun, 05/05/2020)

  • Le Domaine de Chambord lance un conte pour enfant en vidéo

En pleine période de confinement, le Domaine de Chambord finalise son projet de lecture d’un conte pour enfant inspiré de l’histoire de Chambord.

Richement illustré et suivi d’un court documentaire, « il vous fera rêver et vous évader ». « Jehan, un petit garçon de 8 ans, vit dans une ferme du parc de Chambord en 1745. Solitaire, il passe de longues heures en forêt aux pieds d’un grand chêne dont il a fait son refuge. Mais un jour, il découvre une mystérieuse marque sur le tronc de son arbre : une fleur de lys traversée par deux ancres de marine. Qui a bien pu laisser cette empreinte ? »

Le conte a été écrit « il y a quelques temps » par Virginie Berdal, chargée de recherches à la Direction du patrimoine et de la programmation culturelle. Une partie des illustrations a été livrée en urgence par le graphiste et illustrateur, l’enregistrement voix par son auteur a été réalisé « dans un salon, sur un téléphone, avec les enfants dans la pièce d’à côté » et le montage vidéo a été créé par un jeune étudiant, apprenti motion designer.

Ce défi a été relevé avec succès, en ce temps de #confinement et ce projet ambitionne de « partager un peu de douceur et de contribuer à faire vivre la #CultureChezNous ».

Le conte « Jehan et le grand chêne » est disponible sur les réseaux sociaux et sur la chaîne Youtube du Domaine de Chambord.

Un conte édité par le Domaine national de Chambord. Écrit et lu par Virginie BERDAL. Illustré par David Barrault. Montage vidéo : Victor Hemery. Communication : Cécilie de Saint-Venant, Alexandre Leboutet.

(Source: Domaine de Chambord, 04/05/2020)

  • Le concert du DJ Bob Sinclar sur l’Arc de Triomphe reporté

Le lundi 4 mai, Bob Sinclar, l’un des DJ français les plus célèbres au monde, devait mixer en direct depuis le toit de l’Arc de Triomphe, mais sans public. Le concert était censé débuter à 20h02, juste après l’hommage aux soignants et être retransmis sur les réseaux sociaux du Cercle Music.

Mais, le dimanche 3 mai à 16.00, la société (qui produit et retransmet en direct des concerts de musique électronique depuis des lieux inédits et insolites, notamment culturels) a annoncé le report de l’événement après le confinement, car « certaines personnes avait mal compris que ce DJ set se produisait sans public et uniquement en ligne ». « Nous avons donc décidé, d’un commun accord avec l’artiste, le Centre des monuments nationaux, les autorités, et les associations de reporter cette performance caritative à une date ultérieure » explique le Cercle sur son compte facebook.

Image may contain: sky, text and outdoor

L’auteur des tubes « Love Generation » et « World Hold On » propose déjà tous les jours à 14.00, depuis le début du confinement des mixes sur ses comptes Instagram et Facebook. Mais avec ce concert unique, le DJ parrainait le lancement d’une campagne de collecte www.music-against-covid.org, au profit de 3 associations: la Fondation de France, Médecins sans frontières et le fond de soutien à la réanimation One-O-One.

Dans un autre registre, le Centre des Monuments Nationaux a annoncé le report de l’installation de Christo, l’emballage de l’Art de Triomphe à 2021. 

(Source: Cercle Music, Bob Sinclar)

  • Le Musée de Cluny lance son « imagier » 

« C’est par le jeu et les loisirs créatifs que le musée national du Moyen Âge souhaite maintenir un lien complice avec ses publics en proposant de nouvelles ressources ». 

Après la mise en ligne de patrons de broderie et de feuilles de coloriage à imprimer, le musée a annoncé le 29 avril 2020 le lancement d’un nouveau module de coloriage en ligne, «L’atelier de l’imagier », développé par Laurent Gontier.

L’utilisateur peut choisir parmi 15 œuvres du musée, adapter la couleur, la taille du pinceau mais aussi le type de coloration (lavis ou gouache ?) et la texture du papier. Et le jeu démarre !

imagier.musee-moyenage.fr/

Adam, l’assistant conversationnel du musée lancé avec Ask Mona, accompagne également le visiteur confiné dans une découverte virtuelle des collections. Accessible depuis le site internet du musée ou sur
Messenger®, ce robot propose de tester vos connaissances sur le Moyen Âge grâce à un quiz sur les clichés ou idées reçues qui circulent encore sur cette période.

Le public peut toujours également découvrir les collections par le jeu mis en ligne à l’automne 2019.

Sur les réseaux sociaux, le musée propose tout au long de la semaine des jeux, des évasions virtuelles et des clins d’œil à ce qui fait le quotidien de cette période particulière.

La semaine du 4 mai, le musée propose la suite des coups de cœur des équipes du musée sur Instagram et sur Facebook et quelques conseils pour bien vivre le déconfinement sur Twitter. En story Instagram, le musée propose de découvrir ses collections grâce à des devinettes qui dévoilent progressivement une œuvre.

(Source: Musée de Cluny, 29/04/2020)
  • De nouvelles vidéos pour le MAD

Le Musée Nissim de Camondo (le second lieu géré par le Musée des Arts Décoratifs MAD de Paris) a été choisi pour étrenner la nouvelle série vidéo en anglais, produite par le Google Arts & Culture, « Art for Two ». Dans un des 3 épisodes publiés sur Youtube le 24 avril 2020, le directeur du musée, Olivier Gabet et l’influenceur Christopher Michaut, alias @Mr.Bacchus, « conversent dans les salles (presque) vides du Musée et en révèlent ses petits secret ».

. Par ailleurs, depuis le 27 avril, le MAD propose une nouvelle série vidéo « mon objet préféré », à découvrir chaque semaine sur ses réseaux sociaux et sur son site Internet objetprefere.

« Bijoux, vases, meubles, robes, accessoires, affiches… Nos musées regorgent de trésors. En ces temps de confinement, nous avons demandé à toutes nos équipes de choisir dans les collections leur œuvre préférée et de la raconter en quelques mots. Le résultat ? Des petites vidéos dynamiques et mystérieuses » explique le MAD.

(Source: MAD, 30/04/2020)

  • Institut du Monde Arabe / comment fabriquer et décorer son masque alternatif inspiré de l’art du monde arabe ?

Le 29 avril 2020, le compte Youtube de l’Institut du Monde Arabe a publié un tutoriel vidéo dans lequel Carla Guédy, conférencière pour l’Institut du monde arabe, explique étape par étape comment fabriquer un masque grand public « avec ce que vous avez chez vous, et le personnaliser en prenant comme modèle les magnifiques textiles conservés au musée de l’Institut du monde arabe ».

(Source: IMA, 29/04/2020)

  • Fondation Cartier / Diffusion du film « nous les arbres »

Depuis le 27 avril 2020, la Fondation Cartier pour l’art contemporain diffuse pour la première fois, sur sa chaine Youtube, le film réalisé à l’occasion de l’exposition « Nous les Arbres » (2019).

« Mon Arbre », réalisé par Raymond Depardon et Claudine Nougaret, en 2019, « donne la parole à celles et ceux qui vivent auprès des arbres, les côtoient, les chérissent, les observent, plaident pour eux, les soignent, les admirent ou qui sont aussi un peu fatigués de vivre à leur côté ».

« Mon Arbre », 2019 Filmé sur pellicule Kodak 7203, son multicanal 15 min

(Fondation Cartier, 27/04/2020) 

  • Les Magasins Généraux racontent leur histoire sur Instagram
« Peut-être avez-vous déjà visité les Magasins généraux ou du moins aperçu cet imposant édifice, mais connaissez-vous son histoire ? ».  Depuis le 27 avril et pendant une semaine, cet espace dédié à la culture donne rendez-vous sur son compte Instagram pour « découvrir le récit de ce lieu qui a marqué l’histoire industrielle et culturelle de Pantin et du Grand Paris« .

(Source: Magasins Généraux, BETC, 27/04/2020)

  • Fondation Cartier: immersion dans les sons de l’Amazonie 

« Afin de nous accompagner dans cette période de confinement, et après la mise en ligne récente d’extraits de ses paysages sonores sur nos plateformes numériques, Bernie Krause a souhaité offrir au public de la Fondation Cartier une immersion sonore exceptionnelle de 60 minutes en Amazonie ».

Ainsi, en écho à l’exposition Claudia Andujar, La Lutte Yanomami (actuellement fermée au public), la Fondation propose  propose de transporter ses visiteurs confinés au cœur de la forêt, « dans un habitat naturel proche des territoires où vivent les Yanomami, au sein desquels l’attention aiguë aux sons naturels, notamment d’origine animale, est une composante essentielle du mode de vie Yanomami ».

Ce paysage sonore et sa biophonie enregistrés en 1990 ne peuvent plus aujourd’hui être entendus, car cet habitat naturel a depuis lors été mis en péril par une exploitation forestière et minière intensive.

(Fondation Cartier: 23/04/2020)

  • Les visites du Domaine de Chantilly depuis son canapé

Depuis le 21 avril 2020, chaque mardi, Mathieu Deldicque, conservateur du patrimoine au musée Condé, et confiné à son domicile, fait découvrir des salles, une œuvre ou un pan de l’histoire du musée.

Ce rendez-vous hebdomadaire « à ne pas manquer pour devenir incollable sur l’histoire des lieux » est diffusé sur la chaîne Youtube et les réseaux sociaux du Domaine de Chantilly (Facebook, Twitter, Instagram).

Premier épisode consacré aux appartements privés de la duchesse d’Aumale sur la chaine Youtube:

(Source: Domaine de Chantilly, 27/07/2020)

  • Mucem – Marseille / des Tutos créatifs

En attendant la reprise de ses « Ateliers créatifs du samedi », le Mucem propose sur son site web et sa page facebook les tutos créatifs de la styliste marseillaise Lorène Bellamy.

« Inspirez-vous de l’histoire de l’habit populaire, très présent dans les collections du Mucem, et fabriquez des accessoires que vous pourrez customiser : une pochette ou une ceinture, au choix, aussi élégantes que pratiques. C’est à vous ! Suivez toutes les étapes ici ».

Lire l’article du Clic France sur les autres activités « confinement » du MucemCovid-19 / En temps de confinement, le Mucem implique son public avec des projets très participatifs)

(Mucem, 25/04/2020) 

  • Les musées de la Ville de Marseille ouvrent leur chaîne Youtube

Le 24 avril 2020, la Ville de Marseille a annoncé que ses musées avaient ouvert leur chaîne sur Youtube, pour maintenir la relation avec leurs publics confinés.

Plus de 70 séquences vidéo ont été mises en ligne depuis le 1er avril 2020. Elles permettent « une exploration artistique et culturelle à travers les époques et les styles : art contemporain, archéologie, art moderne, mode, beaux-arts, arts décoratifs, arts premiers…. Chaque musée est installé dans un écrin patrimonial, tels le musée des Beaux-Arts et le muséum d’Histoire naturelle au Palais Longchamp, le musée des Arts décoratifs, de la faïence et de la mode au Château Borély, le musée d’art moderne Cantini et le musée Grobet-Labadié dans leurs hôtels particuliers, le musée d’archéologie méditerranéenne et le MAAOA au Centre de la Vieille Charité, sans oublier le musée d’Histoire au cœur du site archéologique du Port antique de Marseille ».

La chaîne propose une présentation des 14 musées avec une description de certaines collections et des interviews. Les amateurs d’art y trouvent également des focus sur des oeuvres ou sur une période de l’histoire marseillaise, comme la peste de 1720 ou le navire romain de la Bourse.

La chaîne propose même une interview d’Erwin Wurm, confiné dans son atelier. Le Musée d’art contemporain et les autres musées de Marseille avaient présenté son travail en 2019.

Chaîne Youtube « Musées Marseille« 

(Source: Ville de Marseille, Musées de Marseille, 24/04/2020)

  • Palais de la Porte Dorée – Paris / nouvelles vidéos

Le Palais de la Porte Dorée continue de proposer de nouvelles vidéos:

. Depuis son salon, Olivier Adam, commissaire de l’exposition Baleinopolis, parle du chant des baleines

. la séquence « pendant ce temps au palais… » est consacrée à une visite des toits, avec un membre de l’équipe en charge de la sécurité du bâtiment.

(Source: Palais de la Porte Dorée, 25/04/2020)
  • De nouvelles conférences en ligne à l’institut Giacometti

La programmation #GiacomettiChezVous continue. L’Institut Giacometti propose de nouveaux rendez-vous pour continuer de découvrir l’œuvre d’Alberto Giacometti.

Fort du succès des précédentes éditions qui ont accueilli environ 200 personnes par conférence, de nouvelles éditions de « Giacometti en 60 minutes : conférence en direct » sont proposées dès le vendredi 24 avril à 17.00.

Alberto Giacometti à l’Hôtel de Rive, 1944, Genève. Photo : Eli Lotar. Archives de la Fondation Giacometti.

Après les présentations « Alberto Giacometti et l’Académie de la Grande Chaumière », « L’atelier mythique d’Alberto Giacometti », « Rodin d’après Giacometti » et « Alberto Giacometti : une vie à dessiner», la nouvelle conférence aura pour thème « #5. Alberto Giacometti, Hôtel de Rive, Genève. 1942-1945 », par Émilie Bouvard, directrice des collections de la Fondation Giacometti.

« Alberto Giacometti quitte Paris pour la Suisse le 31 décembre 1941. Rapidement, il prend une chambre dans un hôtel bon marché, l’hôtel de Rive, afin d’être plus indépendant de sa famille. … »

Emily Carr, Blunden Harbour Totem vers 1930, musée des Beaux-Arts du Canada

Une conférence sur Emily Carr en direct du Canada

Le lundi 27 avril 2020 , Johanne Lamoureux, historienne d’art, professeure d’histoire de l’art à l’université de Montréal, évoquera l’œuvre et le parcours singuliers d’Emily Carr, figure centrale du modernisme au Canada. Cette conférence sera l’occasion de revenir sur le rôle joué par Carr dans la construction de la modernité canadienne, entre son passage à Paris en 1911 et sa consécration lors de l’exposition de son œuvre à la National Gallery of Canada en 1927. Conférence en français

Le mercredi 6 mai 2020, une conférence sur Irma Stern (Afrique du Sud) en direct de Washington

Le 6 mai, l’Institut invite LaNitra Berger, historienne d’art, enseignante à la George Mason University, spécialiste de l’œuvre d’Irma Stern et de la modernité sud-africaine. Dans une conférence sur l’artiste sud-africaine Irma Stern, LaNitra Berger interrogera la place que celle-ci a occupée dans le modernisme transatlantique, tissant un lien entre Paris, l’expressionnisme allemand et la modernité sud-africaine.

Conférence en anglais. En direct : le mercredi 6 mai à 17 h

Les précédentes conférences sont disponibles en replay sur le site.

L’Institut Giacometti continue de proposer chaque semaine une activité artistique avec son tuto vidéo ainsi qu’un film à visionner librement en streaming pour une durée limitée.

(Source: Institut Giacometti, 24/04/2020)

Musée de l’Armée – Saison musicale / sessions musicales sur Facbook

Les artistes se produisent en ligne sur la page facebook de la Saison Musicale du musée de l’Armée. Alors qu’il devait se produire le jeudi 23 avril à la Saison Musicale des Invalides, le pianiste David Lively a offert un extrait de son concerto de Khatchaturian de chez lui, une oeuvre qui lui tient à coeur puisque c’est avec cette pièce qu’il a débuté sa carrière à l’âge de 14 ans… Depuis le confinement, d’autres musiciens proposent ainsi une session musicale depuis leur domicile.

Ces prestations musicales complètent les autres dispositifs proposés par le Musée de l’Armée dans le contexte du confinement. (Lire l’article du Clic France : Covid-19 / Concerts à la maison, cours en ligne, oeuvre de la semaine … le musée de l’Armée s’invite chez son public!)

(Source: Musée de l’Armée, 23/04/2020)

  • Visite virtuelle de l’exposition Jean Ranc, du Musée Fabre

Le 23 avril 2020, le Musée Fabre de Montpellier a publié sa première visite virtuelle à 360° permettant de donner accès à l’exposition Jean Ranc, ouverte avant le confinement.

L’actuelle exposition du musée Fabre, « Jean Ranc, un Montpelliérain à la cour des rois » a fermé ses portes, mais est donc désormais accessible en ligne grâce à une visite virtuelle 360°. Elle propose de découvrir la carrière de Ranc, cet artiste né à Montpellier et actif à Paris puis à Madrid, spécialisé dans l’art du portrait.

Depuis le 23 avril 2020, l’exposition est disponible en visite virtuelle, immersive et guidée, section par section. Le module interactif 360°, conçu par Extra Art, permet au visiteur de naviguer d’une section à l’autre, de percevoir le parcours de visite et la dimension des espaces et d’explorer les détails des peintures colorées ou la richesse des archives anciennes grâce à des clichés en haute définition.

Tout les contenus écrits, textes de salle et cartels, sont à la disposition du visiteur pour guider sa visite et lui apporter un maximum d’information. C’est une belle occasion pour découvrir les chefs-d’oeuvre prêtés pour cette exposition, dont les cinq portraits de la famille royale espagnole du musée du Prado à Madrid.

Au-delà du confinement, cette visite constitue une première invitation au musée pour les publics empêchés ou éloignés de la culture.

L’exposition virtuelle 360° « Jean Ranc un Montpelliérain à la cour des rois » est disponible sur ordinateur et bientôt sur les smartphones et tablettes android.

(Source: Musée Fabre, 23/04/2020)

  • Yom Hashoah en numérique avec le Mémorial de la Shoah

A l’occasion des commémorations de Yom Hashoah, le Mémorial de la Shoah propose une programmation variée, toute la semaine, sur son site internet pour des films en exclusivité et également sur Instagram pour des lectures avec des artistes.

. 21 avril : lecture d’extraits de témoignages en Instagram Live sur le compte instagram du Mémorial de la Shoah par 4 grands comédiens français, à partir de 15h:

François Berléand – Lecture de la lettre d’un Sonderkommando

Elsa Zylberstein – Lecture d’un extrait du journal de Madeleine Jacob

Michel Boujenah – Lecture d’un extrait du témoignage de Bolek Cwiling

Jean-Paul Rouve – Lecture d’un extrait du journal du ghetto de Varsovie de Hillel Seidman « Du fond de l’abîme »

Le Ciné-club du mémorial

Tout au long de la semaine, le site du Mémorial de la Shoah propose des films accessibles en ligne, La Visite de Marc Grandsard qui sera disponible tout une semaine à l’issue des commémorations de Yom Hashoah, puis Une vie nous sépare de Baptiste Antignani et Raphaëlle Gosse-Garet le 23 avril à 21h et enfin Les héritiers de Marie-Castille Mention-Schaar le 26 avril à 17h  à l’occasion de la Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la Déportation.

(Source: Mémorial de la Shoah, 20/04/2020)

  • Musée de Valence / 1 jour – 1 oeuvre – 1 chanson

Depuis le 18 avril, le musée de Valence propose sur son compte twitter et facebook une nouvelle série quotidienne très originale « 1 jour – 1 oeuvre – 1 chanson ».

Chaque jour, une oeuvre est associée par le musée à un titre musical et le plus souvent à un clip, et les abonnés sont invités à suggérer d’autres chansons.

(Source: musée de Valence, 18/04/2020) 

  • Paris Musées propose une nouvelle expo virtuelle dédiée à Notre Dame

Accessible en ligne, l’exposition virtuelle « Notre-Dame de Paris en plus de 100 œuvres » retrace l’histoire de la cathédrale et parcourt les grands événements dont elle a été le témoin, à travers une sélection de plus de 100 reproductions d’œuvres, de toutes époques.

Un an après l’incendie, Paris Musées propose ainsi de redécouvrir l’histoire de la cathédrale

Sa construction entre 1163 et 1345, ses nombreuses transformations, ses mutilations … différents plans et œuvres témoins de cette histoire tumultueuse, actuellement conservés au musée Carnavalet guident les visiteurs dans l’aventure de cette construction emblématique. Et dans la suite de son histoire tumultueuse, sous la Révolution, au 19e siècle, jusqu’à la Libération de Paris.

L’exposition virtuelle retrace donc l’histoire de la cathédrale à travers de nombreuses œuvres venant des différents musées de la Ville de Paris, le musée Carnavalet, le Petit Palais, le musée d’Art moderne de la Ville de Paris, la maison de Victor Hugo, le musée de la vie romantique ou encore le musée de la Libération de Paris.

Le visiteur virtuel peut notamment découvrir des peintures, illustrations, gravures et autres photographies de Charles Le Brun, Victor Hugo, Eugène Atget ou encore Brassaï.

Exposition en ligne.

(Source: Paris Musées, 17/04/2020)

  • « Instalive » du vendredi au Mémorial de la Shoah

Depuis le 3 avril 2020, Jacques Fredj, le directeur du Mémorial de la Shoah, retrouve chaque vendredi, à 17.00, sur le compte Instagram de l’institution, une personnalité pour un temps d’échange.

Après Serge Klarsfeld, Elsa Zylberstein et Gaël Faye, le vendredi 17 avril, le rendez-vous hebdomadaire Instagram Live reçoit 2 invités:  Frédéric Potier, délégué interministériel à la DILCRAH auteur de « La matrice de la haine », puis Iannis Roder, responsable des formations au Mémorial de la Shoah.

Les sessions Live sont disponibles en archives sur le compte instagram.

Le Mémorial de la Shoah depuis chez vous.

(Source: Mémorial de la Shoah, 17/04/2020)

  • L’exposition Soulages à Nice en VR

Peintre et graveur français, Pierre Soulages était à l’honneur à la galerie Lympia du 8 février au 19 avril 2020. Confinement oblige, l’exposition Soulages, la puissance créatrice a été fermée le 15 mars, alors qu’elle avait déjà accueillie plus de 15 000 visiteurs. Grace à une visite virtuelle à 360° proposée gratuitement en ligne, l’exposition reste ouverte au public du monde entier.

Chacun peut ainsi découvrir -seul- 72 œuvres dont 15 tableaux qui n’avaient jamais été exposés au public, 25 peintures très rarement présentées mais aussi des gravures, des bronzes des livres illustrés et une statue menhir chère à l’artiste, pièce archéologique quittant pour la première fois les salles du musée Fenaille (Rodez). Le visiteur distant peut accéder librement aux salles de l’exposition, s’arrêter devant une œuvre, zoomer et obtenir des informations sur l’accrochage. Le parcours se veut chronologique et pédagogique, permettant de percer les mystères du créateur du fameux Outrenoir, dont l’aventure a débuté en 1979.

La visite est possible sur un pc ou une tablette, mais elle peut également se faire en mode VR avec un casque de réalité virtuelle.

En complément de l’exposition, proposée par le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, la visite virtuelle permet de découvrir deux bâtiments classés monuments historiques : le Bagne et le Pavillon de l’Horloge de Nice.

Lecture libre du catalogue de l’exposition

Fait rare, le catalogue qui rassemble en images toutes les œuvres présentées dans l’exposition est aussi disponible gratuitement en ligne durant la période du confinement. Chacun peut faire défiler les pages sur son ordinateur, sa tablette ou son téléphone et découvrir sur son écran les soixante-douze œuvres originales peintes et gravées de l’artiste en un itinéraire chronologique de 1946 à 2008. Ce catalogue permet également de lire les mots du poète et chef d’Etat sénégalais Léopold Sédar Senghor, qui fut aussi ami et analyste de Pierre Soulages.

Jouer avec les enfants autour de la peinture de Soulages

Le site departement06.fr offre de télécharger gratuitement le guide pédagogique qui servait à préparer une visite scolaire mais qui propose maintenant des idées d’activités : Comment décrire une oeuvre d’art ? Amusez-vous à « copier » une peinture ? Certaines peintures et techniques de Pierre Soulages sont expliquées.

(Source: Département des Alpes Maritimes, 10/04/2020)

  • Notre-Dame de Paris en réalité virtuelle avec Ubisoft
Depuis le 16 avril,  Ubisoft propose sur YouTube une visite virtuelle à 360 ° permettant aux internautes de visiter la cathédrale Notre-Dame de Paris avant qu’elle ne soit dévastée par l’incendie. Le rendu 3D provient de son jeu Assassin’s Creed : Unity.

Image 1 : Visitez Notre-Dame de Paris en réalité virtuelle grâce à Ubisoft
Crédit photo : Ubisoft

Un an après l’incendie qui a très largement endommagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, Ubisoft et son travail effectué sur Assassin’s Creed : Unity, permet donc visiter le monument comme il se présentait à l’époque de la Révolution.

À l’occasion de la date anniversaire de l’incendie qui l’a dévastée, Ubisoft a mis en ligne sur YouTube une visite à 360° de la célèbre cathédrale. Intitulée « Un voyage unique à Notre-Dame de Paris : extrait 360 ° de l’expérience VR d’Ubisoft », ce module vidéo s’appuie sur les modélisations 3D effectuées par le studio pour le développement de l’un de ses jeux phares : Assassin’s Creed : Unity.

Après la catastrophe, Ubisoft avait fait un don généreux de 500 000 euros et avait offert les modélisations 3D qui avaient été utilisées pour développer le jeu, afin d’aider le travail des restaurateurs.

Cette vidéo YouTube n’est pas une finalité pour Ubisoft. La description de la vidéo indique que « ce n’est qu’une bande-annonce pour un projet de réalité virtuelle » dont le studio avait fait une démonstration au siège de l’UNESCO à Paris en septembre 2019. Le projet de visite en RV devrait voir le jour dans un lieu de Paris, dans les semaines qui vienennt.

(Source: Ubisoft, 16/04/2020)

  • Musée de Pont-Aven / le public commissaire de la prochaine exposition

Le Musée de Pont-Aven invite le public à choisir les œuvres de sa prochaine exposition, qui présentera une trentaine d’œuvres issues de ses réserves. (Lire l’article du CLIC France: Le musée de Pont-Aven fête ses 35 ans avec l’exposition participative « Réserve, ouvre-toi ! »)

Pour devenir commissaire de l’exposition « Réserve, ouvre toi ! », il suffit de voter en ligne du 1er mai au 7 juin 2020.

Cinquante œuvres conservées dans les réserves du musée ont été présélectionnées par les équipes de Pont-Aven, mais il n’en restera que trente-cinq à la fin du vote.

Chaque semaine, le musée propose 10 œuvres classées par thèmes (personnages, architecture, costumes, noir et blanc, variations colorées).

Les internautes peuvent voter pour leurs œuvres préférées sur le site du musée ainsi que sur ses pages Facebook, Twitter et Instagram.

Le public pourra également participer à la scénographie et à l’accrochage des œuvres via des ateliers d’écriture de cartels.

Parmi les œuvres présélectionnées figurent notamment une lithographie d’Odilon Redon (Portrait de Paul Sérusier de profil) et une aquarelle de Henri Sérusier (Couple enlacé de dos).

Cette initiative originale du Musée de Pont-Aven intervient à l’occasion de ses 35 ans.

L’exposition, Réserve, ouvre toi ! devrait avoir lieu du 17 octobre 2020 au 3 janvier 2021.

(Source: Musée de Pont-Aven, 15/04/2020, Arts In The City, 16/04/2020)

  • Fondation Le Corbusier – Paris

Avec la programmation #LeCorbusierChezVous, l’équipe de la Fondation souhaite « garder une fenêtre ouverte et vous inviter à découvrir ou redécouvrir l’œuvre de Le Corbusier ».

Chaque jour, sur ses comptes facebook et instagram, la Fondation propose de nouveaux rendez-vous avec l’œuvre de Le Corbusier et ouvre « des fenêtres sur ses collections et la vie des habitants et bâtiments de Le Corbusier ».

« TOUTE MON ARCHITECTURE EST FONCTION DES FENÊTRES » (Paris Journal, entretien avec Le Corbusier, édition du 14 décembre 1923)

Villa Le Lac, FLC/ADAGP, Cemal Emden
Photographie ©Fondation Le Corbusier/ADAGP/ Cemal Emden, villa Le Lac, Corseaux

Le programme:

. Dixit Le Corbusier. Découvrez Le Corbusier dans le texte →lundi
. Retour sur … les expositions de la Fondation. Découvrez les œuvres présentées lors de nos expositions à la Maison La Roche →mardi
. Dans nos archives. Explorez les archives de la Fondation →jeudi
. 17 visites inscrites au Patrimoine Mondial. Une fenêtre sur les 17 sites de Le Corbusier inscrits au Patrimoine Mondial →vendredi
. Iconique ! Rendez-vous avec un objet iconique issu de nos collections →samedi
. Confiné.e.s chez Le Corbusier. Des reportages, des témoignages de celles et ceux qui habitent les bâtiments de Le Corbusier →dimanche.

(Source: Fondation Le Corbusier, 16/04/2020)

  • musée des Arts et Métiers – Paris / Le musée chez vous et challenge ingénieur

Le 16 avril 2020, le musée des Arts et Métiers lance l’opération Le musée chez vous.

« Cette offre culturelle virtuelle, pour les curieux et amateurs éclairés de tous âges, sera progressivement déployée autour de la découverte des inventeurs et des inventions qui font la richesse de ses collections ».

. La rubrique Expos à la maison propose deux expositions inédites de la nouvelle base des collections viennent compléter l’exploration du patrimoine unique du musée : « Le métro qui venait du froid » et « La vitrine Gallé » qui abrite des verreries et de céramiques remarquables. Ces 2 expositions viennent compléter quatre expositions déjà en ligne, développées sur la plateforme Google Arts & Culture, qui sont présentées avec des contenus augmentés : « La Statue de la Liberté, œuvre d’art et exploit technique hors du commun » ; « La première traversée de la Manche en avion par Louis Blériot » ; « Clément Ader, pionnier de l’aviation et inventeur infatigable » ; « L’aventure fascinante de ces instruments qui relient l’homme au ciel ! ».

. À l’occasion de ce lancement, le musée initie un tout nouveau défi Ingénieur en web : réaliser, en famille ou entre amis, un engin roulant avec les objets de récupération.

. Pour occuper petits et grands intelligemment, le coin des petits génies propose également de nombreuses activités à faire à la maison : créer des illusions d’optique, écouter des histoires, résoudre une enquête-jeu en 5 énigmes (pour les 4-6 ans) ou encore découvrir l’objet mystère du jour (pour les 7-12 ans). Dans une ambiance de science-fiction, le jeu de piste Lost in inventions guide les internautes à travers la visite virtuelle des lieux afin de découvrir comment faire repartir la course du temps.

. Une adaptation de l’exposition Prototypes, de l’expérimentation à l’innovation, qui devait ouvrir le 17 mars 2020, sera bientôt visitable en ligne. Elle sera déclinée en jeux et concours pour les plus jeunes, et en contenus scientifiques pour les passionnés. Un espace dédié aux coulisses du musée, avec visite, quizz, manip et recette spécialement concoctés, sera également accessible très prochainement.

(Source: musée des Arts et Métiers, 16/04/2020)

  • Musée du Louvre / web série jeunesse et vidéo de visite 

Le 15 avril 2020, le musée du Louvre a mis en ligne des contes animés pour petits et grands, dans une rubrique « Petit Louvre ».

Episode 1 :

5 épisodes sont déjà proposés, autour de grandes histoires du Louvre:
. L’épopée du Régent

. L’expédition d’Egypte

. Le vol de la Joconde

. Les tribulations d’une dame de pierre

. La Vénus sortie de terre.

Le 11 avril 2020, le musée a également publié sur Youtube et sur ses réseaux sociaux une vidéo en musique et sans commentaires (de 2 minutes) sur la Salle des Cariatides.

(Source: musée du Louvre, 15/04/2020)

  • musée Unterlinden – Colmar

Depuis le 5 avril 2020, le musée Unterlinden de Colmar remet en lumière le Retable d’Issenheim grâce à un podcast en 6 épisodes présenté par Pantxika De Paepe, conservatrice en chef et directrice du musée. Le second épisode a été mis en ligne sur les réseaux sociaux le 14 avril 2020.


Ce contenu est disponible sur les plateformes Deezer et Spotify.

Comme l’écrit Christine Simeone, dans sa chronique du 9 avril sur le site de France Inter: « le podcast proposé par le musée Unterlinden est d’une sobriété totale, sans mise en ondes, et je ne peux que vous conseiller de l’écouter et de vous pencher sur ce chef d’œuvre de réalisme (à une époque où ce genre n’existait pas en peinture). Le rapport à la souffrance, à la maladie, résonne évidemment de manière intense aujourd’hui pour tout le monde ».

En plus de son podcast et de sa rubrique « un jour une oeuvre », le musée Unterlinden propose, en ces temps de confinement:

. une « exposition virtuelle » hebdomadaire dans la rubrique œuvres de son site web et sur Pinterest. Exemple: « Albrecht Durer, la petite passion sur cuivre » avec de courtes vidéos

. une collecte de photos d’archives autour du musée. « #Sautdansletemps : avez-vous chez vous des images anciennes du @MUnterlinden  ? Ou des photos avant les années 1980 ? Envoyez-nous une photo en DM ! Nous créerons une mini #exposition avec celles-ci ! »

. des activités créatives en famille 

. et un documentaire sur la restauration du rétable.


(Source: Musée Unterlinden 14/04/2020, France Inter, 09/04/2020)

  • Le Château de Montsoreau – Musée d’art contemporain
COLLECTION PHILIPPE MÉAILLE. COPYRIGHT LE CHÂTEAU DE MONTSOREAU – MUSÉE D’ART CONTEMPORAIN

Le Château de Montsoreau – Musée d’art contemporain maintient son programme d’expositions malgré la situation sanitaire. L’exposition « Home from Home » ouvre le 13 avril 2020 « et elle a lieu chez vous, à domicile ».

A partir du lundi 13 avril, il est possible de télécharger un kit d’exposition sur le site internet du musée. Le kit comprend 12 œuvres d’art au format numérique qu’il suffit d’imprimer et d’assembler selon le mode d’emploi fourni.

« N’importe qui possédant une imprimante, une paire de ciseaux et un tube de colle peut monter l’exposition chez lui, transformant ainsi sa maison ou son appartement en musée et ses habitants en organisateurs ».


L’exposition Home from Home a été imaginée par le collectif d’artistes conceptuels Art & Language, et les œuvres proviennent toutes de la collection du Château de Montsoreau – Musée d’art contemporain.

(Source: Château de Montsoreau – Musée d’art contemporain, 13/04/2020)

  • Palais des Beaux-Arts – Lille

Challenge #TussenKunstenQuarantaine : déjà plus de 30 contributions en une semaine pour les œuvres du Palais des Beaux-Arts de Lille. 

Le Palais des Beaux-Arts de Lille invite ses amis et visiteurs à relevé le défi du #TussenKunstenQuarantaine ! Initié par le compte instagram @TussenKunstenQuarantaine (« Entre Art et Quarantaine »), ce challenge photo consiste à choisir une œuvre d’art et à la reproduire depuis chez soi avec les moyens du bord et de la poster sur les réseaux sociaux.

Le Palais des Beaux-Arts de Lille a souhaité partager ce challenge autour des 350 œuvres en ligne sur pba-lille.fr, avec le public sur les réseaux sociaux du musée, mais aussi en interne, avec les membres de l’équipe. Une façon de garder le contact tout en faisant rayonner les œuvres.

Le défi a même été relevé par la dircom du musée :-).

Plus largement, depuis le début du confinement, le Palais des Beaux-Arts a repensé la ligne rédactionnelle de ses réseaux sociaux en proposant des quizz, des ateliers d’art thérapie, des posts illustrant les « gestes barrière » ou sur la thématique « 10 secondes de  beauté / douceur / couleur/ détente… ». Toutes ces publications sont regroupées sous le hashtag dédié #PBALilleChezVous.

Le PBA de Lille publie également des photos prises par ses équipes de surveillance, durant le confinement.

Ces initiatives s’ajoutent à la valorisation des nombreuses ressources disponibles sur le site web du musée, comme des chefs-d’œuvre racontés aux enfants (http://pba.lille.fr/Visiter/Famille/Les-chefs-d-oeuvre-des-enfants/), des œuvres en gigapixels (une autre façon de découvrir les œuvres en ligne, en écho à l’espace gigapixels du musée : https://pba.lille.fr/Collections/Images-en-gigapixels) ou encore les « histoires secrètes » (rédigées par Artips, 12 histoires secrètes et étonnantes sur quelques chefs-d’œuvre de la collection et sur l’histoire du lieu : http://pba.lille.fr/Collections/Histoires-secretes)

(Source: PBA de LIlle, 11/04/2020)

  • Musée d’Arts – Nantes

Depuis sa fermeture, le musée d’Arts de Nantes propose une série d’activités spécial confinement réunies sur la page web musée à la maison:

. Jeu détails d’œuvre : «L’œuvre de la semaine»

Faire deviner à quelle œuvre du Musée d’arts appartient un détail d’œuvre.

Participatif. 1x / semaine, le lundi.

. Le saviez-vous?: «L’œuvre de la semaine»

Révéler une anecdote sur l’œuvre dont le détail est montré le jour précédent.
1x / semaine, le mardi

. Jeux pour enfants: «L’œuvre de la semaine»

Proposition de coloriages et de jeux en lien avec l’œuvre dévoilée les jours précédents

Jeux et activités en ligne sur le site Internet : https://bit.ly/jeuxactivites-enfants-alamaison

1x / semaine, le mercredi

. Ateliers en famille

Proposition d’ateliers à faire à la maison les week-end et pendant les vacances de Pâques, en lien
avec des techniques artistiques et des œuvres du musée.
Ex.: technique du frottage (Max Ernst), autoportrait (Flandrin), nature morte avec des objets
(Hélion)…
Ateliers en ligne sur le site Internet: https://bit.ly/ateliers-artistiques-maison
1x / semaine (week-end), et pendant les vacances scolaires

. QCM

Des QCM autour du musée, des collections, courant artistique….

1x / semaine, au début du week-end

. Vidéos D’art d’art

Republication des vidéos concernant les œuvres du musée diffusée par l’émission D’art d’art (5 en
tout). 1x / semaine.

. Vidéos La Vie secrète des œuvres

Republication de la série de 10 vidéos « La Vie secrète des œuvres » réalisée pour la réouverture
1x / semaine

. Challenge Interprétation d’œuvres

Reproduire certaines œuvres à la maison pendant les vacances de Pâques
D’abord montrer des exemples de certains détournements (proposition de faire participer
les agents du musée). Puis, les visiteurs pourront ensuite choisir une œuvre parmi les collections

En lien avec le challenge #tussenkunstenquarantaine.

. Le musée participe également au projet de podcast ApreNantes.

. Le musée partage également régulièrement sur instagram les meilleures photos de ses visiteurs lors de leur visite au musée.

(Source: Musée d’Art de Nantes,  11/04/2020)

  • La Cinémathèque Française – Paris

Le jeudi 9 avril 2020, la Cinémathèque française lance « HENRI », la plateforme des collections films.

Tous les soirs, à 20h30, un film rare sauvegardé et restauré par la Cinémathèque au cours des vingts dernières années est présenté sur « HENRI ». La programmation ouvre « en beauté » ce soir avec le chef-d’œuvre de Jean Epstein, « La Chute de la maison Usher « (1928).

« La Cinémathèque française est fermée depuis le 13 mars. Depuis un peu plus de trois semaines, vous êtes encore plus nombreux que d’habitude à vous rendre sur cinematheque.fr pour y découvrir des leçons de cinéma et des conférences, des sites et des articles consacrés à nos expositions et rétrospectives, sans oublier les trésors de nos collections. À ce corpus pédagogique et documentaire, reflet de la richesse de notre programmation et de la vitalité de notre action culturelle, s’ajoute aujourd’hui la plateforme des collections films de la Cinémathèque, sobrement intitulée « Henri », pour Henri Langlois, notre père fondateur. Cette mise en ligne d’une infime partie de notre collection, celle dont nous possédons les droits de diffusion, répond bien sûr à un contexte très particulier, l’épidémie de Covid-19 et le confinement, mais aussi à la volonté de diffuser le plus largement possible quelques pépites méconnues du patrimoine cinématographique. Très attachée à la projection et à l’émotion partagée dans une salle, la Cinémathèque poursuit ainsi sa mission de transmission et de découverte. Le site s’enrichira ainsi quotidiennement de merveilles, souvent rares, voire inédites, qui resteront disponibles jusqu’au retour des beaux jours, quand nos salles pourront rouvrir. Soyez les bienvenu·e·s sur Henri, la quatrième salle de la Cinémathèque française ! »

(Source: Cinémathèque Française, 9/4/2020)

  • Musée du Louvre – Paris / premières vidéos de conservateurs à domicile

Le jeudi 9 avril, le musée du Louvre a lancé sur son compte facebook et une nouvelle série de pastilles vidéos (2 à 3 minutes) enregistrées par des conservateurs, à leur domicile.

Dans le premier épisode, Sébastien Allard (département des Peintures) explique la différence entre une visite virtuelle et une visite réelle:

Chaque jeudi, le public peut ainsi partir « à la rencontre d’un conservateur du Louvre sur les réseaux sociaux » pendant le confinement #LouvreChezVous et rencontrer notamment Ludovic Laugier (département des Antiquités grecques, étrusques et romaines), Claire Bessede (musée national Eugène-Delacroix), Yannick Lintz (département des Arts de l’Islam) et à venir Vincent Rondot (département des Antiquités égyptiennes).

(Source: Musée du Louvre, 09/04/2020)

  • RMN-GP / De nouveaux rendez-vous en live

Dès le 9 avril 2020, la Rmn-Grand Palais lance une série de Live autour du Grand Palais, pendant la durée du confinement, en coopération avec Facebook France.

Cette opération permet aux artistes et institutions culturelles de maintenir un contact avec leur public. Le Grand Palais propose ainsi de rencontrer des artistes, experts et amoureux du Grand Palais
plusieurs fois par mois sur la page Facebook du Grand Palais @GrandPalais.RMN et sur la
page Facebook France. Les auditeurs des Live pourront envoyer leurs questions en amont aux
intervenants qui y répondront en direct.

Le programme du mois d’avril à retrouver sur la page Facebook est le suivant :
Kera Till, illustratrice, sera en direct le 9 avril à 12h pour débuter cette série de Live et apprendra au public à « dessiner le Grand Palais », dans une forme nouvelle du tutoriel. L’artiste connaît bien le Grand Palais  dont elle a cette année une carte blanche sur le compte Instagram. Une version pour les enfants sera également expliquée en vidéo.

Virginie Girod, historienne et spécialiste de l’histoire des femmes et de la sexualité dans l’Antiquité, sera en direct le 16 avril à 12h et fera découvrir les secrets de la villa des Mystères, l’une des plus célèbres demeure de Pompéi, en attendant l’exposition au Grand Palais. Les internautes partent à la rencontre de Livie, une incroyable sculpture découverte dans cette maison avant de pouvoir la contempler en vrai dès que l’exposition pourra être ouverte au public. Ce dernier pourra expérimenter une promenade immersive dans une rue pompéienne, découvrir les trésors archéologiques en provenance de Pompéi et vivre l’éruption du Vésuve.
– Enfin, Guillaume Kientz, conservateur du Kimbell Art Museum, Fort Worth, USA, et commissaire de l’exposition Greco (qui a fermé ses portes au Grand Palais le 10 février dernier), sera en direct le 30 avril à 17h et fera entrer les internautes dans les coulisses de la préparation d’une exposition : comment l’idée d’organiser une telle exposition naît, comment elle se prépare, comment des œuvres aussi exceptionnelles, en provenance du monde entier, peuvent être réunies… Il évoquera l’histoire de Greco, ce génie visionnaire, dont l’œuvre résonne encore aujourd’hui.

(Source: RMN-GP, 09/04/2020)

  • Musée des Plans-Reliefs – Paris

Amateur d’architecture ? Le musée des Plans-Reliefs lance le #VaubanChallenge ! « Avec ce que vous avez sous la main réalisez votre fort, votre citadelle, votre scène de siège … » Sur son compte twitter, le musée reposte « vos incroyables créations ».

Pour aller plus loin, lancez vous dans les puzzles proposés par le musée  ou découvrez les histoires que renferme sa collection sur la page instagram du musée. Cette dernière crée récemment témoigne d’une volonté accrue de présence sur les réseaux de la part du musée en cette période de crise.

 



(Source : Musée des Plans-Reliefs, Paris,  08/04/20)

  • Musée des Beaux Arts de Caen

Pour sa nouvelle exposition « les villes ardentes », le musée des Beaux-Arts de Caen a réalisé des chroniques ardentes sur le même principe que le « son des peintures ».

Les séquences audio ont été produites pendant les 15 premiers jours du confinement. Elles ont été publiées en format podcast sur Soundcloud, le samedi 4 avril, à la date de l’ouverture de l’exposition événement qui n’a pas pu avoir lieu.

(Source: MBA de Caen, 07/04/2020)

  • Maison Européenne de la Photographie – Paris

La maison européenne de la photographie lance le concours “Fenêtre ouverte”, concours photographique qui invite à « mettre en scène cet objet du quotidien qu’est votre fenêtre« .

Ce concours prend place au sein de l’initiative #fenetresurlautre, 3 concours créatifs par trois établissement culturels : la maison européenne de la photographie, le forum des images, et la maison de la poesie.

 



Sur sa page instagram, la MEP présente le concours et les prix : « Pendant toute la durée du confinement, la MEP et la Ville de Paris @paris_maville invitent photographes amateurs ou professionnels à partager en post sur Instagram une photographie réalisée dans le contexte du confinement autour du thème de la fenêtre ! »

La MEP propose également chaque semaine un podcast sur la photographie expliquée aux enfants.

Les initiatives confinement de la MEP

(Source : Maison Européenne de la photographie, Paris, 07/04/20)

  • Forum des images – Paris

En coopération avec la MEP, le forum des images lance donc un appel à production de vidéos.

« Pour participer, depuis chez vous ou à votre fenêtre, filmez en moins d’une minute un instant de vie en ces temps de confinement. Un moment inscrit dans le quotidien, l’émotion, le rire, la fantaisie ou la contemplation… Partagez votre créativité sur vos réseaux sociaux en mentionnant le hashtag #fenêtresurlautre et @forumdesimages ! ».

Les meilleures réalisations seront sélectionnées pour intégrer la collection de films amateurs du forum des images riche de + de 500 films. Cette collection fait partie des 5 000 heures numérisées qui constituent la mémoire audiovisuelle de Paris, de 1895 à nos jours. 

Le Forum des images contactera également les participant·e·s sélectionné·e·s (via leur compte réseau social) pour demander l’autorisation de diffuser les vidéos sur la chaîne Youtube dédiée.

Le Forum diffuse régulièrement des films amateurs sur ses comptes facebook et twitter.

(Source : Forum des images, Paris, 07/04/20)

  • La maison de la Poésie – Paris

La Maison de la Poésie et l’Oulipo invitent à participer à l’appel à création « Quatre A4 ».

« Transformez vos fenêtres en poèmes. Une fenêtre, 4 (feuilles) A4, on joue avec le haut, le bas, la droite, la gauche. Tout est permis : rébus, calligrammes, poèmes, messages aux voisins d’en face… »

La maison incite à partager ses créations sur les réseaux sociaux avec le hashtag #fenêtresurlautre et en taguant le compte de la Maison de la Poésie.

(Source : Maison de la poésie, Paris,  07/04/20)

  • Palais de la Porte Doré / Exposition Christian Louboutin – Paris 

« L’univers, l’œuvre et l’imaginaire de Christian Louboutin » étaient déjà au cœur de l’exposition L’Exhibition[niste] présentée par le Palais de la Porte Doré. Dans un mini-site dédié, riche en contenus et particulièrement réussi dans son graphisme, le créateur propose une visite commentée de l’exposition, de ses premiers pas à ses créations les plus emblématiques, de son atelier à son musée imaginaire.

(Source: Palais de la Porte Dorée, 7/04/2020)

  • Jardin des Plantes – MNHN – Paris

Prendre les commandes du sous-marin Le Nautile pour prélever des crevettes à 2.800m de profondeur, jouer à « Qui mange qui? » et reconstituer les réseaux alimentaires marins… Le Muséum national d’Histoire naturelle propose de s’amuser tout en apprenant avec les 2 jeux interactifs en ligne de l’exposition Océan. Une plongée insolite.

Le jardin des plantes chez vous

(Source: MNHN, 07/04/2020)

  • Fondation Custodia – Paris

La Fondation Custodia a fermé ses expositions en cours: Studi & Schizzi. Dessiner la figure en Italie 1450-1700Anna Metz. Eaux-fortes et Siemen Dijkstra. À bois perdu. Ces expositions devraient être prolongées jusqu’à l’été.

Sans attendre une réouverture, la fondation vient de mettre en ligne sur son site Internet le catalogue intégral de l’exposition Studi & Schizzi. Une occasion unique de découvrir la sélection des dessins italiens de la collection Custodia, « qui furent collectionnés en grande partie par Frits Lugt, en l’espace d’un demi-siècle seulement ».

Parallèlement à cette exposition, la fondation a également lancé la base de données des collections en ligne, « offrant déjà aux internautes du monde entier l’accès à l’intégralité des 600 feuilles italiennes conservées en nos murs« . Ce site devrait s’enrichir progressivement.

Conçue dans l’idée de « servir l’histoire de l’art » — mission héritée du fondateur de la collection, Frits Lugt (1884-1970) — et destinée à un large public, cette base de données, en anglais, permet une consultation aisée, grâce à des champs et des filtres de recherche « qui conviendront à tous, curieux ou experts ».

(Source: Fondation Custodia, 08/04/2020)

  • Musée Rodin – Paris & Meudon

A l’heure où tous les musées sont fermés, le musée Rodin a « à cœur de poursuivre sa mission de diffusion de l’œuvre de Rodin et de faire partager son jardin et ses collections par tous les moyens possibles dans ce contexte de confinement. »

Rodin n’aimait pas l’agitation et appelait au calme pour pouvoir produire.

« Qui sait, si ce manque de sorties et de vie sociale qui nous disperse en temps ordinaire va donner lieu à de nouvelles productions ? » Corr. R à Henri Guérard, LAS du 8 novembre 1889, MR, L. 1545

« Ne m’invitez pas ces temps-ci, je me couche à 9 heure et vais de bon matin à l’atelier avant les modèles ainsi je puis produire. Quand j’ai dîné en ville je suis perdu pour le lendemain, ou je baguenaude sans bien travailler et ou je démolis quelquefois. Ainsi cher ami cher travailleur qui êtes peut être comme moi, j’en serai excusé… »

Le musée Rodin profite de cette période pour valoriser certaines des ressources en ligne de son site internet :

. redécouvrir la Porte de l’Enferhttp://enfer.musee-rodin.fr/fr/home, ses figures célèbres, Le Penseur, Ugolin, les damnés, les figures de provocation et de séduction, le désespoir et les lamentations sur un mini-site interactif.

. « Tout d’abord l’Antique est la Vie même » disait Rodin. Toute sa vie l’artiste fut passionné par l’art de ll’Antiquité et collectionna l’art égyptien. Ce site présente sa collection égyptienne http://egypte.musee-rodin.fr/fr. A découvrir avant l’exposition Rodin et l’Egypte en 2021.

Les œuvres de la collection se découvrent également sur le site du musée http://www.musee-rodin.fr/fr/collections. Sculptures, peintures, manuscrits, photos, tous les aspects des collections sont à découvrir, une loupe permet d’apprécier les détails des œuvres.

Tous les jours, des photos et des quizz sont proposées par le musée sur ses comptes Instagram et Facebook. Et le musée y raconte notamment « la vie de Rodin narrée par lui-même » dans la série #Rodinenquarantaine:

 

(Source: Musée Rodin, 06/04/2020)

  • Musée de l’image – Épinal

Histoire de passer du temps en famille durant le confinement, le Musée de l’image d’Épinal met chaque jour sur sa page Facebook des jeux, des devinettes, des ateliers créatifs ainsi que des images des collections en lien avec l’époque ou l’actualité du jour.





(Source : Musée de l’image, Épinal,  06/04/20)

  • Musée des Beaux-Arts de Tours

Pendant le confinement, le Musée des Beaux-Arts de Tours garde le contact avec son via sa page Facebook .

Le musée des Beaux-Arts de Tours conserve près de 17.000 oeuvres de l’Antiquité à nos jours. « Nous vous proposons de découvrir, via le Facebook du MBA, nos collections de peintures, sculpture, mobiliers, objets d’art, dessins, gravures,médialles et autres curiosités autour de plusieurs thématiques. » La cathédrale de Tours, vues de Loire, le Château de Plessis-lès-Tours, le Musée des Beaux-Arts passé-présent et « Dieux, déesses et héros de la mythologie dans les collections »

Le musée offre également des activités ludo-éducatives telles que:

. les quiz du moment. « À partir d’oeuvres du musée et de quelques indices, saurez vous retrouver ces rues, monuments et personnages de Touraine ou d’ailleurs ?

. le Musée amusant à la maison

Les activités prévues au musée en mars-avril s’invitent chez vous une fois par semaine via Facebook ! »

. L’ ATELIER PARTAGÉ : Après avoir observé les œuvres du musée mettant en scène la musique, composez votre remix riche en couleurs !

(DÉ)RANGE TA CHAMBRE.. comme un tableau ! : Doudous, figurines, poupées, dinette…
mettez en scène les tableaux qui vous seront proposés avec vos jouets.

. L’ATELIER MANG’ART: Entrez dans l’univers de la bande-dessinée… imaginez une histoire et dessinez des vignettes manga à partir de dieux, déesses et héros de la mythologie exposés au musée.

(Source: musée des Beaux-Arts de Tours, 06/04/2020)

  • Musée des Plans-Reliefs – Paris

Le musée des Plans-Reliefs reste actif pendant sa fermeture et propose des contenus pour tous les publics. Le musée a notamment mis en ligne des jeux pour les familles : un jeu de memory et de plusieurs puzzles à reconstituer, présentant les collections du musée.

Les jeux sont téléchargeables sur le internet.

Le musée a également profiter du confinement pour lancer son compte Instagram « afin d’être encore plus en contact avec les visiteurs virtuels ».

(Source: musée des Plans-Reliefs, 06/04/2020)

  • Musée des Confluences – Lyon

Le musée des Confluences de Lyon fait découvrir l’architecture aux enfant en les amusant avec le jeu de points à relier.

 

(Source : Musée des Confluences, Lyon, 06/04/20)

  •  MUCEM – Marseille

L’exposition “Voyages, Voyages” inauguré le 22 janvier dernier et fermée pour cause de Coronavirus, rouvre … en ligne.

A l’origine de l’exposition, une réflexion sur ce qu’apporte le voyage aux artistes, ce qu’ils en ramènent, ce qui les inspirent … L’exposition « Voyage Voyages » propose un parcours à travers une centaine d’œuvres (peintures, sculptures, installations, dessins, photographies, vidéos) « nous menant vers autant d’horizons réels ou imaginaires ». L’exposition donne ainsi l’occasion de voir ou revoir des oeuvres de Chiharu Shiota, Henri Matisse, Marcel Duchamp, Andy Warhol, Mona Hatoum, ou encore Richard Baquié. 

La réouverture de l’exposition, décidée par les équipes du musée, a été annoncé le Samedi 4 Avril. Dans une courte vidéo facebook, filmée depuis son espace de confinement, Pierre-Nicolas Bounakoff, un des deux commissaires de l’exposition, explique vouloir partager avec le public « ces oeuvres qui le fascinent ».




Le programme en ligne de l’exposition est disponible sur le site internet du musée.



On y trouve notamment ces « contenus augmentés » : le parcours de l’exposition, l’audioguide illustré en accès libre, un portfolio complet des œuvres et une description du projet « Voyage émoi » du designer sonore Pascal Messaoudi.

(Source : MUCEM, Marseille, 04/04/20)

  • Musée d’art et d’histoire du Judaïsme – Paris

L’exposition « Paris pour école » devait ouvrir ses portes le 2 Avril 2020. Mais il faudra patienter pour découvrir « les parcours d’une quarantaine d’artistes juifs venus de toute l’Europe, qui au début du XXe siècle convergèrent vers Paris en quête de liberté… ».

En attendant, le musée d’art et d”histoire du Judaïsme invite chaque jour sur Twitter à découvrir le quartier parisien du Marais au fil de son histoire, de son évolution et des artistes qui l’ont parcouru et s’en sont inspiré.

 






(Source : Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, Paris, 04/04/2020)

  • Musée du Louvre / Audience web multipliée par 10 et bd gratuite

Depuis le début du confinement, la fréquentation du site internet du Louvre a explosé: les visites sont passées de 40.000 à 400.000 visites par jour. Le site www.louvre.fr a remis à la une ses ressources numériques existantes: conférences filmées, dessins animés, vidéos de youtubeurs, podcasts …

Plus de la moitié des pages vues se concentrent sur la page des visites virtuelles, en anglais, a expliqué le service de communication du musée. L’application de l’expérience VR “En tête à tête avec la Joconde”, proposée à l’exposition Léonard de Vinci, a été téléchargée presque 30.000 fois.

Actu Souris Louvre Double Visuel A

Comme chaque semaine, le Louvre met en avant des contenus. Il propose ainsi de partir à la découverte du Louvre avec la bande-dessinée “Les Souris du Louvre” de Joris Chamblain, Sandrine Goalec et Drac (éditions Delcourt). Les jeunes lecteurs peuvent lire gratuitement le tome 1 (jusqu’au 30 avril) et jouer avec des mots croisés, coloriages, quiz, etc, accompagné par Milo, le héros principal et passionné par l’art.

(Source: musée du Louvre, 03/04/2020)

  • Musée Guimet – Paris / série vidéo « Guimet underground »
Depuis le 3 avril, le Musée Guimet propose la série vidéo « Guimet underground ». Chaque semaine, le musée propose de plonger au cœur des coulisses du musée. Sa directrice Sophie Makariou emmène le visiteur confiné dans les réserves de porcelaines chinoises à la découverte de la collection Grandidier, de certaines de ses plus belles pièces, mais aussi des techniques utilisées pour leur décor.

Chaque épisode de la série est diffusé sur les réseaux sociaux et est disponible sur le compte Youtube du musée.

(Source: Musée Guimet, 03/04/2020)
  • Domaine de Chantilly / Expo Raphael en visite virtuelle

Le Domaine de Chantilly est l’une des très rares institutions françaises à proposer une exposition-hommage consacrée à Raphaël lors de l’anniversaire de sa mort. L’exposition « Raphael à Chantilly » entend célébrer l’artiste à travers son incroyable production graphique. Considéré comme la seconde collection de peintures anciennes en France après le musée du Louvre et renommé pour la remarquable qualité de son fonds de dessins, le musée Condé du Domaine de Chantilly est réputé comme l’une des institutions les plus importantes pour la connaissance de Raphaël. Il peut en effet se prévaloir de trois tableaux autographes (les Trois Grâces, la Vierge de la maison d’Orléans et la Madone de Lorette) ainsi que d’un grand nombre de dessins du maître italien et de son cercle.

Actuellement fermée, l’exposition a été prolongée jusqu’à fin août 2020.

En attendant cette réouverture, le domaine propose une visite vidéo exclusive avec Mathieu Deldicque, Conservateur du Patrimoine au musée Condé et commissaire de l’exposition, grâce au Scribe Accroupi !

Les autres contenus et services (video, podcasts, collection en ligne etc) proposée par le Domaine de Chantilly pendant le confinement: domainedechantilly.com/fr/restons-connectes-ledomainealamaison/

(Source: Domaine de Chantilly, 02/04/2020)

  • Les Magasins Généraux – Pantin

Comme beaucoup de lieux culturels, les Magasins généraux ont dû fermer leurs portes.

« Dans cette période compliquée, nous restons connectés et travaillons chaque jour à la réorganisation de notre programmation ainsi qu’à la réouverture que nous espérons prochaine. Nous souhaitons aussi garder le lien et vous aider à vous évader depuis chez vous ».

La première initiative du centre créatif, fondé par l’agence de publicité BETC, est d’inviter le public à « visiter » l’exposition “BAN Vol. 2” dont l’ouverture a été suspendue prématurément.

Depuis le mercredi, 1er avril 2020, les amateurs peuvent ainsi découvrir chaque jour quelques clichés et textes relatifs à l’exposition.

Photo: Vue de l’exposition “BAN Vol. 2”, Magasins généraux, 2020. Photo. @henrikestahl

(Source: Les Magasins Généraux, 01/04/2020)

  • Universcience – Paris 

Le 1er avril 2020, Universcience a célébré le 1er anniversaire de son magazine vidéo avec un hors série sur le covid-19.

Troisième lieu numérique d’Universcience, leblob.fr  fête son premier anniversaire avec un hors-série inédit de Data science vs fake sur le Covid-19. (Lire l’article du CLIC France: Covid-19 / leblob.fr d’Universcience célèbre son premier anniversaire et présente un hors-série inédit de Data science vs fake sur le Covid-19)

(Source: Universcience, 01/04/2020)

  • Musée du Louvre – Paris

Pour sa 3ème semaine de confinement, le musée du Louvre propose de lire et jouer avec ses enfants.

« Partez à la découverte du musée avec la bande-dessinée “Les Souris du Louvre” de Joris Chamblain, Sandrine Goalec et Drac (éditions Delcourt) : lisez gratuitement le tome 1 (jusqu’au 30 avril) avec vos enfants et amusez-vous avec des mots croisés, coloriages, quiz, etc. Milo, le héros principal et passionné par l’art, découvre sur l’une de ses photos la silhouette d’une souris. C’est Ésope, un souriceau promis à un incroyable destin… »

Actu Souris Louvre Double Visuel A

Le musée du Louvre et les éditions Delcourt propose cet accès gratuit jusqu’au 30 avril 2020.

(Source: musée du Louvre, 01/04/2020)

  • MuséoParc Alésia – Alise-Sainte-Reine

Pour manger différemment en temps de confinement et pour effectuer une escapade dans le temp, le MuséoParc Alésia propose régulièrement des recettes antiques. ce jour: des galettes au sésame.

(Source : MuséoParc Alésia , Alise-Sainte-Reine, 31/03/20)

  • Musées du Mans

Les musées du Mans vous challenge sur twitter. Réalisez votre propre créature imaginaire ou composez une vanité à votre façon. Le compte twitter des musées du Mans retweet les meilleures réalisations !

 







Sur Facebook retrouvez également chaque semaine le portrait d’un.e employé.e des musées du Mans. En tout 61 personnes travaillent pour les musées du Mans, une dizaine de métiers, et de nombreuses compétences …


Si vous passez le confinement en famille, les musées vous propose également de découvrir des jeux de société originaux à tester. Si vous êtes seul pas de panique, le musée vous propose également de jouer avec ses collections.



Ou encore nous fait découvrir une oeuvre chaque jour. Petit coup de coeur pour celle du vendredi, toujours la plus insolite !

(Source : Musées du mans, 31/03/20)

  • Centre national des arts plastiques – Paris 

Pour accompagner son public durant cette période de distanciation sociale, le Cnap propose de découvrir chaque jour une des 87 000 œuvres provenant de sa collection en ligne, sur ses réseaux sociaux : Facebook, Instagram et Twitter.

« La collection, même si elle a souvent changé de nom, a été créée, comme de nombreux musées, à la Révolution, en 1791. Sa mission, dès le XVIIIe siècle a été d’aider et d’acheter auprès des artistes jeunes – d’encourager les « talents prometteurs » et d’envoyer les œuvres ainsi acquises, en dépôt ou en prêt aux quatre coins de l’hexagone et de la planète. Une collection sans mur qui depuis bientôt 230 ans (en 2021 !) s’enrichit constamment par le biais d’achats et de commandes et compte aujourd’hui près de 105 000 œuvres ».

Le public peut explorer la collection en ligne à cette adresse – qui sera bientôt enrichie par la mise en ligne d’entrées éditorialisées

En attendant, le CNAP propose cette « rencontre quotidienne avec les œuvres sur les réseaux », afin de découvrir l’ampleur et la variété de la collection.

« Cette proposition est, modestement, l’occasion de vous entraîner en ballade dans les généreux méandres de notre histoire et de voir comment chaque œuvre est à sa façon une fenêtre d’où regarder le monde. Au fil de ces prochains jours, nous vous ferons découvrir les méconnues, les improbables, les chefs d’œuvres, les œuvres dont vous ne soupçonneriez pas une seconde qu’elles font partie de la collection et aussi quelques acquisitions récentes, coups de cœur de nos responsables de collection ».

#unjour #uneoeuvre #collectioncnap

Collection du Cnap: cnap.fr/collection-en-ligne#/artworks 

(Source: Centre national des arts plastiques, 31/03/2020)

  • Musée de la romanité – Nîmes

« Apprendre à cuisiner et cuisiner en apprenant comment mangeaient les romains ». Tel est l’objectif de la journée proposée par le musée de la romanité. Au menu: le délicieux Savillum, dessert au miel romain. Aux fourneaux !

(Source : Musée de la romanité, Nîmes, 31/03/20)

  • Musée de la bataille de Fromelles – Fromelles

Le musée de la bataille de Fromelles propose de préparer des Anzac biscuits. Des biscuits que mangeaient les militaires australiens et néo-zélandais. Ces biscuits ont une place particulière dans les commémorations de l’ANZACDay. L’ANZAC Day a lieu le 25 avril, date commémorative des batailles de Gallipoli en 1915 et de Villers-Bretonneux en 1918. C’est un jour de commémoration et de souvenir des victimes militaires australiennes et néo-zélandaises de tous les conflits.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Depuis chez elle, l’équipe du musée a imaginé des tutos pour s’occuper à la maison. Aujourd’hui : pâtisserie 👨‍🍳👩‍🍳, avec la réalisation d’#ANZAC biscuits. Ces biscuits ont une place particulière dans les commémorations de l’#ANZACDay. L’ANZAC Day a lieu le 25 avril, date commémorative des batailles de Gallipoli en 1915 et de Villers-Bretonneux en 1918. C’est un jour de commémoration et de souvenir des victimes militaires australiennes et néo-zélandaises de tous les conflits. Les ingrédients : 90g de flocons d’avoine 90g de noix de coco râpée 120g de farine 90g de sucre 140g de beurre 2 c à soupe de sirop d’érable (golden syrup si vous avez) 1/2 sachet de levure (1 c à café de bicarbonate de soude si vous avez) 2 c à soupe d’eau Préparation : Préchauffer le four à 180°C. Faire fondre le beurre, le sirop d’érable et l’eau. Dans un saladier, mélanger les flocons d’avoine, la noix de coco, la farine, la levure et le sucre. Verser le beurre fondu dans le saladier et mélanger. Faire des petites boules de pâte et les disposer sur une plaque recouverte de papier cuisson. Aplatir et enfourner pour 10-12min. Ils doivent être dorés et encore mous à la sortie du four. Partager vos réalisations avec #MBFAlaMaison ___________________ From home, the museum team thought about Do-It-Yourself we could share with our ‘visitors’. Today, it is baking 👩‍🍳👨‍🍳 and we share our own version of the ANZAC biscuit recipe. As you will see it is slightly different from the original one, as we are on lockdown, we needed to adapt with our home ingredients. We know ANZAC biscuits play a particular role in the commemorations of the ANZAC Day which will be different this year. If you want, feel free to share with us your best recipe using #MBFAtHome. The ingredients: 1/2 cup rolled oats 1/2 cup dessicated coconut 1 cup flour 1/2 cup sugar 140g butter 2 tablespoons maple syrup 1 teaspoon baking powder 2 tablespoons water Method: Preheat oven to 180°C. Make the butter melt with water and maple syrup. Combine oats, coconut, flour, baking powder and sugar in a bowl. Stir butter mixture into oat mixture. Roll mixture into balls and place on tray. Flatten and bake for 10-12min.

Une publication partagée par Musée Bataille de Fromelles (@fromelles1916) le

(Source : Musée de la bataille de Fromelles, Fromelles, 31/03/20)

  • Palais des Beaux Arts – Lille / Challenge et instameet

Le PBA de Lille relève à son tour de défi du #tussenkunstenquarantaine !.

Les amateurs joueurs doivent choisir une œuvre sur le site web du musée (pba-lille.fr/collections) et la reproduire avec des objets du quotidien : « costumes, objets, jouets, selon votre inspiration et ce dont vous disposez chez vous ! »

Par ailleurs, le musée aurait dû inaugurer il y a quelques jours, l’exposition des meilleures photos de l’Instameet, organisé en octobre 2019 avec IgersLille. En attendant que cela soit possible, le PBA les publie quotidiennement sur facebook, instagram et twitter.

(PBA Lille, 31/03/2020)

  • Mémorial de Verdun / Retour du Mooc le 1er avril 2020

À partir du 1er avril 2020, le MOOC en 3 parties du Mémorial de Verdun revient sur son site web www.memorial-verdun.fr.

Le Service éducatif du Mémorial de Verdun, sous le haut patronage de François Cochet, Professeur émérite des Universités, et en partenariat avec l’Université de Lorraine, a conçu dans le cadre du Centenaire de la Grande Guerre, un MOOC (Massive Open Online Course) en trois volets.

Déjà proposée en 2017 et 2018, cette formation en ligne, ouverte à tous, s’adresse en particulier aux élèves de troisième et de première qui étudient la bataille de Verdun, mais également aux enseignants, parents d’élèves et autres passionnés par cette période de l’Histoire.

Le cours se déroule à partir de cours vidéo réalisés par des historiens et des spécialistes et s’appuie sur de nombreuses cartes, photographies, archives filmées, et sur de nombreux documents explicatifs d’accompagnement.

(Mémorial de Verdun, 30/03/2020)

  • Domaine de Chantilly

En raison des mesures prises par le Gouvernement, le Domaine de Chantilly reste fermé jusqu’à nouvel ordre. C’est donc l’occasion pour l’un des plus beaux lieux patrimoniaux de France de venir jusqu’aux visiteurs avec son programme « restons connectés », le hashtag #LeDomaineALaMaison et un ensemble de contenus valorisés sur le web, ses réseaux sociaux et ses newsletters.

Le Domaine peut notamment mettre en avant son arrivée récente sur la plateforme Joconde et la mise à disposition de 11 321 notices d’oeuvres.

Le public peut également (re)découvrir ses séquences audio sur le site zevisit et vidéo sur son compte Vimeo.

(Source: Domaine de Chantilly, 30/03/2020)

  • Paris Musées / Open content et gifs animés

Le 30 mars 2020, Paris Musées a lancé un jeu croisé sur son compte Instagram et celui de Que Faire A Paris, qui sera proposé toute la durée du confinement.

La thématique de ce jeu/challenge est « Trouvez la légende ». « Chaque jour une image libre de droit de nos collections sera proposée à la communauté dans le but qu’ils en inventent l’histoire.
Nous alternerons un jour après l’autre un post sur chaque compte » (publication le dimanche et le mercredi sur @parismusees / Publication le mardi et jeudi sur @quefaireaparis / Le meilleur de la semaine le vendredi).
Un second projet est lancé par Paris Musées : une carte blanche du compte @mesgifs sur le compte Twitter @parismusees. À l’occasion des 3 mois de l’open content des ses collections (lancé  le 8 janvier dernier), les musées de Paris ont invité Tiphaine Touzeil (@mesgifs) à s’emparer de ses œuvres en les détournant au format GIF.

Se basant sur des œuvres connues et moins connues des musées de la Ville de Paris, une vingtaine de gifs seront ainsi publiés à partir de lundi prochain et chaque jour pendant une semaine sur le compte Twitter @parismusees.

Paris Musées continue de collecter les photos souvenir de visite de ses fans et les partage sur son compte instagram.

Et son challenge « réinterprétez nos chefs d’oeuvre » ! ‪#‎tussenkunstenquarantaine

(Source: Paris Musées, 30/03/2020)

  • Musée Marine – Paris

L’équipe du musée de la Marine se mobilise et lance sa programmation numérique avec le hashtag #MuseeMarineChezVous.

Depuis le 30 mars 2020, chaque jour, trouver l’objet mystère dans les collections du musée. Toutes les douzes heures retrouver une nouvelle vidéo … « ne manquez pas celle sur les mystères de l’Atlantide en replay sur France 5 TV ! ». Le musée propose aussi chaque mardi de plonger dans ses coulisses. Enfin les samedis seront destiné à une thématique choisi par l’équipe du musée ! 





(Source : Musée Marine, Paris, 28/03/20)

  • La Traverse – Alfortville

La Traverse, le centre d’art contemporain d’Alfortville lance à son tour sa programmation numérique sous le hashtag #Culturechezvous. Le site web du centre propose de parcourir en ligne les BD “Culture chez vous”, une brève présentation des expositions du Cac La Traverse en bande dessinée !


(Source : Centre d’art contemporain – La Traverse, Alfortville, 27/03/20)

  • FRAC Provence-Alpes-Côte D’Azur – Marseille  #LeFracsurvotreweb

Le Fond Régional d’Art Contemporain de Provence-Alpes-Côte d’Azur lance le hashtag #LeFracsurvotreweb. Avec la programmation #LeFracsurvotreweb, l’équipe créative du Frac se mobilise et développe des contenus et des ressources multimédias pour des rencontres inédites avec l’art contemporain.

Le public est notamment invité à découvrir autrement l’exposition “Des marches, démarches” en cours au Frac au moment de la fermeture.

« Vous serez au cœur de leur collection de plus 1000 œuvres et vous découvrirez les nombreux projets du Frac à Marseille et en région. Retrouvez dès maintenant l’exposition “Des marches, démarches” à la maison avec Guillaume Monsaingeon, commissaire de l’exposition ». 

“La marche est interdite, il nous reste la démarche, en particulier celle des artistes. Pourquoi sont-ils si nombreux à explorer la marche d’une façon aussi variée et parfois contradictoire ? Depuis nos univers confinés, nous pouvons tenter de comprendre leurs démarches. Vous voilà embarqués dans Des Marches, démarches à la maison : de brefs parcours vidéo, sortes de visites guidées express centrées sur une œuvre, une question, un artiste, un parti-pris de l’exposition. A vous de relier les pièces du puzzle et de reconstituer le portrait, même un peu flou, d’une exposition devenue virtuelle puisqu’elle dort en silence dans les salles du Frac ». Guillaume Monsaingeon

Lire l’article du CLIC France: Covid-2019 / Malgré leur fermeture, les Frac valorisent leurs collections et expositions sur le web et les réseaux sociaux

(Source : FRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur, 27/03/20)

  • Musée des beaux-arts de Lyon

« Un jeu des 7 erreurs pour découvrir une oeuvre en détail et ses secrets ». C’est la bonne idée du musée des beaux-arts de Lyon. Cette semaine, les jeunes et moins jeunes doivent retrouver les 7 erreurs dans « Les Mangeurs de ricotta » de Vincenzo Campi, tableau photographié en gigapixels.

Le MBA de Lyon propose également d’aider les enfants et ados à réviser l’histoire de l’art, avec son site éducatif sur la collection d’art du 20e siècle. Pédagogique et ludique, il propose des quiz, vidéos, frises chronologiques thématiques, extraits sonores …

L’oeuvre de Monet à explorer en gigapixels. https://www.mba-lyon.fr/sites/mba/files/gigapixel/monet/monet.html

De leurs côtés, les amateurs d’art peuvent découvrir les 54 oeuvres de la collection numérisées en gigapixels, et les explorer dans l’explorateur zoom, ou via la série de 18 courtes vidéos.

Le MBA de Lyon incite également à la découverte de ses collections en mettant en ligne gratuitement l’intégralité de ses audioguides (adultes, parcours, enfants et LSF) sur son site et sur son compte Soundcloud.

Le musée diffuse aussi gratuitement ses vidéos LSF.

L’institution est également présente sur Google Art & Culture avec des visites virtuelles street view et des expositions thématiques.

(Source : Musée des beaux-arts de Lyon,  27/03/20)

  • Musée des Tissus – Lyon /  jeux concours : à vos crayons !

Le musée des Tissus lance un concours de coloriage pour les enfants ! « Téléchargez le coloriage et donner libre cours à leur imagination : crayons de couleurs, feutres, paillettes et gommettes, tout est permis pour décorer les coloriages inspirés de nos collections ».

Pour participer, il suffit d’envoyer la photo du coloriage à animation@museedestissus.fr en précisant dans l’objet le prénom et l’âge de votre enfant. Les créations les plus originales, magiques ou rigolotes seront publiées et gagneront une pochette aux motifs des collections du musée des Tissus.

(Source: musée des Tissus, 26/03/2020)

  • MUCEM – Marseille

Le vernissage de l’exposition “La Flore de A à Z” aurait dû avoir lieu ce mercredi 25 mars au MUCEM.

Coronavirus oblige c’est sur Twitter que se dévoile cette abécédaire des collections. Chaque jour le musée proposera une lettre florale, un conseil botanique et une illustration à colorier.

 

(Source : MUCEM, Ville de Marseille, 27/03/20)

  • Palais de la Porte Dorée – Paris / série vidéo « le directeur dans son salon »

Depuis le 27 mars 2020, chaque semaine, Dominique Duché, directeur de l’Aquarium du Palais de la Porte Dorée, confiné chez lui, propose d’aller à la rencontre d’une espèce captivante.

(Source: Palais de la Porte Dorée, 27/03/2020)
  • Musée Saint Raymond – Toulouse

Pendant sa fermeture, le Musée Saint Raymond – Toulouse raconte sur son compte twitter ses coulisses et la préparation de sa prochaine exposition.

Ce compte twitter propose également un thread thématique chaque semaine. Premier sujet: le poil.

(Source: Musée Saint-Raymond, Toulouse, 27/03/2020)

  • Musée de Nouvelle Calédonie – Nouméa

Durant sa fermeture, le musée de la Nouvelle Calédonie décide de mettre l’accent sur la conservation, versant moins connu par le public de la mission muséale.

L’équipe du musée propose des vidéos tournées dans les réserves pour y découvrir les trésors qu’elles renferment et parler de la conservation. Le musée réussit même à faire jouer avec les numéros d’inventaire ! A la clé un “diplôme tout à fait officiel de grand conservateur honoraire”.



(Source : Musée de Nouvelle Calédonie, Nouméa, 30/03/20)

  • Centre Pompidou-Metz / « Jour après jour »

Le Centre Pompidou-Metz, dont les espaces d’exposition sont fermés au public, renforce son engagement à rendre l’art accessible à tous grâce à son programme numérique #jourapresjour, enrichi de trois dispositifs spécialement imaginés pour Instagram, Instagram Stories, Facebook, Linkedin et Twitter, pour continuer à partager la créativité des artistes et garder une fenêtre ouverte sur le monde de l’art.

• Sur Instagram : #jourapresjour

Le Centre Pompidou-Metz donne la parole aux artistes d’aujourd’hui, en partageant tous les deux jours leur activité du moment, leurs réflexions et leurs mots à travers des poèmes photographiés et des images décrites.

Au jour I du confinement, l’artiste Etel Adnan a publié un fragment de son poème Nuit. Au jour IV, Tatiana Trouvé a partagé un dessin caché par sa lecture. Au jour VIII, Jérémy Demester a choisi un fragment d’un texte de Fernando Pessoa. Les artistes Mircea Cantor, Navid Nuur, Marco Perego et Zoe Saldana s’exprimeront dans les prochaines publications. En story, les artistes se filment et ouvrent leurs portes une fois par semaine. Les premières contributions sont confiées à Rosa Barba, Liam Everett, Tursic & Mille et Elmgreen & Dragset.

L’intégralité de leurs témoignages est disponible sur le site www.centrepompidoumetz.fr : jour après jour, giorno dopo giorno.

En outre, l’équipe du Centre Pompidou-Metz, éloignée de son lieu de travail et d’échange avec le public, partage en ligne son choix d’œuvres dans l’histoire de l’art ou relaye des contenus qui nourrissent la réflexion sur l’art à travers des vidéos et des liens.

• Sur Facebook : créations à partager

Les artistes des Ateliers Jeune Public (5-12 ans) et de La Capsule, espace ouvert à tous, invitent les internautes à suivre des ateliers en ligne, à créer et à partager une activité artistique sur le mode du « do it yourself » avec une courte vidéo explicative. Les internautes sont incités à interagir en partageant leurs créations sur la page Facebook du Centre Pompidou-Metz.

L’ensemble de ces contenus est disponible en suivant les hashtags #centrepompidoumetz #jourapresjour #CultureChezNous

Crédits : Centre Pompidou-Metz © Shigeru Ban Architects Europe et Jean de Gastines Architectes, avec Philip Gumuchdjian pour la conception du projet lauréat du concours / Metz Métropole / Centre Pompidou-Metz © Photo Roland Halbe © création graphique Studio Sabir

(Source: Centre Pompidou-Metz, 27/03/2020)

  • Musée d’art ancien et contemporain – Épinal

Le musée d’art ancien et contemporain d’Épinal propose chaque jour sur ses réseaux sociaux des activités créatives.

. Le #quizdumardi invite à retrouver le titre d’une oeuvre d’art ou un le nom d’un personnage à partir de visuels issus de la collection du musée.



. Les #happymercredi se composent d’un peu de culture générale et d’une activité ludique comme : qu’est ce qu’une nature morte ? et réaliser une nature morte chez soi avec des objets du quotidien. Ou encore réaliser une recette antique en apprenant le contexte dans laquelle celle ci était préparée et dégustée.



. La semaine se clôture avec le #défiduweekend, une activité créative sur un thème imaginé par les médiateurs du musée comme se mettre en scène avec en remplaçant son visage par un portrait issu des collections du musée ou écrire un Haïku.



Et comme la programmation numérique semble impliquée tous les corps de métier du musée, on retrouve régulièrement #lemotdelaconservation. Un court article sur une oeuvre coup de coeur des conservateurs.

(Source : Musée d’art ancien et contemporain, Épinal,  27/03/20)

  • Mémorial de la Shoah – Paris

Le vendredi 27 mars, sur ses réseaux sociaux, le mémorial de la Shoah invite à assister à une conversation entre Serge Klarsfeld le célèbre historien et avocat, qui avec sa femme Beate Klarsfeld ont consacrés leurs vies à la reconnaissance de la Shoah, et Jacques Fredj, directeur du mémorial.

Un échange riche et important à revoir sur le compte instagram de l’établissement. 

(Source : Mémorial de la Shoah, 26/03/20)

  • Château de l’Empéri – Salon de Provence

Sur son compte twitter, le château de l’Empéri propose une visite virtuelle de l’expo « Dans l’atelier du sculpteur, Eugène Piron »

Chaque semaine, une nouvelle oeuvre est présentée par l’équipe du lieu. Petite originalité, le public peut voter pour l’oeuvre qu’il souhaite découvrir.

(Source : Château de l’Empéri,  Ville de Salon de Provence, 26/03/20)

  • Musée Granet – Aix en Provence / Mon musée à la maison

#Museumsandchill #jerestechezmoi #muséegranet  Le musée Granet est fermé jusqu’à nouvel ordre mais durant cette période de confinement, le musée continue de proposer des activités autour de ses collections.

L’équipe de médiation du musée Granet a préparé de nombreuses activités à faire en famille et à distance sur les collections du musée Granet. Elles sont accessibles rapidement dès la « home page » du site web du musée Granet museegranet-aixenprovence.fr.

Chaque mercredi le musée « met à votre disposition, petits et grands, de quoi s’amuser et se cultiver autour de ses chefs-d’œuvre ! ».

 

View this post on Instagram

 

◤ Mon musée à la maison #1 ◢ Coloriage, musée secret, jeux des erreurs…🎲🎲🎲 C’est mercredi tous les jours ces temps-ci, alors si vos enfants ont les yeux rougis par les consoles de jeu et la télévision, nous vous proposons une multitude d’activités ludiques sur les collections du musée… Coloriage, jeu des erreurs, musée surprise, mots mêlés… 👉 C’est par ici http://www.museegranet-aixenprovence.fr/visites-et-activites/mon-musee-a-la-maison.html #museegranet #aix #aixmaville #museumandchill #culturealamaison #monmuseealamaison #cezanne #confinementcreatif @aixmaville @aixenprovencetourism @culture_gouv @educationfrance @myprovenceculture @laprovence

A post shared by Musée Granet (@museegranet) on

Sur une nouvelle page dédiée « Mon musée à la maison », le site web du musée offre une fois par semaine 4 activités à réaliser pour « découvrir ou redécouvrir les collections ».

Chaque mercredi 4 nouveaux jeux sont organisés en 4 thématiques récurrentes : Musée en couleurs (des coloriages), Une histoire de détails (jeux des 7 erreurs), Les mots s’emmêlent au musée (mots mêlés), Musée surprise (changera chaque semaine).

En dehors des activités jeunesse, le service com du Musée Granet, en relation avec les services du musée, a lancé des rubriques sur le thème du voyage et des musées insolites, mais aussi des idées de lectures toujours en lien avec les collections du musée, des Haïkus et des visites d’ateliers.

 

View this post on Instagram

 

◤ Voyager en images ◢ Un petit tour à Venise ? 💡Vous êtes nombreux désormais à la maison mais qu’importe, certains voyages immobiles valent toutes les escapades…aujourd’hui partons pour la Sérénissime… Voici une vue de la fameuse place Saint-Marc à Venise ! Peint par Guardi, le grand rival de Canaletto, ce petit tableau du XVIIIème siècle met en valeur grâce à la perspective les différents bâtiments : le campanile, le palais des doges, les « Procuratie » et la basilique Saint-Marc. La grande spécialité de l’artiste est le traitement du ciel : nuageux et clair, il occupe presque la moité du tableau tandis qu’une diagonale d’ombre coupe la place en deux de façon dynamique. Avez-vous remarqué le couple improbable qui semble discuter tranquillement ? Que peuvent-ils bien se raconter ? Nous, on a une idée et vous ? ➡️ Francesco Guardi, Vue de la place Saint-Marc à Venise, 1775-1785, huile sur toile, 35 x 45 cm. © Musée Granet. Cette petite toile vous attend à la Donation Meyer – 1er étage du musée Granet. #museegranet #beauxarts #peinture #paintings #musee #museum #cezanne #collectionpermanente #aix #aixmaville #granet #guardi #paulcezanne #paulcezanne #aixenprovencetourism

A post shared by Musée Granet (@museegranet) on

A venir, des rubriques musicales sur les œuvres du musée Granet et de la collection Jean et Suzanne Planque et « plein de futures surprises pour attendre les beaux jours ».

(Source: Musée Granet, 26/03/2020)

  • Musée des Arts et Métiers – Paris / « Le musée chez vous

Le musée vient de créer un onglet spécial « Le musée chez vous » qui va progressivement regrouper toute l’offre culturelle virtuelle du musée.

Dès à présent les internautes pourront y retrouver une enquête sondage sur le titre de la prochaine expo.
Le musée remet également en avant quatre expositions virtuelles réalisées avec Google Arts & Culture accompagnées des contenus augmentés qui seront ajoutés progressivement.
Le musée travaille « actuellement sur le développement de nouveaux contenus originaux à faire à la maison (adaptation de expo Prototypes, manip, atelier, enquête-jeu, jeu de piste virtuel…) » explique Amélie Zanetti
Responsable des relations avec les média, du CNAM et du musée des Arts et Métiers.

(Source:Musée des Arts et Métiers, 26/03/2020)

  • INRAP

L’Inrap, Institut national de recherches archéologiques préventives, a pour objectif de valoriser les nombreuses fouilles qu’il mène sur l’ensemble du territoire français, notamment via son site web. En cette période de confinement, l’institution a décidé d’offrir de nouveaux contenus très variés, adaptés aux différents types de publics.

. Comme l’accès aux bibliothèques n’est plus possible, l’Inrap a décidé d’ouvrir à tous sa collection de rapports d’opérations archéologiques mise en ligne via le catalogue Dolia (cliquer sur Libre accès). Ces rapports sont des documents scientifiques de première main qui rendent compte d’observations non réitérables, qui récapitulent les données acquises et constituent la publication primaire du ou des sites archéologiques qui ont fait l’objet d’un diagnostic ou d’une fouille.

. L’INRAP a  développé en co-production avec Gédéon Programmes, France Télévisions et le réseau Canopé, une nouvelle web-série « Pompéi, sur les traces des Romains » composée de 12 épisodes de 5 minutes, qui est sortie le 26 mars 2020. Elle retrace la vie quotidienne des Romains à l’époque antique. « Avec un format court, traitant de thématiques étudiées en classe de collège et lycée, cette web-série peut répondre aux besoins des professeurs et des élèves ».

. L’Inrap a produit un nouveau format de publications en ligne, appelé Archéo Mémo, éclairant une ou plusieurs grandes facettes de la recherche archéologique au travers d’un focus inédit et en images sur un site. En voici un exemple consacré à un « trésor monétaire ».

. Enfin, l’institution a également remis en avant des quiz (de 2018) autour de divers sujets touchant à l’archéologie. Avec différents niveaux de difficulté, ces quiz sont très accessibles et permettent une approche innovante de cette science.

(Source: INRAP, 26/03/2020)

  • Musée des moulages – Lyon / Des étudiants médiateurs

Chaque jour durant le confinement, le musée des moulages de Lyon propose un thread twitter consacré à une oeuvre d’art.  Les threads sont écrits par des étudiants, offrant ainsi une approche originale, vivante et subjective des pièces proposées.

(Source : Musée des Moulages, 25/03/20)

  • Centre des Monuments Nationaux (CMN)

Pendant le confinement, le CMN explore chaque jour une nouvelle thématique à travers le prisme du Patrimoine et des monuments nationaux.

Avec le hashtag #unjourunthread sur twitter, le Centre propose de découvrir les grottes préhistoriques, des recettes de cuisine qui ont marqué l’histoire, les plus beaux jardins français ou encore les plus beaux escaliers des monuments nationaux …

(Source : Centre des Monuments Nationaux, 25/03/20)

  • Couvent des Jacobins – Toulouse 

Chaque mercredi, le Couvent des Jacobins partagera un conte imaginé pour le Couvent des Jacobins par la Cie des Petites Utopies. « Entre imaginaire et réalité, retrouvez un bonheur d’enfance : celui de vous laisser conter de fabuleuses histoires ».

Le Couvent propose également chaque semaine un thread thématique. #CultivezVousCloîtrésChezVous.

(Couvent des Jacobins de Toulouse, 25/03/2020)
  • Musée du quai Branly – Jacques Chirac – Paris

Le musée du quai Branly propose un concours original pour toute la famille. « Imaginez la suite de l’histoire conçue par le dessinateur Karim Friha et partagez vos créations sur le post Twitter du musée ! »


À vos crayons, à vos feutres,  à vos pinceaux, ou même à votre tablette  !

(Source : Musée du quai Branly – Jacques Chirac, 25/03/20)

  • Palais de la Découverte – Paris

Comment les musées peuvent-ils informer sur le Coronavirus ? Le Palais de la Découverte apporte sa réponse. « Face à l’épidémie, la science est aux avant-postes. Dans cette période de confinement, la culture scientifique doit aller à la rencontre de tous. C’est pourquoi nous lançons le programme « la science est là ». Une offre numérique qui  vous propose de nouveaux rendez-vous et vient renforcer notre offre en ligne ».

Premier épisode de ce programme, l’exposition numérique “Coronavirus : ce que sait la science”, « 11 questions réponses illustrés pour mieux comprendre le virus. Transmission, traitement, vaccin, recherches en cours… Vous saurez tout. »

(Source : Palais de la découverte, 25/03/20)

  • Fondation Cartier – Paris

« Pour traverser ensemble cette situation exceptionnelle », la Fondation Cartier -fermée depuis le 13 mars 2020- invite son public à vivre d’une manière différente son exposition « Claudia Andujar, La Lutte Yanomami ». Les visiteurs peuvent découvrir ou redécouvrir sur un site web dédié ses séries podcasts, des articles et des contenus inédits, « donnant la parole aux artistes, philosophes ou scientifiques qui ont, à l’instar de Claudia Andujar, enrichi notre vision de l’art et du monde ». Une belle initiative dotée d’un site au design très réussi.

Lire l’article du Clic France: Covid-19 / Pendant sa fermeture, la Fondation Cartier propose une exploration numérique de l’exposition Claudia Andujar

(Source: Fondation Cartier, 25/03/2020)

  • Musée des Arts et Métiers – Paris 

Le musée des Arts et Métiers lance une opération « Le musée chez vous ». Une offre culturelle virtuelle sera progressivement déployée autour de la découverte des inventeurs et des inventions qui font la richesse de ses collections : expositions virtuelles, visites et ateliers à faire la maison, enquêtes-jeux et jeu de piste pour les petits et les grands.

L’exposition temporaire « Prototypes. De l’expérimentation à l’innovation », qui devait ouvrir le 17 mars 2020, sera adaptée avec des contenus spécifiques sur une sélection de prototypes, un livret-jeu et un atelier inédits accessibles en ligne.

(Source: Musée des Arts et Métiers, 25/03/2020)

  • Musée Manoli – La Richardais

Durant le confinement le Musée Manoli mise sur l’art participatif ! Faute de murs à dispositions, c’est sur les murs du musée virtuel que se déploie vos contributions à “l’exposition extra-ordinaire”.

Cette exposition ouverte à tous vous invite à créer d’étranges animaux en vous inspirant du bestiaire de Manoli. L’exposition et son catalogue sont d’ores et déjà en ligne sur le site du musée. Une visite guidée mais non commentée est même disponible. Mais pas de panique si vous n’avez pas encore contribué ! L’exposition est évolutive et n’attend plus que vous !

L’exposition est présentée ainsi

(Source : Musée Manoli, La Richardais,  25/03/20)

  • Musée des Beaux-Arts – Brest

Le musée des Beaux-Arts de Brest propose le musée à la maison. Au programme présentation des collections et activités culturelles.

« Si vous êtes un fin connaisseur de l’art et des emojis, vous pouvez tenter votre chance au quizz du musée ou l’envoyez à vos amis histoire de … »



Ou participez au défi #muséoquarantaine avec les oeuvres des collections.

(Source : Musée des Beaux-Arts, Brest,  25/03/20)

  • RMN-GP

La Réunion des musées nationaux-Grand Palais et Gédéon proposent aux internautes de découvrir en avant-première différents contenus en ligne sur l’exposition Pompéi (qui devait initialement être inaugurée ce mercredi 25 mars mais dont l’ouverture a été reportée du fait de la crise sanitaire).

Les contenus numériques de l’exposition immersive, disponibles à partir de 12h, le 25 mars 2020, incluent des vidéos, les contenus audioguides gratuits, des jeux pour enfants, des notices pédagogiques et une expérience en réalité augmentée.

Lire l’article du Clic France: Covid-19 / Le Grand Palais propose une visite « hors les murs » de l’exposition immersive Pompei

(Source: RMN-GP, 25/03/2020)

  • Centre Pompidou – Paris

Le centre Pompidou étoffe son offre en ligne durant le confinement avec notamment l’ajout sur sa chaîne Youtube de la web série “Mon oeil”.

« Un concentré de création artistique pour les plus jeunes, en plus de 170 épisodes« .



L’intégralité des offres numériques du centre Pompidou est présentée ici.

(Source : Centre Pompidou, Paris,  25/03/20)

  • Paris Musées

Paris Musées a lancé un challenge auprès de sa communauté. #ChallengeConfinement

« 📷En commentaire, partagez votre plus belle photo prise dans les musées de la Ville de Paris !

Photo d’exposition, d’architecture, de jardin… Vos + beaux clichés seront postés sur notre compte Instagram cette semaine » 😉

. Après les musées d’Amsterdam et le MBA de Lyon, Paris Musées a également rejoint le challenge #tussenkunstenquarantaine.

« Vous aussi réinterprétez à la maison les œuvres des musées de la ville de Paris puis partagez-les ! Pour explorer nos collections 🖼 rdv sur parismuseescollections.paris.fr ».

(Source: Paris Musées, 24/03/2020)

  • Musée d’Orsay – Paris / « Une semaine avec »

Chaque semaine pendant la fermeture du musée d’Orsay, un artiste partage son regard sur les collections, choisissant et commentant une œuvre chaque jour, pendant sept jours.

Pour la première semaine, le peintre et cinéaste Julian Schnabel livre sa vision de sept de ses peintures préférées. L’invitée de la seconde semaine sera l’écrivaine Maylis de Kerangal.

 

View this post on Instagram

 

UNE SEMAINE AVEC JULIAN SCHNABEL ONE WEEK WITH JULIAN SCHNABEL . Chaque semaine pendant la fermeture du musée d’Orsay, un artiste partage son regard sur les collections, choisissant et commentant une œuvre chaque jour, pendant sept jours. Pour la première semaine, le peintre et cinéaste Julian Schnabel livre sa vision de sept de ses peintures préférées. . Jour 2: Claude Monet, “Les Dindons” (1877). “Les étranges configurations de ces volatiles donnent à Monet l’occasion de peindre des formes qui se dissocient du corps qu’elles représentent et prennent leur autonomie : les marques picturales qui composent ce tableau préfigurent le type de peinture que Cy Twombly pourra faire, et elles annoncent la liberté de choisir un sujet qui peut être extraordinairement ordinaire pour le transformer en une glorieuse bacchanale picturale“. . Every week during the time of the closure of the musée d’Orsay, an artist offers their vision of the collections, commenting on one work every day, for seven days. For the first week, painter and filmmaker Julian Schnabel shares insights on seven favorites. . Day 2 : Claude Monet, “Turkeys” (1877): “The strange configurations of these birds gives Monet an opportunity to paint forms that disconnect from their bodies and have their own autonomy as marks: if you look at the painterly marks that make up the painting, they signal to the sort of painting Cy Twombly could make, and the freedom in taking what could be an extraordinarily ordinary subject and turning it into this glorious bacchanale of paint“. . #museedorsay #museeorsay #orsaymuseum #artmuseum #artgallery #fineart #beauxarts #artexhibition #art #museum #peinture #landscape #paysage #stayathome #restecheztoi #museumfromhome #culturecheznous #unesemaineavec #oneweekwith #julianschnabel

A post shared by Musée d’Orsay (@museeorsay) on

Et durant le confinement, un paysage par jour issu des collections d’Orsay est également proposé sur son compte instagram et facebook.

 

View this post on Instagram

 

Durant le confinement, un paysage par jour issu des collections d’Orsay. Aujourd’hui, « La Nuit étoilée » de Vincent van Gogh: Dès son arrivée à Arles en 1888, la représentation d' »effets de nuit » constitue une préoccupation pour Van Gogh. En avril, il écrit à son frère: « Il me faut une nuit étoilée avec des cyprès ou, peut-être, au-dessus d’un champ de blé mur ». En septembre, à sa soeur: « Souvent, il me semble que la nuit est encore plus richement colorée que le jour ». Il peint d’abord un coin de ciel nocturne dans « La terrasse d’un café à Arles » (@krollermullermuseum). La vue du Rhône vient après. Les bleus dominent, les lumières à gaz brillent d’un orange intense et se reflètent. Les étoiles scintillent comme des pierres précieuses. Quelques mois plus tard, interné, Van Gogh peint une autre version : le « Ciel étoilé » ( @themuseumofmodernart), où s’exprime la violence de sa psychologie troublée. Les arbres sont comme des flammes, les étoiles tourbillonnent dans une vision cosmique. Dans « La nuit étoilée » d’Orsay, la présence d’amoureux en bas renforce l’atmosphère sereine. . During the lockdown, we share each day a famous landscape of our collections. Today, Van Gogh’s « Starry Night over the Rhone ». From his arrival in Arles in 1888, Van Gogh was preoccupied with the representation of « night effects ». In April, he wrote to his brother: « I need a starry night with cypresses or maybe above a field of ripe wheat. » In September, to his sister: « Often it seems to me night is even more richly coloured than day ». He first painted a corner of nocturnal sky in « Cafe Terrace, Arles » (@krollermullermuseum). Next came this view of the Rhône. Blues prevail, the city lights glimmer an intense orange and are reflected in the water. Stars sparkle like gemstones. A few months later, confined to a mental institution, Van Gogh painted another version (@themuseumofmodernart), in which his troubled psyche is fully expressed. Trees are like flames, stars whirl in a cosmic vision. Orsay’s Starry Night is more serene, an atmosphere reinforced by the presence of a couple of lovers at the bottom. . #museedorsay #museeorsay #orsaymuseum #culturecheznous @culture_gouv @franck_riester

A post shared by Musée d’Orsay (@museeorsay) on

(Source:Musée d’Orsay, 24/03/2020)

  • Fondation Louis Vuitton – Paris

Fondation Louis Vuitton

« Comme vous ne pouvez pas venir à la Fondation, la Fondation vient chez vous ! »

Chaque semaine, la Fondation (fermée depuis le 18 mars) propose de visionner sur Facebook et YouTube une exposition, un concert et une masterclasse qu’elle a proposés depuis son ouverture en 2014.

La Fondation donne 3 rendez-vous :

Le mercredi à 18H: une visite d’une exposition avec les commentaires des commissaires

Le vendredi à 18H: un grand concert de musique qui s’est tenu dans l’Auditorium

Le dimanche à 17H30: un concert d’une promotion d’élèves de la Classe d’Excellence de Violoncelle, dirigée par Gautier Capuçon.

Cette programmation est l’occasion de revenir sur les accrochages des œuvres de la Collection. Ces films sont conçus comme des visites accompagnées des commentaires des commissaires. Au fil du parcours de l’exposition, découvrez les œuvres de la Collection et apprenez-en plus sur les artistes.

De nombreux musiciens et artistes se sont succédés dans l’Auditorium, cette programmation fait redécouvrir leurs concerts comme si vous y étiez. La jeune génération de pianistes, mais aussi des maîtres du violoncelle se sont produits sur la scène de l’Auditorium, témoins d’une programmation diverse et éclectique.

(Source: Fondation Vuitton, 25/03/2020)

  • Musée de Pont-Aven

Durant le confinement le musée du Pont-Aven propose des activités créatives inspirées de ses collections. Dessiner les “cernes” d’une oeuvre, imaginer un abécédaire ou reproduire chez soi une oeuvre de leur collection avec les moyens du bord à la façon du défi #tussenkunstenquarantine.

Le musée en profite aussi pour revenir sur les moments forts du musées, et donner des nouvelles des employés en télétravail.



(Source : Musée de Pont-Aven, Pont-Aven,  25/03/20)

  • Musée des Beaux-Arts de Quimper (MBAQ)

Durant le confinement le musée des beaux arts de Quimper fait découvrir les coulisses du musée et le travail peu connu des équipes de régie ou de conservation préventive.

« Suivez le parcours d’une oeuvre, de son conditionnement à sa mise en place dans les réserves du musée. Découvrez d’étranges lampes bleues et leur utilité. Ou encore apprenez qu’on passe l’aspirateur même sur des toiles de maîtres, mais ce que vous voyez est réalisé par des professionnels, c’est à ne pas reproduire chez vous ! »



(Source : Musée des Beaux-Arts, Quimper,  25/03/20)

  • Musée d’Orsay – Paris

Journée spéciale expo « James Tissot » sur les réseaux sociaux du Musée d’Orsay le Mardi 24 mars 2020.

Bande-annonce de l’exposition:

En lieu et place de l’ouverture de l’exposition initialement prévue ce 24 mars au musée d’Orsay, « nous vous proposons une journée spéciale dédiée à James Tissot sur nos réseaux sociaux. Suivez-nous ! ».

Le musée diffuse sur ses réseaux des photos de l’accrochages et relaie des contenus sur l’artiste et sur l’exposition.

(Source: Musée d’Orsay, 24/03/2020)

  • Musée des Beaux Arts – Lyon

A son tour, le musée des Beaux Arts de Lyon relève le défi du @tussenkunstenquarantaine (« Entre art et quarantaine »). C’est le premier musées Français à rejoindre cette initiative néerlandaise, soutenue par le Rijksmuseum et le Van Gogh Museum d’Amsterdam.

« Vous aussi, réinterprétez à la maison les œuvres du musée puis partagez-les en identifiant le @mba_lyon ! »

(Source:MBA Lyon, 23/03/2020)

  • Les Abattoirs – Toulouse 

Les Abattoirs Musée FRAC Occitanie restent en contact avec le public sur les réseaux sociaux.

. Sur Facebook, tous les lundis, à compter du 23 mars 2020, les enfants peuvent télécharger un document donnant des infos sur des artistes et leurs œuvres. Le cycle commence avec Peter Saul. Une activité manuelle est également proposée aux enfants qui peuvent ensuite la partager via l’adresse jourdesenfants@lesabattoirs.org.

Les Abattoirs proposent également le décryptage d’un courant artistique dans l’exposition « Viva Gino ! une vie dans l’art » avec explications et illustrations, visite virtuelle de la programmation sur Instagram et, sur Twitter, accès à la collection en ligne avec l’envoi d’une œuvre chaque jour dans le fil d’actualités.

 

View this post on Instagram

 

Nos expositions en cours viennent à vous ! Retrouvez chaque jour une vue des oeuvres proposées dans les différentes salles des Abattoirs. Nous commençons aujourd’hui et pour les prochains jours avec « Viva Gino ! Une vie dans l’art » : la grande halle Fluxus. La grande nef des Abattoirs est transformée en grande Halle Fluxus où résonne le son des pianos les plus détournés. L’ensemble est complété par des œuvres picturales, photographiques, des dessins, des sculptures, des installations, des vidéos, etc. Vue de l’exposition « Viva Gino ! Une vie dans l’art », artistes de gauche à droite : Ben, Jean-Jacques Lebel, Ben Patterson, au centre : piano d’Arman, dans l’arche au fond : vue partielle de l’œuvre de Sergio Lombardo. Du 28 février au 23 août 2020 ©️ les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie #lesAbattoirs #culturecheznous #fluxus #fondazionemudima #Toulouse #museumsandchill #benvautier @benjaminvautier #jeanjacqueslebel #benpatterson #arman #nouveaurealisme #pianosdanslart

A post shared by les Abattoirs (@lesabattoirs) on

Le compte instagram évoque également la préparation des prochaines expositions.

(Source: Les Abattoirs – Toulouse, 23/03/2020)

  • Musée du Quai Branly – Paris 

« Découvrez notre nouvelle série hebdomadaire « La minute anthropologique » ! On commence avec

@doctroptard qui vous parle des poupées kachinas : des esprits dans la mythologie des Hopis. »

(Source: Musée du Quai Branly, 23/03/2020)

  • Fondation et Institut Giacometti

Suite aux mesures annoncées par le gouvernement, l’Institut Giacometti a fermé temporairement ses portes dans le 14e arrondissement de Paris mais invite son public à le retrouver en ligne. Avec la programmation #GiacomettiChezVous, l’équipe de la Fondation se mobilise et propose de nouveaux contenus pour faire découvrir l’œuvre d’Alberto Giacometti. 

Parmi les services et contenus proposés: une visite de l’exposition sur instagram, des ateliers pédagogiques en ligne, 2 conférences en ligne et le visionnage gratuit d’un film documentaire.

(Lire l’article Clic France: Covid-19 / L’Institut Giacometti lance #GiacomettiChezVous et offre de nombreuses activités numériques)

(Source: Fondation Giacometti, 23/03/2020)

  • Musée du quai Branly – Jacques Chirac Paris / série vidéo « La minute anthropologique »

Depuis le 23 mars 2020, le Musée du quai Branly – Jacques Chirac propose sa nouvelle série hebdomadaire « La minute anthropologique ».

Dans le premier épisode, Philippe Charlier, directeur du département de la Recherche et l’Enseignement du musée parle des poupées kachinas : des esprits dans la mythologie des Hopis qui habitent au cœur des grandes plaines américaines.

(Source: Musée du quai Branly – Jacques Chirac, 23/03/2020)
  • Département des Hauts-de-Seine

Le département des Hauts de Seine propose des rendez-vous en ligne pour découvrir ou redécouvrir ses archives, musées et domaines départementaux.

. Les Archives départementales des Hauts-de-Seine mettent en ligne dès aujourd’hui une exposition virtuelle sur les Expositions universelles qui se sont déroulées en France de 1855 à 1900, à travers les traces qu’elles ont laissées sur le territoire altoséquanais.

Et tous les jours, le Département des Hauts-de-Seine propose de découvrir ou redécouvrir virtuellement ses musées départementaux. Maison de Chateaubriand, musées départementaux Albert-Kahn et de Sceaux révèleront tous leurs secrets sur les réseaux sociaux !

Lire l’article du CLIC France: Covi-19 / Visite virtuelle sur les Expositions universelles et animations sur les réseaux sociaux, le département des Hauts de Seine mobilisent ses lieux culturels

(Source: Département des Hauts de Seine, 23/03/2020)

  • Musée Fabre – Montpellier

Suite aux mesures exceptionnelles annoncées par le gouvernement concernant le Covid-19, le musée Fabre a dû fermer ses portes le dimanche 15 mars 2020.

Dès le lendemain, le musée des Beaux-Arts de Montpellier proposait un dispositif sur ses réseaux sociaux facebook et instagram. Le musée participe également à la prévention confinement en utilisant de manière originale ses oeuvres.

Image may contain: 3 people, meme, text that says "SORTEZ QU'EN SOLITAIRE PRENEZ SOIN DES PLUS VULNÉRABLES NE PRATIQUEZ PAS DE SPORT EN GROUPE EVITEZ LES CONTACTS"

Lire l’article du CLIC France : Covid-19 / Le musée Fabre Montpellier propose des jeux et des visites d’expositions sur facebook et instagram

(Source: Musée Fabre, 22/03/2020)

  • Le musée du quai Branly – Jacques Chirac – Paris

Découvrir la mythologie hindoue tout en s’amusant en famille. Le musée du quai Branly – Jacques Chirac nous propose de créer un théâtre d’ombres inspiré de la tradition indienne.

Un court texte de médiation et un tuto marionnette, de quoi donner envie d’en apprendre davantage et de passer à la pratique.

(Musée du quai Branly – Jacques Chirac , 21/03/2020)

  • Institut du monde arabe – Paris

« Pour soutenir toutes celles et tous ceux qui sont confinés chez eux durant l’épidémie de Covid-19, et en relai de l’opération « Culture chez nous » du Ministère de la culture », l’Institut du monde arabe se virtualise et met en place #LImaALaMaison, une programmation spéciale sur son site et les réseaux sociaux.

Spectacles, conférences, playlists, conseils de lecture, DJ sets, gastronomie, activités pour les enfants … chaque jour pendant le confinement, l’IMA va proposer un nouveau contenu à lire, regarder ou écouter, seul ou en famille, pour découvrir le monde et la culture arabe, et voyager sans quitter son domicile. L’Institut ouvrira également ses plateformes, à cette occasion, à des artistes souhaitant partager leurs créations.

 

View this post on Instagram

 

[#LImaALaMaison] En soutien à toutes celles et ceux qui sont confinés chez eux durant l’épidémie de Covid-19, l’IMA vous propose de voyager sans quitter votre domicile avec l’opération #LImaALaMaison ! Chaque jour pendant toute la durée du confinement nous vous proposerons un nouveau contenu à lire, regarder ou écouter, seul ou en famille, pour découvrir le monde et la culture arabe. 🍴Pour commencer, nous vous invitons à un voyage culinaire à travers un récit gourmand autour de la pistache. L’auteur, Ziryâb, nous invite à découvrir l’histoire de la pistache et à tester deux recettes savoureuses à base de ce fruit. Et vous avez-vous des recettes qui feront voyager nos papilles ? N’hésitez pas à nous poster en commentaires vos meilleures suggestions, ou les photos de votre réalisation si vous testez ces recettes du jour ! (Lien en bio) #LImaALaMaison #CultureChezVous #culture #arabe #confinement #restezchezvous #prenezsoindevous #restecheztoi #resterchezsoi #quarantaine

A post shared by Institut du monde arabe (@institutdumondearabe) on

Ces propositions quotidiennes seront diffusées sur les comptes FacebookInstagram et Twitter de l’Institut.

(Institut du Monde Arabe, 20/03/2020)

  • Cité de l’espace – Toulouse

Depuis le 20 mars 2020, la Cité de l’espace propose une nouvelle activité « Astronaute chez soi ».

Une activité est publiée tous les deux jours, pour 10 à 15 min d’expériences parents/enfants qui permettent de découvrir la vie quotidienne des astronautes en station spatiale, « confinée comme nous pouvons l’être nous aussi… ».

« Tous confinés dans notre mini station spatiale ». Et partage possible via #astronautechezsoi.

La Cité de l’espace proposera bientôt des événements en ligne.

(Source: Cité de l’espace, 20/03/2020)

  • Musée de Cluny – Paris 

Le musée de Cluny lancera lundi 23 mars un jeu sur Twitter, qui s’étalera jusqu’au vendredi 27 mars. Organisé de 15h à 16h chaque jour, il s’agit d’une sorte de #GuessWho au cours duquel les twittos sont invités à deviner, en posant des questions fermées, une ou plusieurs œuvres des collections.

Un 1er tweet du musée présente un détail de l’œuvre en question, puis les questions des twittos permettent de resserrer progressivement le champ des possibles jusqu’à identifier l’œuvre. Chaque avancée est également l’occasion de proposer quelques éléments de médiation.

« Vous l’aurez compris, tout l’intérêt tient aux interactions et nous espérons donc réunir un maximum de twittos autour de ce jeu. Je ne sais pas si cela entre exactement dans le champ qui vous intéresse mais si vous souhaitez relayer, cela nous aiderait beaucoup. Je suis à votre disposition pour toute précision, vous trouverez en pièce jointe une capture du tweet qui sera publié cet après-midi sur le compte du musée pour annoncer l’opération » explique au CLIC France Aline Damoiseau, Chargée des relations presse et de la communication éditoriale, au Musée de Cluny – musée national du Moyen Âge.

(Source: Musée de Cluny – musée national du Moyen Âge, 20/03/2020)
  • Universcience – Paris / 

Fermés au public dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, le Palais de la découverte et la Cité des sciences et de l’industrie prennent part au programme lancé par le ministre de la culture, Culture chez nous, et invitent leurs visiteurs à les retrouver en ligne. Priorité à l’interaction avec le lancement de 2 nouvelles activités hors les murs: des vidéos démos scientifiques par les médiateurs et un facebook live « Déconfine ton cerveau » ! (Lire l’article du CLIC France: Covid-19 / Dans le cadre du dispositif « Culture chez nous», Universcience lance « La science est là »)

Le dispositif lancé par Universcience : « La science est là » s’enrichit le 20 mars 2020 d’un nouveau rendez-vous.

A partir du 20 mars 2020, « Les petites découvertes » : chaque mardi, jeudi et vendredi à 17h, un médiateur du Palais de la Découverte présente depuis chez lui – confinement oblige –, une vidéo inédite sur un principe scientifique illustré à partir d’un objet du quotidien.

Episode 1 (20/03/2020):

Au programme : l’encre magnétique des billets de banque, l’observation de Vénus depuis chez soi, la télécommande et le rayonnement infrarouge… tout un univers de petites découvertes à faire chez soi, à partir de 9 ans.

Les vidéos sont réunies sur une page dédiée du compte Youtube du Palais de la Découverte et largement diffusées sur ses réseaux sociaux.

(Source: Universcience, 20/03/2020)

  • Musée de Grenoble

Chaque vendredi un membre de l’équipe du musée de Grenoble fait découvrir une oeuvre qui lui parle.
Le musée propose également des ateliers pour les enfants conçus par le médiateur du musée. Les enfants pourront par exemple s’inspirer du travail de Henri Laurens pour créer leur propre sculpture cubiste.



(Source : Musée de Grenoble, 20/03/20)

  • Louvre Lens

Image may contain: 4 people

Dans un entretien accordé à l’Hedbo du Quotidien de l’Art du 20 mars 2020, Marie Lavandier, directrice du Louvre Lens a déclaré  :“pendant la fermeture, nous voulons maintenir l’engagement social qui fait la particularité de notre musée. Nous allons mettre en place la semaine prochaine un blog de médiateurs en proposant des ateliers d’activités manuelles que les gens peuvent faire chez eux, à partir de certains motifs d’œuvres. On relance aussi le blog des jardiniers car, dans notre région, beaucoup de gens ont un petit jardin. Ce seront des formes moins léchées que ce qu’on propose d’habitude en ligne, mais il faut aider vite au moral des gens.”

[Restez chez vous, le musée vient à vous]

. Depuis le 17 mars 2020, le compte facebook du musée met en avant chaque semaine une oeuvre exposée dans la galerie du temps ou dans l’une de ses expositions passées et propose un quizz.

. Le 19 mars, « pour mettre à profit cette période de confinement et rester proches de vous, l’équipe a décidé de lancer un blog« . Au programme: des histoires, des anecdotes sur les personnages de la Galerie du temps, des commentaires audio sur des oeuvres enregistrés par des membres de l’équipe et même des activités manuelles originales à faire en famille ! Des tutos expliquent tout, pas à pas et photos à l’appui. 👉 lelouvrelenschezvous.tumblr.com/

(Source : Le Quotidien de l’Art n°1912, 20/03/2020, Louvre-Lens, 19/03/2020))

  • MuséoParc Alésia – Alise-Sainte-Reine

Pour occuper les enfants et les plus grands, l’équipe du MuséoParc Alésia met gratuitement à disposition une sélection de coloriages, habituellement utilisés dans sa ludothèque.

(Source : MuséoParc Alésia – Ville de Alise-Sainte-Reine, 19/03/2020)

  • Musée de Normandie – Caen

A Caen, le Musée de Normandie propose de visionner sur son site web le documentaire « L’ile dans les isles« , consacré au photographe Olivier Mériel. Un moyen de faire venir l’exposition « l’île dans les isles » à domicile.

A travers ses photographies, Olivier Mériel raconte ses découvertes le long des côtes et îles normandes. Les images devaient être exposées au Musée de Normandie jusqu’au 19 avril. L’exposition reportée fait également l’objet d’un mini-site web, avec 2 vidéos court-métrages.

L'île dans les isles

(Musée de Normandie, 18/03/2020)

  • Musée Pierre Noël – Saint-Dié-des-Vosges

Depuis le début du confinement le musée Pierre Noël se montre très actif sur les réseaux sociaux avec une programmation numérique intitulé “Musé’Home”.

Outre les nombreux focus sur les oeuvres des collections. On y retrouve des jeux pour les plus jeunes.



Des activités créatrices, toujours accompagnées d’un court cartel explicatif sur la technique utilisée.



Des événements créatifs et participatifs et adaptés au confinement comme le marathon photo confiné et la Grande lessive dont l’appel à projet à pu être modifié en dernière minute pour respecter les mesures restrictives actuelles.







Enfin, en tant qu’acteur de sa communauté, en cette période de crise, le musée s’engage et relaie les initiatives sociales et solidaires de sa région.






(Source : Musée Pierre Noël, Saint-Dié-des-Vosges,  18/03/20)

  • Mac Lyon

Le MAC de Lyon est dans une situation atypique car il est fermé depuis janvier 2020, pour des travaux et non pas pour lutter contre le coronavirus.

Dans ce contexte, le musée d’art contemporain a valorisé dès le week-end dernier ses ressources en ligne via un thread Twitter et des Stories Instagram. Il a également créé une story à la Une « Stay Home » renvoyant vers des contenus en ligne.

L’institution vient également de lancer ce jeudi matin une initiative : partager une #OeuvreQuiFaitduBien.

Sur ses posts instagram, facebook et twitter, le musée renvoie régulièrement vers les contenus vidéo de son compte Youtube, une visite virtuelle sur son site web ou le catalogue hébergé par le site Navigart.

(Source: Mac Lyon, 19/03/2020)

  • Mémorial de Caen

“Vous ne me connaissez pas, moi si” commence Laura Bataille, community-manager du mémorial dans une vidéo postée jeudi sur Facebook. L’équipe du Mémorial de Caen a décidé de s’adresser directement à sa communauté sur les réseaux sociaux. « En coulisses avec nous… quelques nouvelles du Mémorial ! Nous diffuserons d’autres vidéos de l’équipe du Mémorial 😉 ! »

Laura Bataille profite de cette annonce pour appeler les autres community-managers à faire de même et à se présenter à leur communauté.

Le Mémorial annonce également des contenus inédits sur son site internet et ses réseaux sociaux. Nous pouvons citer par exemple, la nouvelle exposition permanente couvrant plus de 50 ans de carrière du grand reporter et photographe de guerre Patrick Chauvel. Inaugurée le 1 mars 2020 et fermée 10 jours plus tard pour cause de confinement, cette exposition du Fonds Patrick Chauvel sera accessible en visite virtuelle sur leur site internet et sera prochainement enrichie de documents audios inédits dans lesquels l’artiste expliquera ses prises de vues.

Le Mémorial de Caen remet en avant son web documentaire « Le journal de Suzon » et proposera prochainement un atelier pédagogique sur l’histoire de la petite fille juive déportée.  

Le site du mémorial propose d’ores et déjà des ressources pédagogiques ainsi que la mise en avant sur les réseaux sociaux d’une oeuvre de la collection par jour.

(Source : Le Mémorial de Caen, 19/03/2020)

  • Musée d’Orsay – Paris

Quatre-vingts ans après la mort de Léopold Chauveau, créateur de « monstres » profondément attachants et auteur d’histoires pour enfants, c’est grâce aux dons de son petit-fils (526 dessins, 48 sculptures et des
archives), que le musée d’Orsay a pu présenter une exposition exceptionnelle, inaugurée le 10 mars avant d’être close trois jours plus tard (et qui devrait rejoindre la Piscine à Roubaix en octobre).

En attendant le retour au musée réel, Orsay présente sur son site dédié aux enfants, petitsmo.fr la série de podcasts inspirés des sculptures de l’artiste, et écrite par le dessinateur Claude Ponti, qui publie également un album, « Voyage au pays des monstres ».

On y découvre notamment les histoires l’Effassensonge, «éponge à tracas» recroquevillée sur elle-même, Léhaut Polnu, songeur aux oreilles de faune, ou encore le Cœur penché, auteur de « farces rigolmarrantes » qui donne du bonheur à tous ceux, petits et grands, qui doivent rester confinés.

(Source: Musée d’Orsay, 19/03/2020)

  • Musée Camille Claudel – Ville de Nogent-sur-Seine

Au musée Camille Claudel, l’ensemble de l’équipe se mobilise pour publier chaque jour l’œuvre coup de cœur d’un des membres de l’équipe, tous corps de métiers confondus, avec le commentaire personnel de l’auteur du coup de cœur. Un lien renverra sur une notice plus scientifique rédigée par le service des publics sur notre site internet.

« Nous préparons également des publications sur l’exposition temporaire Les Sculpteurs du travail : Meunier, Dalou, Rodin… qui devait ouvrir le 4 avril et qui sera dans un premier temps à découvrir virtuellement, à partir de la date prévue pour l’inauguration » explique Cécile Bertran, Conservatrice en chef du musée Camille Claudel, Ville de Nogent-sur-Seine.

(Source: Musée Camille Claudel – Ville de Nogent-sur-Seine, 19/03/2020)

  • Musée Jacquemart-André – Paris 

Le 12 mars 2020, le jour où le président de la République annonçait la fermeture des écoles et universités, le musée Jacquemart-André inaugurait son exposition consacrée à William Turner. Une soixantaine d’aquarelles et une dizaine d’huiles sur toile, conservées à la Tate Britain, ont été sélectionnées pour une rétrospective sur l’œuvre intime du peintre, réalisée « pour son propre plaisir » selon les mots de John Ruskin. Moins de 48 heures après son inauguration, l’exposition a fermé ses portes. Le musée ne propose que peu de ressources sur son site web. Un aperçu de l’exposition est néanmoins proposé par le trailer très poétique mettant en scène Turner parcourant les paysages de ses propres toiles.

Et le musée propose sur son profil Instagram une découverte numérique quotidienne des œuvres de l’exposition.

(musée Jacquemart-André, 19/03/2020)

  • Carré d’Art-Musée d’art contemporain – Nîmes
(RE)DECOUVRIR LA COLLECTION DU MUSEE

« Quitte à être bloqué chez vous, pourquoi ne pas en profiter pour (re)découvrir les oeuvres de la collection du Musée d’art contemporain ?! Pendant cette période particulière, nous vous proposerons régulièrement ce rendez-vous numérique par envoi de newsletter hebdomadaire. En attendant de (re)voir ces oeuvres dans l’accrochage actuel de la collection, en place depuis seulement quelques semaines… »

« C’était important pour nous d’offrir du contenu aux personnes qui sont coincées à la maison« , explique Delphine Verrières, Directrice adjointe du Musée. Les retours ont déjà été nombreux selon elle, « on a eu immédiatement beaucoup de retours, des gens qui nous remerciaient de leur apporter un peu d’occupation pendant cette période difficile« , ajoute-t-elle.

Depuis le 19 mars, la newsletter du musée présente régulièrement une oeuvre de la collection.

Sur facebook, le musée propose plusieurs fois par jour des activités jeunesse à faire à la maison.

(Source: Carre d’Art, 19/03/2020)

  • Musée National de l’Éducation – Rouen 

Pour se remuer les méninges et jouer durant le confinement, le Musée National de l’Éducation propose à sa communauté une énigme par jour.

(Source : Musée National de L’Éducation – Ville de Rouen, 18/03/2020)

  • Musée du Jeu de paume – Paris

Chaque jour, 3 milliards d’images sont partagées sur les réseaux sociaux : nous sommes submergés, le
réseau saturé. Partant de cette constatation faite, l’exposition « Le Supermarché des Images » (initialement organisée du 11 février au 7 juin 2020) s’articule autour des problématiques et enjeux liés à cette surproduction.

En attendant sa réouverture, le site du Jeu de Paume propose sur la page du site web dédiée à l’exposition plusieurs vidéos, notamment une présentation de 4 minutes par le commissaire général de l’exposition, Peter Szendy, un beau trailer de 30 secondes, deux interviews d’artistes participants et 7 interventions d’artistes présentant leurs œuvres exposées.

L’interview des images: 7 artistes de l’exposition se prêtent au jeu de notre questionnaire de Proust autour de la thématique de l’image.Un artiste, une oeuvre:7 artistes nous parlent de l’oeuvre qu’ils présentent dans l’exposition.
(Jeu de Paume, 18/03/2020)
  • Musée d’Orsay – Paris

« Pour que l’esprit puisse s’évader durant cette période de confinement », le musée d’Orsay présente chaque jour l’un des plus beaux paysages de ses collections.

(Musée d’Orsay, 18/03/2020)

  • La Cité du Vin Bordeaux

Comme tous les lieux accueillant du public, la Cité du Vin a fermé ses portes jusqu’à nouvel ordre, et
les événements et ateliers qui y étaient programmés sont annulés.

« Pour autant, la mission de partage de la culture du vin ne s’arrête pas ! Afin d’apporter un peu
d’évasion et de distraction durant cette période délicate, la Cité du Vin mettra à disposition, en accès
libre et totalement gratuit, des contenus culturels autour des cultures et des civilisations du Vin sur
son site internet, sa page Facebook et son compte Instagram ».

Gratuite et accessible en ligne, Culture Vin, la bibliothèque de contenus audios et vidéos de la Cité du Vin est la plateforme idéale pour se plonger au cœur des cultures et civilisations du vin mais aussi
pour vivre ou revivre les grands rendez-vous de la Cité du Vin. Au programme : entretiens avec
personnalités du monde du vin, retour en images sur les rencontres, conférences et autres
évènements de la programmation culturelle de ces dernières années.

L’activité continuera également sur les réseaux sociaux, où contenus exclusifs et images d’archives
seront partagés pour continuer de vivre l’expérience Cité du Vin durant cette période.

Sur la page Facebook Cité du Vin, c’est un replay par semaine d’un événement de la médiathèque et
la diffusion d’interviews des vignerons présents sur le module La table des terroirs du Parcours
permanent qui seront proposés. La Table des terroirs présente en effet un large panorama des
différents modes de culture de la vigne et d’élaboration du vin à travers les différents continents. Les
vignerons y racontent leur histoire en faisant voyager les spectateurs en Géorgie, aux Etats-Unis, sans
oublier en France !
Sur le compte Instagram Cité du Vin, un mini quiz Culture Vin sera mis en ligne une fois par semaine.

(Cité du Vin, 16/03/2020)

  • Musée de l’Air et de l’Espace – Le Bourget

Décollage différé au musée de l’Air et de l’Espace ! Qu’à cela ne tienne, le musée propose chaque jour une activité sur ses réseaux sociaux. Sous le hashtag #ChallengeAirEspace, les amateurs d’espace peuvent créer des avions de papier, construire leur propre musée de l’Air et de l’Espace en origami, écrire des poèmes, et jouer avec les quizs sur les collections du musée.

 



 



(Source : Musée de l’Air et de l’Espace, Le Bourget, 16/03/20)

  • INHA – Paris 

L’INHA ouvre les portes de son offre numérique avec 650.000 documents en ligne sur sa bibliothèque numérique, 450 vidéos sur sa chaîne Youtube et 350 articles de la revue « Perspective : actualité en histoire de l’art ».

(Source: INHA, 16/03/2020)

  • Musée d’art de Valence 

Le musée d’Art de Valence se déploie sur ses réseaux numériques

« Pendant toute la durée de la fermeture, profitez du musée depuis chez vous ! Nous restons connectés pour enrichir nos contenus et vous proposer plein de ressources en ligne.

🎧🎧 🧒👧 Dès demain (19 mars 2020), rendez-vous tous les jours à 9h sur les réseaux, pour découvrir avec vos enfants, une peinture, un objet de nos collections en compagnie de notre cher guide Claudio , dans un univers sonore spécialement mis en scène pour eux ! »

« Nous voulions mettre ces pistes en ligne depuis le début du projet, c’est l’occasion qui a fait que  nous avons précipité ce travail et puis on a décidé de faire un travail sur les réseaux sociaux. On va essayer de publier tous les jours mais tiendrons nous 45 jours ??? Bref pour le moment on est motivé ! » explique Olivier Lossi, Responsable Pôle des publics au Musée de Valence, art et archéologie.

Intégralité de l’audioguide sur soundcloud : https://bit.ly/2IWB89u
Version adulte également disponible : https://bit.ly/2IWCcKw

📚🔍 Sélections d’œuvres, côté Art : https://bit.ly/2oY9Vwr , côté Archéologie : https://bit.ly/3b3XVMs

👀🧐 Virtuelle de nos salles, c’est par ici ! https://bit.ly/2w9rg9A

« Prenez soin de vous. On espère vous retrouver tous au plus vite. »

(Source: Musées de Besancon, 18/03/2020)

  • Musée des Beaux-Arts de Lyon

« En ce temps de fermeture exceptionnelle, le musée des Beaux-Arts de Lyon reste plus que jamais accessible en ligne et sur les réseaux sociaux. »

Le musée propose une grande variété de contenus pour « passer le temps joliment, que vous aimiez l’Egypte antique, la sculpture, les impressionnistes ou les modernes, il y en a pour tous les goûts, de quoi vous occuper vous et vos enfants ! ».

. Sur Google Arts & Culture, des histoires sur le musée, des navigations par thématiques, du street view pour se promener dans le musée vide et sur ses toits pour voir Lyon d’en-haut :

https://artsandculture.google.com/partner/mus%C3%A9e-des-beaux-arts-de-lyon

. sur le site web du musée https://www.mba-lyon.fr/fr (dont une nouvelle version vient d’être lancée en février 2020), la rubrique « les tableaux à la loupe » propose une sélection de plus de 50 oeuvres à admirer dans leurs moindres détails, avec un focus sur les tableaux de fleurs en ce printemps approchant :

. le site offre un espace conçu pour les élèves suivant l’option Histoire des arts, proposant une plongée dans les oeuvres modernes : http://www.collection-20e.mba-lyon.fr/

. Sur les réseaux sociaux, le musée reste en contact avec sa communauté : les collections du musée seront mises en lumière au fil des jours avec des focus sur les oeuvres, des quiz participatifs, des vidéos, des jeux des 7 erreurs dans les détails d’oeuvres en gigapixel…

(Source: MBA Lyon, 18/03/2020)

  • Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon

Le MBAA de Besancon organise un quizz sur sa page facebook. « Et si on s’occupait l’esprit … Trouverez-vous l’oeuvre cachée derrière ces quelques phrases ? »

(Source: MBAA de Besancon, 19/03/2020)

  • Musée de Tahiti – Polynésie Française

Le musée de Tahiti partage quotidiennement sur ses réseaux sociaux des contenus de son site web ainsi que des vidéos de sa chaine Youtubepour faire découvrir ses collections.

(Source: Musée de Tahiti, 18/03/2020)

  • La Rotonde Sciences – Saint Etienne

Se divertir tout en apprenant. Pendant la période de confinement, le Centre de médiation de Culture Scientifique Technique et Industrielle de SaintEtienne informe sur le Coronavirus, pour démêler le faux du vrai. Le lieu de culture scientifique propose également de réaliser chez soi des expériences scientifiques pour tous les âges.

Au programme : voir de l’ADN à l’oeil nu, faire un volcan chez soi, voir même des expériences loufoques comme faire tenir un gros livre sur la tranche d’une feuille de papier …

(Source : La Rotonde Science, Ville de Saint-Etienne, 16/03/2020)

SOURCES: musées 

Recherches: Klaus Gerke

PHOTOS: musées 

Date de première publication: 16/03/2020

Laisser un commentaire